Les marchés craignent un duel Le Pen/Mélenchon ... ou Fillon/Mélenchon

 |   |  815  mots
Le CAC 40 a gagné 4% depuis le début de l'année et reste au-dessus des 5.000 points. La nervosité des investisseurs était cependant palpable cette semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle. Le scénario central des grands gestionnaires d'actifs reste une victoire d'Emmanuel Macron.
Le CAC 40 a gagné 4% depuis le début de l'année et reste au-dessus des 5.000 points. La nervosité des investisseurs était cependant palpable cette semaine avant le premier tour de l'élection présidentielle. Le scénario central des grands gestionnaires d'actifs reste une victoire d'Emmanuel Macron. (Crédits : Bloomberg)
Les investisseurs du monde entier ont les yeux braqués sur la France à la veille de l'élection présidentielle et s'inquiètent surtout d'un second tour opposant deux candidats laissant craindre une sortie de l'euro, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Le scénario central des gérants d'actifs reste une victoire d'Emmanuel Macron.

Pas de panique, plutôt une sourde inquiétude. À la veille du premier tour de l'élection présidentielle, les investisseurs du monde entier ont les yeux braqués sur la France et ils sont restés prudents vendredi. Le CAC 40 a fini la séance en léger repli (-0,37%), campé au-dessus des 5.000 points, à ses plus hauts niveaux depuis l'été 2015, pendant que les autres bourses européennes sont restées plus ou moins étales. La veille, l'indice phare de la Bourse de Paris avait gagné 1,48% (il est en hausse de 4% depuis janvier).

L'élection française constitue l'obsession des grands gestionnaires d'actifs, qui s'inquiètent de l'incertitude des résultats et craignent tous un mauvais réveil lundi matin.

"Les investisseurs sont sur le fil du rasoir. L'élection présidentielle française représente la principale source d'incertitude pour les marchés cette année" écrit ainsi Janus Capital. "Le vote tactique fait qu'il est difficile de prévoir le résultat final" entre les quatre candidats au coude-à-coude.

"Dans ce contexte, les marchés sont au bord du précipice. Le regain de prudence des investisseurs est confirmé par la performance solide des actifs « refuge », comme la dette souveraine allemande et japonaise, le yen ou les actions à faible volatilité [...]. "Une victoire des candidats extrémistes, Le Pen ou Mélenchon (respectivement de droite et de gauche), pourrait entraîner une forte baisse compte tenu des niveaux actuels de marché".

Et l'impact négatif sera "sans doute violent", prévient le groupe d'asset management.

Hausse de la volatilité

L'évolution des sondages ces dernières semaines, en particulier la poussée du candidat de La France Insoumise et le maintien de Marine Le Pen en première ou deuxième position, a rendu les marchés plus nerveux. L'indice de la volatilité en Europe, qui était au plus bas depuis des mois, s'est nettement redressé en avril. Ceci dit, les tensions internationales ont aussi fait grimper le VIX aux États-Unis.

Volatilité marchés présidentielle

[Évolution de l'indice de la volatilité de l'Euro Stoxx 50 en un an. Crédits : Bloomberg]

Le responsable des investissements chez Deutsche Asset Management, Stefan Kreuzkamp, relève que

"La France n'a jamais connu une campagne électorale aussi incertaine. [...]

"Dans tous les cas possibles, le pire scénario pour les marchés serait un duel de second tour opposant Mélenchon et Le Pen."

Pour la société de gestion d'actifs luxembourgeoise Candriam, quatre scénarios ne devraient pas inquiéter les investisseurs, les trois dans lesquels Emmanuel Macron est qualifié pour le second tour, et celui d'un duel Fillon/Le Pen. En revanche :

"Les deux autres résultats qui auraient des effets plus déstabilisateurs sont ceux qui pourraient mener à une victoire de Mélenchon au second tour. Tel serait le cas, selon les derniers sondages, s'il y avait un ballotage entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen mais également, de façon plus surprenante, en cas de ballotage entre Jean-Luc Mélenchon et François Fillon (à l'heure actuelle, les sondages indiquent François Fillon perdant, de loin, au second tour, avec près de 60 % pour Jean-Luc Mélenchon)."

