Manuel Valls, candidat à la présidence, se pose déjà en rassembleur

Manuel Valls, depuis la mairie d'Evry, a officiellement annoncé qu'il était candidat à la présidence de la République. Il quittera mardi 6 novembre ses fonctions de Premier ministre. Il appelle au rassemblement de la gauche.
Jean-Christophe Chanut
Manuel Valls refuse l'idée que la gauche soit disqualifiée pour l'élection présidentielle de 2017 et appelle au sursaut.
Manuel Valls refuse l'idée que la gauche soit disqualifiée pour l'élection présidentielle de 2017 et appelle au sursaut. (Crédits : Reuters/Vincent Kessler)

C'est fait, Manuel Vall a annoncé sa candidature à la présidence de la République... sans d'ailleurs à une seule reprise faire allusion à la primaire de la gauche. Il quittera demain mardi 6 décembre ses fonctions de Premier ministre.

Réconcilier la gauche

Immédiatement, le futur ex-Premier ministre a posé les axes de sa campagne: la réconciliation de la gauche et le redressement de la France. Manuel Valls n'a pas le choix, après avoir théorisé le concept des "gauches irréconciliables", il se doit maintenant de se poser en "conciliateur voire réconciliateur", reconnaissant au passage "avoir eu des mots durs". Il jure d'ailleurs de "faire des efforts"...

Mais, Manuel Valls veut manifestement faire table rase du passé. Retrouvant à l'occasion de son discours des intonations socialistes... oubliées depuis longtemps. Il a ainsi promis de défendre la sécurité sociale, les fonctionnaires, l'âge de la retraite, etc. face aux velléités de François Fillon, le candidat de la droite.

Astucieusement, Manuel Valls a aussi rendu hommage à François Hollande, disant sa "fierté" d'avoir été associé à plusieurs réformes... Façon d'assumer une partie du bilan, pour séduire les soutiens de François Hollande. D'ailleurs, tout de suite, Manuel Valls prend soin de dire "qu'il n'a jamais cédé à l'individualisme et qu'il n' pas quitté le collectif". Un message, pour signifier qu'il n'a pas trahi le président et que, LUI, n'est pas parti... Une allusion qui vise clairement Emmanuel Macron.

Valls "oublie" la primaire de la gauche

Reste que les événements de ces dernières semaines, et notamment les déclarations de Manuel Valls au JDD n'excluant pas de se présenter contre François Hollande à la primaire (si celui-ci avait été candidat), ne peuvent pas être oubliées par les soutiens de François Hollande qui ne vont peut-être pas se rallier aussi facilement à l'ancien Premier ministre. Reste aussi qu'il est peut-être un peu court de la part de Manuel Valls d'exprimer quelques regrets sur son attitude passée. Nombreux sont ceux qui n'oublieront pas les recours au "49-3" sur les lois Macron et Travail et le fait que Benoit Hamon et Arnaud Montebourg aient été "virés" du gouvernement, etc.

Surtout, cette façon qu'a eu l'ex Premier ministre de "zaper" la primaire socialiste et de se poser en candidat quasi "naturel" de toute la famille socialiste directement à la présidence de la République a dû passablement énerver au PS. Car, pour l'instant, Manuel Valls n'ait candidat qu'a la seule primaire...

Quant à son slogan "faire gagner tout ce qui nous rassemble"... pas sûr que le grand public y soit très sensible.

Jean-Christophe Chanut

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 08/12/2016 à 12:35
Signaler
je vous donne mon pronostic au 2eme tour de la presidentielle à venir : fillon 50.7% valls 49.3% 49-3 quand tu nou tient !!!!! LOL

à écrit le 07/12/2016 à 11:03
Signaler
L HOMME QUI A FAIS FUIR LA MOITIE DU GOUVERNEMENT QUI PRONE DES IDEES DE DROITE / COMME CASSE LE CODE DU TRAVAIL ET SUPRIME L ISF QUI VOULEZ CHANGE LE CODE DE NATIONALITE QUI VOULE SUPRIME LES 35HEURES/ QUI A TRAHI HOLLANDE EN PRESENTENT SA CANDIT...

à écrit le 06/12/2016 à 23:31
Signaler
Valls, ce Catalan Espagnol élever dans une famille franquisme, immigré en france et naturalisée à 20 ans, a été nourrie d'une politique à la Franco, avec une rigidité qui ne laisse pas de place à une Démocratie (je donne les ordres et vous les exécut...