Un "effet Trump" en cas de victoire de Macron (ou de Fillon)

Le "scénario central" des investisseurs, et celui qui a leur faveur, reste celui d'une victoire d'Emmanuel Macron. Columbia Threadneedle Investments analyse même par avance:

"Une victoire du candidat pro-européen centriste Emmanuel Macron mettrait un terme aux incertitudes politiques accrues qui ont commencé à se manifester à la suite du référendum sur le Brexit. [...] La volatilité du marché boursier pourrait s'apaiser en même temps que les préoccupations politiques."

Deutsche AM aussi a pour scénario central la victoire du candidat d'En marche! dont les effets seraient positifs en Bourse :

 "Au soir du premier tour, si Macron se qualifie pour le second tour, les marchés vont « pricer » [intégrer dans les cours, ndlr] l'effet d'une présidence Macron.

Le spread France-Allemagne [l'écart de taux, ndlr] devrait alors rapidement se réduire et retrouver les niveaux atteints avant que ces mêmes marchés ne commencent à anticiper une possible victoire de Le Pen qui pousserait la France hors de la zone euro. De même, l'euro et les indices boursiers pourraient modérément progresser malgré un potentiel de hausse qui reste limité."

Janus Capital anticipe une réaction très positive sur les marchés dans ce scénario, à l'image de l'effet Trump à Wall Street après son élection, mais également si le candidat LR l'emporte  :

"Une victoire des candidats plus modérés que sont Macron ou Fillon pourrait déclencher un rallye sur les actifs risqués à l'échelle mondiale [...] Un résultat favorable au marché - une victoire de Macron ou de Fillon - pourrait entraîner une forte hausse, à l'instar de la victoire de Donald Trump à l'élection américaine."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2017 à 1:04 :
Que vous parliez de Fillon comme d'un modéré est très drôle : son programme est encore plus à droite que Sarkozy et il a désormais autant de casseroles à traîner que lui !
On n n'avait pas besoin de votre article pour savoir que c'est Mélenchon qui fait trembler les marchés. Nous le savons parfaitement, c'est justement pour ça que nous allons l'élire.
La fête est finie les boursicoteurs, le peuple va enfin chasser les banques du pouvoir !
Réponse de le 23/04/2017 à 14:33 :
@Vince, moi aussi j'aimerais chasser les banques du pouvoir, mais avec une dette qui atteint 98% du PIB je ne vois pas comment on va éviter la ruine immédiate si on sort de la zone euro comme Mélenchon (ou Le Pen) le promet ? Personne ne voudra acheter des bons du trésor en Francs, donc on pourra plus rembourser les intérêts de la dette et le franc dégringolera; c'est le peuple qui sera ruiné du jour au lendemain ! les riches ont déjà planqués leurs sous en lieux sûrs...
a écrit le 22/04/2017 à 23:48 :
Moi je vote MARINE LEPEN car on en a marre des islamiste teroriste
Réponse de le 23/04/2017 à 17:12 :
Voilà un commentaire qui en dit long sur votre culture politique ou culture tout court. Pauvre de nous si le candidat cité est élu...les français seront être plus raisonnables et moins se laisser dicter par le racisme inhérent qui vous ronge.
Réponse de le 23/04/2017 à 19:00 :
@européen: ce n'est ni à moi, ni à toi de juger la position de vladimir. En revanche, je suis amusé par cette position de pseudo-démocrate qui reproche à l'autre ce qu'il fait lui-même. Amusé, mais pas étonné, car c'est la position habituelle des socialos que d'éviter tout débat en classant au Fichier R (raciste) ceux qui ont une idée autre que la leur :-)
a écrit le 22/04/2017 à 22:51 :
http://www.humanite.fr/vote-melenchon-huit-arguments-pour-ceux-qui-doutent-635142
a écrit le 22/04/2017 à 22:46 :
L'une des différences avec l’avènement de Trump au pouvoir ou le vote pour le Brexit concerne la conséquence sur la devise. Les votes aux Etats-Unis ou le Royaume Uni ne remettaient pas en cause le maintient de leur monnaie respective. Il en va autrement avec notre élection qui dans l'hypothèse la plus faible mais aussi la plus crainte verrait la France sortir de l'euro. C'est ce risque qui est craint. Pour le restes le réalisme politique prévaudra à terme...
a écrit le 22/04/2017 à 20:34 :
Mélenchon, ce n'est pas un communiste dur mais un altermondialiste écolo.
Macron sera le Hollande bis (et oui les soutiens embarrassants!). Macron c'est de la droite industrielle pour les patrons exploiteurs style UBER; NOTRES-DAMES-DES-LANDES; CETA... il était même à la réunion des entrepreneurs à Paris. Anciens banquiers et millionnaire, c'est l'inverse de Mélenchon qui habite un 80m2 sur un boulevard de Paris...
Fillon alors lui c'est celui qui vole l'état pour toute sa famille. Il est pourri jusqu'à ses costumes... Après, il a un beau château en province et il dit avoir de la peine à mettre de l'argent de coté! Comme Mélenchon fera la 6ème République écologique et solidaire, donc une nouvelle constitution, c'est le peuple qui votera pour les grandes décisions! Et pour l'alliance bolivarienne, c'est juste les antilles et "l'île de Guyanne"(comme dirait macron) qui entrera dans cette accord d'entraide, car la-bas, tout le monde s'en fout du sort des gens qui ne peuvent pas se loger. Mais bon le Figaro ne l'a pas mentionné puisque le journal appartient à Dassault (oui, celui qui vend des avions de chasse à l'Arabie Saoudite) qui cache son argent au Caymans. Le Point, lui, appartient à Pinault ( 5eme plus riche de France) qui cache ses petites richesses en Suisse.
Vous savez à qui doit rendre l'argent les 10 plus riches de France (qui ont autant d'argents que toute la France réunie sans eux)? AU PEUPLE! Donc effet de cause Mélenchon président !
Réponse de le 22/04/2017 à 21:21 :
Je suis toute à fait d'accord avec ce que vous avez écrit pococurante!
Mélenchon Président!!!
Réponse de le 23/04/2017 à 1:52 :
Bravo ! Je rajouterais que l'on peut se poser des questions sérieuses sur les sondages car on a vu pas mal de dissonances au 1er débats et n'ont pas vu JLM venir. Le lendemain les sondages faits en live par RTL, Europe 1, LCI ont été balayé par celui de BFMTV (le même sondage la veille qui disait bien autre chose selon le canal de diffusion...).