à écrit le 06/12/2016 à 18:54
Signaler
Valls a déjà tous les notables du ps avec lui ( même les Hamon à qui il manque toujours 2 voix pour s'opposer, ...hum...) . Maintenant, il y a de la concurrence pour son créneau libéral : Macron, Fillon ; il aurait du concourir les primaires avec eux...

à écrit le 06/12/2016 à 11:47
Signaler
Rassembleur de quoi et de qui...? de la nomenklatura socialiste au pouvoir éclatée...?

à écrit le 06/12/2016 à 11:10
Signaler
Maintenant que Valls a déclaré sa candidature, Hollande va apparaître comme le meilleur candidat de la gauche. Ce que je retiens, c'est que la France est surtout éclatée, divisée, à gauche...mais aussi à droite. Beaucoup de vizirs veulent la place d...

le 06/12/2016 à 18:56
Signaler
Vous voulez dire le coup de balai ?

à écrit le 06/12/2016 à 10:30
Signaler
Que voulez vous qu'il fasse d'autre?? Un "petit cadeau" a chacun et hop! C'est dans la poche!

à écrit le 06/12/2016 à 9:50
Signaler
Un Bilderberg de plus.

à écrit le 06/12/2016 à 8:03
Signaler
Valls n'a aucune chance. Petit homme de parti arrogant et agressif. Il m'est navrant de constater que tous ces petits toreros se croient investis du destin de la France. Même Filoche, pauvre pays... A la fin Hollande passera pour un héros et un Homme...

à écrit le 06/12/2016 à 8:03
Signaler
C'est une histoire de fous ! les medias passent l'essentiel de leur temps à traiter des petites affaires des politiciens !et eux y consacrent beaucoup plus d'energie que celle qu'ils devraient consacrer à contribuer à un meilleur fonctionnenement du...

à écrit le 06/12/2016 à 7:57
Signaler
Valls plus grand diviseur casseur de la France ...prétends se pose déjà en rassembleur ? Les Français ne lui accordent aucune crédibilité, les coups bas coups de 49-3 ont démontré sa vrai nature, ses mensonges sont scellés dans le marbre ; Le ...

à écrit le 06/12/2016 à 7:36
Signaler
C'est une faute de stratégie de Valls que de se présenter aux primaires, car il a bien sûr été d'accord avec Hollande pendant son mandat. Il a été la colonne vertébrale de ce gouvernement, et cela va lui être reproché des électeurs de gauche...!

à écrit le 06/12/2016 à 6:44
Signaler
C est pitoyable la mise en scène de la diversité un peu d africains noirs juste qu' il faut d asiatiques une dose d africains du Nord et queques européens de l est et de l Ouest du Sud et du Nord et tous rasés et quatre barbus gaulois. La mise en scè...

le 06/12/2016 à 8:09
Signaler
En effet ,à present ils ne font même plus l'effort de camoufler un peu les grosses ficelles !c'est dire dans quelle estime ils tiennent le citoyen qui au demeurant le leur rend bien .Il faudra sans doute que le peuple corrige severement et surtout v...

le 07/12/2016 à 6:18
Signaler
Comme vous dites : de la politique démago à un niveau rarement atteint : quel casting ! Si Hollande prenait les français des sans-dents , Valls lui les prend je crois pour des ...sans cervelle . Il ne merite que les oubliettes dans lesquelles , j'e...

à écrit le 06/12/2016 à 6:28
Signaler
Un petit chiffre à une unité à la primaire et puis s'en va le laquais de hollande.

à écrit le 06/12/2016 à 6:21
Signaler
Il se réveille un peu tard, les primaires de la droite sont déjà fini !

le 06/12/2016 à 19:10
Signaler
Et oui, Valls , Hollande et l'ensemble du ps jouent sur le même créneau libéral que la droite, mais la droite a déjà désigné son candidat . Cà fait doublon !

à écrit le 06/12/2016 à 6:01
Signaler
Réouverture de la boite à mensonges.

à écrit le 06/12/2016 à 5:58
Signaler
On prend les mêmes et on recommence ! catastrophe !