Vu que ce sont les patrons des grands médias qui commandent et qu'ils ont des parts dans les instituts, on est en droit de se demander si ça ressemble à un braquage en bonne et due forme, en tout cas tout est en place, les acteurs, les outils, les données proposées. Verdict dimanche soir.
Réponse de le 23/04/2017 à 16:59 :
Mélenchon interdit tout débat et toute question gênante etc reste volontairement comme Marine au niveau des concepts : concrètement son programme c'est la fin de milliers de PME comme la mienne, juste idiot.
Et ne pensez pas que vous allez taxer les méchants riches (dont les patrons de TPE/PME ne sont pas regardez les chiffres et ne vous arrêtez pas aux "on dit"), ils n'on pas besoin de rester en France.
JLMMMMM (moi même maitre du monde) est une plaie à l'instar de Marine... le sectarisme n'est pas une politique démocratique : nous avons besoin d'entrepreneurs autant que de fonctionnaires d'Etat etc
Mélenchon-Le Pen ?
Désobéissance civile...
a écrit le 22/04/2017 à 19:38 :
Mr Macron n'est pas centriste ! Il est socialiste. L'imposture de la gauche en 2017, c'est d'avoir fait croire qu'il etait au centre pour remettre la gauche au pouvoir. La gauche dirige la france depuis 1968. La droite au pouvoir a appliqué une politique de gauche par peur du jugement médiatique classé a gauche. La france a définitivement besoin d'une politique de DROITE humaniste. Seule possibilité face à la mondialisation et au terrorisme. C'est F Fillon dont le pays a besoin. France, vis ton sursaut, tu dois élire FF...faute de quoi, tu gagneras un cataclysme....
Réponse de le 22/04/2017 à 20:05 :
Vous avez raison il n'est pas du centre mais vous avez partiellement tort... Il est bien du "PS" actuel qui est lui même de droite comme les républicains... Pour le voir il suffit de regardez les similitudes des deux derniers quinquennats.
Réponse de le 23/04/2017 à 12:23 :
Voter pour M. Fillon c'est voter pour la médiocrité tout en bouche pour être poli. M. Fillon est sous influence des lobbies, de sens commun les homophobes, les anti IVG, la droite pétainiste et on connait soit de mémoire soit par l'histoire ce qu'à été l'époque Pétain la honte de la France mais aussi sous les lobbies les plus mercantiles assurances et banques pas forcément l'un et l'autre pour une réelle économie de croissance à contrario des industriels. M. Fillon c'est aussi l'éthique et la morale pour les autres mais pas pour lui. Un homme qui a su profiter des failles de l'utilisation de l'argent public un homme tellement absent du parlement qui montre s'il en était encore besoin que l'argent public est un détournement pour d'autres activités. Nous pouvons d'une certaine manière considérer que ce Monsieur peu respectueux des institutions travaille soit au noir soit est un voleur. Enfin son programme est un livre de titres suivis de pages blanches avec un programme de plus en plus bancale et qui correspond aux début des années 2000 mais plus en phase avec l'économie mondiale actuelle. M. Fillon un politique des années 80 la plus médiocre et ces politiques qui ont su profiter le maximum de l'argent public à titre personnel sans rendre service à notre pays.
a écrit le 22/04/2017 à 19:19 :
Si au deuxième tour nous avons 2 des trois il est certain que je vais me payer un bon gueuleton mais certainement pas perdre mon temps dans un bureau de vote. Je ne vais pas voter pour 3 extrémistes.
Réponse de le 22/04/2017 à 22:33 :
"Extrémisme" ne veut rien dire , c'est comme le "Centre", ça veut toujours rien dire .. des trois ou d'ailleurs des Quatre certainement 2 sont dans des extrême opposé MarineLP et Filon, 1 et un centriste peureux sans programme et sans changement Macron ..... alors que Jean Luc Mélenchon est progressiste de Gauche et son programme veut Enfin dire quelque chose de positif :)
a écrit le 22/04/2017 à 18:06 :
Ben oui, je me pose la question... Comment un journal "sérieux" (ce qui ne veut pas dire objectif, il a sa ligne éditoriale), peut-il se permettre d'enfreindre la loi sur la neutralité et de faire à quelques heures du vote de la propagande électorale (propagande car article fondé sur une hypothèse et non un fait établi) ?
Les sondages non redressés sont-ils si favorables à JLM que "La Tribune" prenne le risque d'un rappel à l'ordre par le CSA ?
En même temps cela confirme que celui qui inquiète le plus le "système" c'est bien JLM et non Le Pen... Les électeurs FN (pas les racistes, mais les "en colère") devraient peut-être y réfléchir à deux fois ;)
Réponse de le 23/04/2017 à 2:10 :
Il est clair que Mélenchon à un ensemble d'opposants dotés d'outils stratégiques pour influer et orienter l'opinion. Peut-être que l'envie de "trumper" des français pourrais se rabattre sur Mélenchon, ça a quand même une autre allure que Jean Marine ?

Le dernier sketch de Pierre Emmanuel Barré illustre votre conclusion par une blague sordide, mais très drôle. Il pointe le changement de cible des médias en narrant que les oligarques préfèrent lâcher leur jouet à populisme pour protéger leur argent.
a écrit le 22/04/2017 à 17:40 :
C'est plutôt positif pour Mélenchon que le marché réagisse...
Allez les gens! votez pour les faire trembler! :)

Ceci dit il n'y aucune raison de s'inquiéter.
Beaucoup d'économiste et boursier professionnels dont moi qui ne veulent pas se soumettre, sont d'accord avec Mélenchon pour plus de règles juste et de limites, ce qui n'empêchera pas au contraire d'avoir un marché fort, des gestionnaires d'actifs Heureux et de gagner énormément bien sa vie .

Avec les trois autres en lice pour la présidentielle ce sera assurément sans changement voir pire croyez moi !
Si on votes pour eux , on votes pour que ça s’aggrave et que rien n'avance ni ne change .
Réponse de le 22/04/2017 à 20:08 :
Je ne suis pas contre un Mélenchon ou Le Pen président... Par contre contrairement à ce que vous dites si l'un ou l'autre passe se sera 5 ans de cohabitation. Aucun des deux n'a et n'aura la majorité dans les assemblée nécessaire pour réformer. C'est aussi pour ça que les extrêmes au pouvoir ne sont pas si dangereux qu'on veut nous faire croire...
Réponse de le 23/04/2017 à 2:13 :
@ Economy : C'est que tout le monde disait avec Hollande, et pourtant, il l'a eu sa majorité. Bon l'Histoire s'arrête là.
a écrit le 22/04/2017 à 16:53 :
Et ceci n'influence pas le vote ? Vous n'avez plus le droit de publier celà aujourd'hui , la loi s'applique à tous les médias .
a écrit le 22/04/2017 à 16:37 :
Je propose qu'on remplace Le Pen par Le Paon,comme ça ,il n'y aura plus que des candidats en "on"
a écrit le 22/04/2017 à 16:07 :
les banquiers au bûcher !
a écrit le 22/04/2017 à 15:40 :
Un seul candidat pour rassurer la finance et la pensée unique: Macron!
Réponse de le 22/04/2017 à 17:41 :
UN SEUL candidat pour rassurer la FINANCE / FRANCE : Jean Luc MELENCHON ! JLM s'il est élu, il ne se mettra pas à 4 pattes devant Bruxelles et Merkel pour se faire doigter à sec !!! Voter Melenchon, Tous pour Melenchon. (fini Ensemble tout devient possible Et le changement c'est maintenant, celui qui avait dit que son ennemi était la Finance tozzzzzzzzz et toz toz toz !)
a écrit le 22/04/2017 à 15:24 :
Verite
Vu le niveau decfrancais je pense que vous avez pas du comprendre grand chose au programme de melenchon . Qu'il gegage en premier lui qui est la depuis 45 ans et qui joue dur tous les registres
Réponse de le 23/04/2017 à 2:27 :
@ Paw : Je pense surtout que vous ne l'avez pas lu, seulement le tract de quelques lignes. Mais vous savez, la démocratie demande un peu d'effort. Sinon quand vous signez votre contrat, vous le lisez en entier ? Ou une simple synthèse de quelques lignes vous suffit ?
a écrit le 22/04/2017 à 15:18 :
Fillon, un candidat modéré ?
a écrit le 22/04/2017 à 14:59 :
La propagande électorale est interdite depuis minuit !
Le fait d'affirmer que les marchés vont réagir positivement (alors que rien ne peut l'affirmer de manière certaine) à une qualification de Macron, et plonger en cas de duel Mélenchon-Le Pen ou Mélenchon-Fillon, cela s'apparente à de la propagande.