à écrit le 06/12/2016 à 4:44
Signaler
Aucun commentaire. Il faut rester prudent. M Vals est encore 1er Ministre. Attendre sa démission officielle.

à écrit le 06/12/2016 à 2:33
Signaler
Le catalan "rassembleur", belle perspective de rateau. Aucunes chances. Exit le nerveux.

à écrit le 06/12/2016 à 0:56
Signaler
Au moins, il n'est plus au gouvernement, c'est déjà ça de gagné !

à écrit le 06/12/2016 à 0:00
Signaler
Ils veulent tous être élus, c'est vous dire si la place est bonne. Ils ont même le temps d'écrire des bouquins et de parler pendant des heures et des heures aux journalistes ! Il veut rassembler qui et quoi ? Je pense, au risque de contrarier les soc...

le 06/12/2016 à 11:33
Signaler
Qand je lis ce genre de commentaires,je pense que la meilleure réponse est de donner le droit de vote aux immigrés ainsi que les memes avantages sociaux.La France est petite,renfermée ,rabougrie,elle doit s'ouvrir plus sur le monde

le 07/12/2016 à 6:24
Signaler
pour ...élu ps ...: vous devriez regardez un peu les chiffres de la polulation française , vous direz moins de betises quand vous aurez vu les proportions " d'émmigrés " qui votent ...Mr Valls en est un exemple ; ne confondez pas emmigrés et cland...

à écrit le 05/12/2016 à 23:53
Signaler
Valls est effectivement un rassembleur, mais .... contre lui !

à écrit le 05/12/2016 à 23:44
Signaler
VALLS LE SOCIALISTE LE PLUS A DROITE DU GOUVERNEMENT DE HOLLANDE VAS SUBIR CE QUE HOLLANDE A EVITER / L HUMILIATON D ETRE RAYE PAR LES VOTANTS DE LA PRIMAIRE SOCIALISTE? LAISSANT UN BOULEVARD A MACRON L HOMME DE LA BANQUE / QUI NE FERAS PAS LE POID E...

le 06/12/2016 à 19:14
Signaler
Vos idées sont intéressantes, mais pitié : écrivez sans trop de fautes de grammaire . La Tribune est un journal respectable .

à écrit le 05/12/2016 à 23:16
Signaler
On va se taper , les primaires de la gauche (après la droite), la présidentielle, les législatives. Pitié SVP, supporter ces politiciens pendant 5 mois , un sacerdoce une épreuve , écouter ces dogmatiques arrivistes palabrer dans les médias , faut ...

à écrit le 05/12/2016 à 22:58
Signaler
Effectivement les hommes politique ne songe qu'a leur propre intérêt, suite a la démission de monsieur vall, les français auront le privilège de payer des indemnité a vall du montant de son salaire de premier ministre ainsi qu'un véhicule de fonction...

à écrit le 05/12/2016 à 22:24
Signaler
Valls candidat ? Mais c'est trop tard, il a raté la primaire de la droite....

à écrit le 05/12/2016 à 21:53
Signaler
Bon il paiera pour Hollande et pour les 49.3! Il ne sait pas ce qui l'attend le petit nerveux aux poings éternellement serres...

à écrit le 05/12/2016 à 21:32
Signaler
Il a trois nationalité espagnole par le père suisse par la maman tessinoise et française à sa majorité. Un vrai mondialiste avec sa femme

à écrit le 05/12/2016 à 21:29
Signaler
M. Valls semble surmené. Je crois qu'il s'est trompé de primaire celui qui fait passer M. Macron pour un immonde gauchiste. Même chez les Le Pen ils passent pour des tendres à coté.

à écrit le 05/12/2016 à 21:27
Signaler
Il est bien trop pressé. Le mythe d'Icare, il connaît ? Non assurément, mais il va apprendre...

à écrit le 05/12/2016 à 21:27
Signaler
Non événement! Quand je vois sa tête j'ai peur.

à écrit le 05/12/2016 à 21:07
Signaler
Valls rassembleur !!! C'est sérieux comme un sondage ...

à écrit le 05/12/2016 à 19:16
Signaler
Tous ces politiques finalement regardent que leur interet et pas celui du pays et des français ! Six mois Avec un président déchu ! Un premier ministre absent pour cause de campagne etc !!! Ça me réconcilie pas avec les politiques ! Hollande devrait ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.