Pour votre information :
https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/tout-savoir/la-campagne-sur-internet/on-faire-campagne-internet-jour-veille-scrutin/
Réponse de le 23/04/2017 à 13:27 :
Non, car il ne s'agit que de la publication sur internet, d'un article deja paru vendredi dans la version papier. Manifestement, vous n'achetez jamais le journal, par contre pour venir chercher de l'info gratos, (et sans doute bloquer les pubs), et raler en plus on peut compter sur vous..... Bonne journée quand meme, monsieur la pince.
a écrit le 22/04/2017 à 14:48 :
Autant dire directement qu'ils craignent Mélenchon, ne tournez pas autour du pot. Toutes les ONG comme Amnesty, Greenpeace, sur l' égalité homme/ ect.. le mettent en numéro 1. Mais ça, vous vous gardez bien de le dire.
Réponse de le 23/04/2017 à 2:29 :
La tribune des 130 économistes du monde entier qui adoube le programme et sa faisabilité ? Pas un article dans la presse.
La tribune des 400 chercheurs/scientifiques ? Rien...
Lynchage cette semaine ? + 100
a écrit le 22/04/2017 à 14:31 :
Tout le monde cherche à vous faire peur pour qu'une caste de super riche continue à profiter sans partage pendant que le peuple reste pauvre ou continue à vivre à la frontière de la pauvretée nous ne mourrons pas si nous sortons de l'europe nous étions bien vivant avant et même je peux affirmer sans me tromper que sous mélenchon nous serons mieux je dis sa pour que tout le monde se sent libre vote pour n'importe quel condidat sauf fillon rend l'argent et macron hollande les deux sont des machines à misère de la droite et les "socialistes"
a écrit le 22/04/2017 à 14:25 :
Que fait la Suisse? elle sort de l'économie de la fraude en stoppant le secret bancaire. Est-elle en faillite? non! Mélenchon veut faire sortir notre économie de la fraude financière ,en vaillant à ce que tous les français qui le peuvent paient leurs impôts avec une loi Fatca. Les Américains le font et ça marche . Mélenchon veut ainsi récupérer une partie des 80 milliards de tricherie fiscale ,c'est plus que le budget de la défense ...Mélenchon veut ensuite rediriger les capitaux vers l'économie réelle en interdisant toute relation bancaire avec les "paradis fiscaux" . Comment ? avec la menace du retrait des licences bancaires . C'est de gauche ? Même pas c'est Merkel qui le proposait en 2008 horrifiée par la triche fiscale .Si l'on ne fait pas cela, les placements bancaires ne sont pas garantis, une panique comme à Chypre et tout part en fumée,les assurances vies sont adossées aux dettes souveraines . Mélenchon ,comme Roosevelt va faire sortir notre économie du délire spéculatif qui n'a pas de sens ,il va sécuriser les placements . Moi j'ai tout mis dans l'immobilier mais si il passe je reviendrais volontiers vers des placements . Les 4 grands bancaires ont environ 20 milliards de fonds propres et jouent avec 4000 milliards ,au moindre accroc ce sera le bouillon ...
a écrit le 22/04/2017 à 14:21 :
Bizarre, moi qui pensais qu'on était en période de silence journalistique en ce jour de réflexion de chacun(e) afin de choisir au mieux son candidat...sans influence médiatique. Je trouve cet article dommageable pour certain candidats, l'on peut considérer en effet qu'utiliser "l'inquiétude" des marchés peut avoir une influence indirecte sur une partie des votants, une répercussion sur les résultats.
a écrit le 22/04/2017 à 14:20 :
Les "marchés" ? Ceux-là même qui ont détruit -et qui continuent- des centaines de milliers d'emplois en France ?
Les pauv' chouchounets ! Ils ne pourront plus détruire la vie des gens en toute impunité, c'est ça ? Mais quel malheur !
Sérieux, vous croyez faire peur à qui avec de telles âneries ?
Pour parodier un ancien président de la République : " L'inquiétude des marchés nous en touche une sans secouer l'autre"
a écrit le 22/04/2017 à 13:35 :
Vlad:argumentez svp,certes,vous avez bien appris la récitation des médias bourgeois qui protègent leurs intérêts mais qui ne sont peut être pas les vôtres.Vous savez,parler de la Corée du Nord etc...ne fait plus peur à personne tant ont été démontrés l'absurdité de ces propos.Par contre,on n'entend plus parler de Fillon Thatcher,bizarre non?D'autre part,la soupe populaire dont vous parlez,devrait être beaucoup plus sollicitée sous Fillon que sous Mélenchon vu les programmes.
Réponse de le 22/04/2017 à 14:08 :
Je viens d'un pays ex-communiste, et peut être la Corée du Nord et Cuba ne font pas peur à certains haineux et frustrés gavés d'allocs, mais à moi si. La liberté est fragile, et une fois perdue il est très difficile à retrouver. Vous ne manquez pas d'air : les pays les plus prospères sont toujours libéraux. Citez moi un pays socialiste ou communiste prospère et libre ? Il n'y en a pas. Et vous attendrez énormément des choses sur notre futur président François Fillon, ne vous inquiétez pas.
Réponse de le 22/04/2017 à 16:53 :
@Vlad : La France ! Vous vouliez une réponse la voilà. La France du CNR dès 1945, La France socialiste de Mitterrand était beaucoup plus prospère, la France sous Chirac qualifiée elle aussi de socialiste dans tous les pays anglosaxons était plus prospère. Le socialisme ça marche car le socialisme c'est un système d'économie mixte. L'ultra libéralisme ne fonctionne pas en France, point finale. Je suis désolé pour votre pays d'origine mais ça n'a rien à voir avec notre Histoire.
Réponse de le 23/04/2017 à 0:08 :
ça me fait bien rire les gens qui pense que l'ultralibéralisme sévit en France ce moment...
Taux d'imposition parmi les plus élevés au monde, des règles tellement nombreuses et complexes qu'elles ont parfois des effets contraires à ceux escomptées. Difficultés pour licencier, 57% de dépenses publiques. Un état qui centralise beaucoup trop de décisions... C'est de l'ultraliberalisme ça? On vit dans le même pays?
a écrit le 22/04/2017 à 13:18 :
Vous parlez des marchés financiers qui ont failli faire écrouler le monde en 2008,et qui maintenant se posent en donneur de leçons?Ceux qui prônent le néolibéralisme avec toujours moins d'Etat,alors que ce sont ces mêmes Etats qui ont sauver la finance libéralisée et toute la société avec?Ils n'ont aucune reconnaissance si ce n'est celle qui leur rapporte toujours plus de profits sur le dos des pauvres et des travailleurs !
a écrit le 22/04/2017 à 12:02 :
C'est simple à comprendre :

Les Français en ont marre de la voyoucratie financière

et il est clair que sera salvateur un résultat plaçant Mélanchon, LePen et Assélineau en tête des élections Dimanche 23 avril 2017.

Mélanchon, LePen et Assélineau en tête, quel soulagement pour les Français et pour la France.
Réponse de le 22/04/2017 à 12:53 :
Et dans un mois 100 % des français à la soupe populaire.
Réponse de le 22/04/2017 à 14:02 :
Asselineau dans le trio de tête... mieux vaut en rire.
Réponse de le 22/04/2017 à 14:08 :
Bravo !
Réponse de le 22/04/2017 à 17:45 :
Ça s'écrit ... "MÉLeNCHON" :)
a écrit le 22/04/2017 à 11:47 :
C'est très bien que les marchés, comme si c'était des personnes, s'agitent, ils feraient bien de s'agiter quant il y a des coupures d'électricité ou d'eau, quand les gens se retrouvent à la rue expulsé de leur logement, quand ils ne peuvent plus se soigner etc..
L'on s'en contrefiche des marchés parceque quand il se sont cassés ma figure à cause de la bulle spéculative qui est venu à la rescousse? l'état et bien là l'état jouera son rôle mais pas pour les riches cette fois ci....A la place de donner les milliards aux banques, ils iront directement au peuple sans intermédiaire, d'ailleurs c'est l'état qui garantissait l'épargne des gens jusqu'à 100000€ qui d'entre nous à 100K€ de côté?
Arrêtons de faire peur, construisons un avenir en commun.
a écrit le 22/04/2017 à 11:11 :
9 millions de pauvres en France, 14 en Allemagne... etc, les marchés financiers dorment sur leurs deux oreilles. Le candidat porte-parole de la France insoumise propose une meilleure répartition de la richesse et pour cela la renégociation des traités Européens. Les marchés financiers tremblent... et l'escroc le luxembourgeois Junker flippe!
Réponse de le 22/04/2017 à 12:56 :
Rien ne vous empêche de fuir l'enfer capitaliste et aller vivre dans un paradis socialo-communiste - Corée du Nord, Cuba, Venezuela.
Réponse de le 22/04/2017 à 13:33 :
@Vlad : vous réagissez comme un brave mouton ignare...Puisque vous aimez tant les capitalo-libéraux, allez donc au Royaume uni ou les salaires moyens des employés et ouvriers ont stagné ou baissé en 15 ans comparé au coût de la vie qui est monté de 70% (enquête de la BBC)...un taux de pauvreté qui approche les 19% retombé a 17% après un tripatouillage honteux des modes de calculs...et après on s'étonne qu'ils votent Brexit car la mondialisation ne profite qu'au 1% de la population qui nous polluent avec leurs fonds spéculatifs douteux et avec la complicité des banques libérales sans contrôles comme vous les aimer et qui se sont plantées magistralement. Elles ont survécu à la crise uniquement grâce à l'argent public des banques centrales ...
Réponse de le 22/04/2017 à 14:22 :
Cher Farid, au lieu de répéter votre charabia marxiste, posez vous la question pourquoi des millions personnes dans le monde rêvent de venir dans des pays comme Royaume Uni, parfois au péril de leur vie. Je répété : rien ne vous empêche d'aller vivre dans des pays comme Corée du Nord, Cuba, Venezuela. J'ai vécu dans un pays communiste, je n'ai pas aimé, je suis parti. Et pourtant on n'avais pas vos libertés, il fallait risquer sa vie. Pour vous rien de tout ça - pourquoi n'est pas partir pour vivre en accord avec ses idées ?
Réponse de le 22/04/2017 à 16:01 :
Reponse pour Vlad :
Vous qui venez d'un pays ex communiste vous demandez a Farid de s'expatrier d'un pays qui est le sien? retournez donc dans le votre! Un citoyen a le devoir d'agir pour changer les choses dans son pays pour les améliorer. Farid est un citoyen francais, s'il souhaite que son pays continue sur la voie de principes sociaux que nous batissons depuis le 13e siecle, c'est son droit, et son devoir de se battre pour cela!
Réponse de le 23/04/2017 à 2:43 :
@ Vlad : Vous n'êtes pas obligé de faire la promotion de l'égoïsme par les seuls bienfaits qu'ils apporte et ne pas voir la contre partie qui détruit tout. Vous oubliez que nous sommes rentré dans l'ère de l'anthropocène, est-ce que vous comprenez ce que cela implique ? L'homme par sa prédation due l'économie de marché prend plus à la planète qu'elle peut produire, l'industrie lourde détruit plus qu'elle se régénère, et pour finir le changement climatique va déplacer 250 millions de réfugier dans les 80 années à venir.
La planète nous impose un compte à rebours, ce système que vous défendez sur votre échelle temps personnelle (ce que je comprend) va mettre la race humaine en danger et on sait tous comment ça va finir. Votre système va provoquer une guerre générale, pas nucléaire, on commence d'abords par le replie des nations (ça a déjà commencé avec la Grèce en amorce, puis le Brexit en concret, la Russie et ses pays frontaliers sont chauds bouillants avec l'OTAN qui pose son armée...).
Alors quoi ? On verra quel scénario cyberpunk sauvage on nous laissera, enfin, ceux qui survivront.
a écrit le 22/04/2017 à 10:34 :
j ai l age de melenchon est depuis l age de 18ans je continue de croire que les hommes puissent faire changer les idees de Progres auquel ont aspire tous, c est le dernier pour qui je voterais car il a une chance d etre elue dimanche/// EST IL A PROMIE DE TOUS LES DEGAGERTOUS ET DESURPRIME LES PRESIDENCIELS???
a écrit le 22/04/2017 à 10:28 :
Pourtant les sondages ne donne pas JLM vainqueur. A moins que vu de l'étranger il ne prenne pas en compte l'enfumage des sondages français ?
Surprise du chef dimanche ?
Réponse de le 22/04/2017 à 14:05 :
Mélenchon est probablement fortement surévalué par les sondages.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :