Présidentielle 2017 : Fillon dévisse à droite... Baroin émerge

 |   |  583  mots
Selon l'enquête BVA-La Tribune-Orange de mars, les sympathisants de droite ont maintenant davantage confiance dans François Baroin que dans François Fillon... Tendance éphémère ou durable?
Selon l'enquête BVA-La Tribune-Orange de mars, les sympathisants de droite ont maintenant davantage confiance dans François Baroin que dans François Fillon... Tendance éphémère ou durable? (Crédits : Reuters/Christian Hartmann)
Dans la perspective de l'élection présidentielle, La Tribune s'est associée avec l'Institut BVA et à Orange afin de publier un « Observatoire de la politique nationale ». La vague de mars montre un Fillon en difficulté dans son propre camp... ce qui profite à François Baroin. Quant à Emmanuel Macron, il continue d'être la personnalité politique préférée des Français.

Après une folle semaine, François Fillon dévisse, y compris dans son propre camp où, en termes de cote d'influence, il est même maintenant dépassé par... François Baroin. C'est ce qui ressort de la dernière enquête BVA La Tribune Orange réalisée auprès d'un échantillon de 1.136 personnes interrogées du 6 au 7 mars, et dont nous publions les résultats en exclusivité.

Fillon perd 11 points de popularité chez les sympathisants de droite

En un mois, la cote de confiance de François Fillon baisse de 11 points auprès des sympathisants de la droite et du centre (56%). Mais le malaise atteint aussi les personnes se sentant spécialement proches du parti « Les Républicains » (LR) (74% - 9). Signe des temps, François Fillon est désormais dépassé par François Baroin, de manière assez nette quand on regarde les résultats auprès de l'ensemble des sympathisants de droite (65%, + 2), mais également, même si l'écart est plus resserré, auprès des sympathisants LR (76%, +1). Mais attention, l'enquête a eu lieu avant que le comité politique de LR ne réaffirme à l'unanimité son soutien à François Fillon, ce qui va peut-être de nouveau changer la donne pour celui qui reste le candidat officiel de la droite... À moins, au contraire, qu'une potentielle mise en examen, le 15 mars prochain, ne plombe encore plus François Fillon.

Quant à François Baroin, il bénéficie d'une semaine où son nom a été beaucoup avancé, soit comme « plan B » en remplacement de François Fillon, soit pour devenir l'éventuel futur premier ministre du même François Fillon. Résultat, le sénateur-maire de Troyes se hisse à la deuxième place du classement général des personnalités politiques préférées des Français (37%, +5)... devant Alain Juppé (36%, -2) qui se maintient à un niveau assez élevé malgré son refus de prendre la relève de François Fillon.

Macron mord sur l'électorat du PS

Mais, une fois encore, la personnalité politique préférée des Français est... Emmanuel Macron (41%, +1). Le leader de En Marche !, d'ailleurs, qui vient enfin de présenter son programme, engrange des points non seulement auprès des sympathisants socialistes (60%, +11) mais aussi chez les sympathisants du centre (MoDem et UDI, 64%, +13). À noter qu'Emmanuel Macron devient ainsi la personnalité que les sympathisants PS souhaitent le plus voir jouer un rôle important à l'avenir, devançant d'un cheveu le candidat officiel socialiste : Benoît Hamon (59%, -2).

Mais Benoît Hamon peut se consoler, et ceci est en parfait adéquation avec son positionnement politique, il bénéficie en effet d'une cote de confiance plus importante que celle de Jean-Luc Mélenchon (62% contre 53%) auprès de l'ensemble des sympathisants de gauche. Il n'en reste pas moins que l'enquête BVA-La Tribune-Orange met le doigt sur une double difficulté pour Benoit Hamon. D'abord, s'il reste bien sûr une figure clé pour les sympathisants PS, il est cependant, on l'a vu, sérieusement concurrencé par Emmanuel Macron.

Par ailleurs, il a du mal à élargir son assise auprès des sympathisants des partis de gauche autre que le PS qui lui préfèrent largement Jean-Luc Mélenchon (73% contre 65%). En fait, à gauche, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon semblent se nuire mutuellement sans que l'un ou l'autre parvienne à prendre durablement l'avantage... Le tout dans un contexte où il semble qu'une partie des sympathisants PS ont déjà décidé de soutenir Emmanuel Macron...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/03/2017 à 18:01 :
bravo emmanuel il faut mettre le paquet, moi je crois en un changement radical d'une
rebublique qui rassemble une bonne partie des Français, sans clivage droite gauche et alternance qui ne mene a rien.
je suis pour vos reformes tout en restant dans une europe renforcee malgres le breixit de l'Angleterre.il faut que cette nouvelle europe puisse faire face aux usa, ainsi que la russie.
on ne peut pas ignorer la mondialisation;
vive macron, vive la France!
a écrit le 09/03/2017 à 11:19 :
Jamais une élection présidentielle n'aura connu un tel matraquage d'orientation subliminale ou pas. Prenons l'exemple de cet article. Pourquoi l'auteur met-il en avant un sondage relatif à un non candidat. N'y a t-il pas agissement d'une méthode de division. De plus Chacun se couvre en utilisant des outils médiatiques dont la permissivité à la manipulation ne parait qu'évidente. Il est à croire que le journalisme à perdu en sagacité et objectivité ce qu'il à trouvé en informations hypothétiques. Le plus désolant sera d'entendre encore après coup, " nous devons admettre que nous nous sommes plantés". Cela devient trop facile.
Je ne verserais pas pour autant dans la théorie du complot, mais plutôt dans celle de la facilité d'information. On lit et voit ce qui se fait ailleurs et on concours ainsi à l'effet d'un microcosme décalé de certains réalités. Réalités qui en général n'ont pas la parole.
Est-ce un hasard si l'on parle de plus en plus du fameux système ? - Vraisemblablement cette diatribe n'aura pas plus d'effet qu'un coup d'épée dans l'eau. Mais elle aura au moins soulevée l'exigence d'une information plus équilibrée. Notant au passage l'exaspération que cela inspire.
a écrit le 09/03/2017 à 11:16 :
finnalement la morale de l histoire politique francaise c est que marine sert de paratonnerre? en effet on vas se retrouve aux deuxieme tours avec marine contre macron,? et pars consensus patrotique national fillon hamon et melenchon vont appelle a votez macron CONTRE MARINE ? ont vas avoir encore cinq ans de non changement,triste realite??? DANS LA VIE JE NE PERD JAMAIS SOIT JE GAGNE SOIT J APPREND///NELSON MANDELLA//
a écrit le 09/03/2017 à 8:14 :
Grosse manipulation des sondages que plus personne ne crédibilise car ils vivent au frais des finances des candidats . Mais la TRIBUNE étant un journal de gauche rien d'anormal. rendez vous le 23 avril et le 7 mai les instituts de sondages pourront déposer leur bilan le 8 mai.
Réponse de le 09/03/2017 à 16:25 :
la TRIBUNE un journal de gauche, c'est du second degré?
a écrit le 08/03/2017 à 23:41 :
La manip semble bien prendre auprès des naïfs, alors ce sera probablement Marine Lepen, car beaucoup d'électeurs ne voteront jamais pour la ridicule baudruche Macron, sinon il vivra cinq ans, et peut-être moins, de cauchemars, comme son faiseur, Hollande.
a écrit le 08/03/2017 à 21:38 :
Mr Fillon a plusieurs reprises nous ment droit dans les yeux et nous oblige à le croire car dit-il c'est lui seul qui détient la vérité. Pour sa défense il emploie des discours provocateurs et contradictoires. C'est un homme en souffrance. C'est un malade. Ceci n'est que de la fiction
Réponse de le 12/03/2017 à 11:19 :
Oui m s'habille chez Arnys et gratuitement SVP !!!!
a écrit le 08/03/2017 à 20:07 :
M. Fillon appelle au respect de la loi concernant les émeutes urbaines à St Denis. Sur le papier, il a raison, mais venant de la bouche d'un tel délinquant...ça fait couac!!!.
a écrit le 08/03/2017 à 17:20 :
Quelque soit le parti, sommes-nous bien raisonnables de voter pour ce genres d'individus.
a écrit le 08/03/2017 à 17:00 :
Lisez donc les vrais sondages.
Filteris, qui ne s'est jamais trompé, ou plutôt n'a jamais menti!
Macron est troisième.
Ce qui est déjà excessif quand on est soutenu par ce que tout le peuple prétend exécrer : Gattaz, Hollande, Rotchild et SERVIER.

Hammond, quant à lui, est loin derrière Mélanchon.
Réponse de le 08/03/2017 à 20:57 :
Si vous pouviez orthographier correctement les nom, SVP
- ROTHSCHILD
- HAMON
- MELENCHON
a écrit le 08/03/2017 à 15:40 :
Pauvre France, pauvre droite républicaine qui se radicalise de plus en plus... On a maintenant Fillon avec sa droite extrême, avec SENS COMLMUN ultraconservateur religieux comme socle électorale qui rappelle à bien d'égards son homologue américain Tea Party de Sarah Palin... Que des jours sombres nous attendent si ces extrémistes gagnent...
Réponse de le 08/03/2017 à 16:16 :
Il ne va pas gagner mais l' outsider surgit du diable Vauvert arrive qui va l' emporter, j' ai nommé François ASSELIENAU et son UPR... Un programme d' homme libre, pas d' assujettis aux GOPE comme tout le reste de la bande, FN compris .
Réponse de le 08/03/2017 à 20:40 :
@Réponse de Niklos
Asselineau ne gagnera pas car c'est un candidat de qualité. Seuls les candidats médiocres et compromis l'emportent. C'est connu.
Réponse de le 09/03/2017 à 23:57 :
Tout à fait sûr que la 8ème lettre de votre pseudo est un "p" ???!!!
a écrit le 08/03/2017 à 15:18 :
Et la premiere dame Michele Laroque ?
a écrit le 08/03/2017 à 15:12 :
Pourquoi mr Fillon a. Toujours immunité on a cas lui enlever avec tout ce qui il a avec la Justice
a écrit le 08/03/2017 à 15:07 :
La droite extrême ultraconservatrice religieuse impose donc son candidat Mr Fillon dont la base électorale est SENS COMMUN. On a donc l’extrême droite de Mme LePen et la droite extrême de Mr Fillon. La logique des ténors de la droite était puisque l'on va perdre que l'on perde avec Fillon qui est responsable de cette débandade à droite.
J'ajoute que Mr Sarkozy a une grande responsabilité dans ce blocage avec son veto contre Juppé et avec son aménagement de Mr Fillon qui a abouti à cette situation. Mr Sarkozy n'a pas seulement refusé au départ l'idée d'un plan B Juppé (même s’il a assoupli sa position ces derniers jours), mais il n'a exercé aucune pression sur Fillon pour se retirer.
Mr Sarkozy aurait pu/dû exiger de Mr Fillon son retrait à deux titres; 1) Malgré tout, Mr Sarkozy reste le chef de la famille de la droite républicaine et a son mot à dire, 2) Mr Sarkozy ne doit pas oublier la phrase assassine de Mr Fillon à son égard "qui imagine le Général De Gaulle mis en examen" qui visait explicitement Mr Sarkozy.
Quel gâchis, quel gâchis pour la droite qui avait un boulevard pour l’Élysée qui s'est transformé en tunnel à cause de notre médiocre candidat Mr Fillon qui ne respecte même pas sa propre parole publique...
a écrit le 08/03/2017 à 12:43 :
La machine à perdre à droite est en marche. Baroin s auto alimente en sondage qui ne donnera rien sauf pour son ego et les buveurs de bière aigrie se figurent qu une blonde même défraîchie ça peut pas faire de mal...erreur historique hic hic...Quant à gauche c est la guerre des On. L unite est la source de tout pouvoir. La division la source de tout totalitarisme....allons enfants de la partie...ni perdue ni reprise...juste enchantée.
a écrit le 08/03/2017 à 12:39 :
Tiens bon Fillon. On aura meurpeau ces socs and co ces journal eu tendanceux ces juges 68tards
Réponse de le 08/03/2017 à 17:15 :
Etant donné la qualité de l'orthographe et la compréhension du texte, je pense que le Kiravi 12°à coulé à flot.
a écrit le 08/03/2017 à 12:37 :
Fillon dévisse à droite ! Ou mieux, Fillon, des vices à droite !
a écrit le 08/03/2017 à 12:08 :
Baroin ? il fait trop droite XVIeme, impossible je pourrais pas :))
a écrit le 08/03/2017 à 12:03 :
Concernant Fillon.......
Tu veux ou tu veux pas.......
Si tu veux tant mieux.........
Si tu veux pas tant pis.......
J'en ferai pas une maladie....
Dégagez M. Fillon ce poste suprême n'est pas pour vous, néammoins vous avez l'avantage de ne pas être plus redevable que la meute qui vous suit....
Trenet chantait "douce France" moi je vous dis "pauvre France"...........
a écrit le 08/03/2017 à 11:33 :
comment voudriez-vous que Fillon ne dévisse pas, à moins de considérer les Français comme les grenouilles de la fable! La corruption, assumée avec mépris, par un homme qui prétend "incarner" la France,ça ne passe pas, même si nous ne sommes pas des modèles de vertu.
Quant aux leaders Républicains comment excuser les retournements de veste massifs, eux qui, après avoir endossé le dossard Juppé ,enfilent tout de go le manteau des petites vertus Fillon!
Ces caméléons montés sur girouette ont perdu tout crédit auprès d' un honnête homme!
Réponse de le 08/03/2017 à 14:08 :
et tous ces SOCIALISTES qui ont fait payer les sympathisants pour une primaire qu'il ne respectent pas VOUS LES APPELEZ COMMENT ?????
Réponse de le 08/03/2017 à 15:18 :
"à moins de considérer les Français comme les grenouilles de la fable! "

Pour ses grenouilles à lui c'est plutôt le bénitier.
a écrit le 08/03/2017 à 11:32 :
La principale donnée du problème est: Est-ce que la France à besoin d'une LePen Présidente? NON, pour toute la gauche et les démocrates de tous bords. Fillon peut-il être au second tour de la présidentielle? A priori: NON. Mélenchon et Hamond sont-ils en capacité d'être au second tour: NON.
Aujourd'hui (et seulement aujourd'hui..), pour les démocrates, les légalistes, seul Macron est en capacité de l'emporter sur LePen. C'est le constat que les socialistes hors "frondeurs" font. Macron est un démocrate social-libéral, il n'est pas socialiste... pas plus que ne l'est Hollande. Le socialisme du programme commun est mort il y a bien longtemps. C'est une réalité dans un temps qui a changé. Il y a des choses à regretter, mais les combats d'hier, s'ils ont la même origine, ne peuvent pas être menés avec les mêmes armes, les mêmes personnes. Ils doivent l'être avec des gens qui comprennent le Monde actuel, et à part les jeunes, je ne vois pas.
Réponse de le 08/03/2017 à 12:24 :
Je ne vous suis pas. Je pense que Macron est l'idiot utile de rentiers qui veulent conserver leurs rentes. Il a déjà montré son "talent" pour favoriser ses anciens employeurs. De plus, quand Macron fait un cadeau à 16Md€ à une entreprise de connections internet qui contrôle directement plusieurs médias, il est logique que les patrons de ladite entreprise renvoie l'ascenseur. Macron est la prolongation d'une logique de rente. Cette logique de rente a un corolaire que vous ne pouvez ignorer: l'endettement publique et la culpabilisation de ceux qui reçoivent des subventions, dans le but de poursuivre cette logique d'accaparement des richesses. Il vous présentera donc les politiques de privatisations comme un moyen de se désendetter. Je ne pense pas que vous puissiez l'ignorer. Je vois dans ces politiques non l'intérêt national, mais des intérêts particuliers. L'habillage est clinquant, la réalité sordide.
Réponse de le 08/03/2017 à 13:11 :
Réponse à Math. Qui sont ces rentiers qui veulent conserver leurs rentes ? des noms SVP. Ou voyez vous une logique d'accaparement dès richesse ? Par qui ? dès nom SVP. Comment pouvez vous justifier que se désendetter ne soit pas intéressant pour la nation? pour quel intérêt particulier ? des nom SVP ? De quel cadeau de 16 Md€ parlez vous ? qui à donné cette argent ? a qui ?
Merci de fournis ces quelques complément d'information pour éclairer le sujet
Réponse de le 08/03/2017 à 13:42 :
@ quiquiqui
Macron est soutenu par (entre autre): Xavier Niel, patron de Free, copropriétaire de "L'observateur, Le monde, La vie, Télérama". Patrick Drahi (patron d'Altice qui est la holding luxembourgeoise de SFR-Numéricable, propriétaire de L'Express, Libération, NewsCo, BFM TV, BFM Business et RMC). Il habite en suisse, possède un compte bancaire dans le paradis fiscal de Guernesey et a logé sa société à la bourse d'Asterdam. Lorsque MAcron était secrétaire général adjoint à l'Elysée, Bouygues était en concurrence avec Numéricable pour racheter SFR. Montebourg a alors indiqué qu'il ne souhaitait pas une transaction sur SFR au bénéfice d'une personne qui pratiquait à grande échelle l'évasion fiscale. Montebourg souhaitait que Mr Drahi paie ses impôts en France. Il voulait que le fisc puisse lui poser quelques questions. (CF articles de journaux afférents). Macron l'a remplacé et a permis la transaction. La valeur du groupe Altice s'est accrue de 16 Mds d'€. Le banquier Bernard Mourad, amis proche de Drahi, est aujourd'hui conseiller spécial du mouvement "En marche" de Macron et s'occupe activement de sa campagne électorale. La banque Rothschild (précédant employeur de Macron) s'est occupée de la transaction, moyennant des fees assez élevés.
Voila quelques exemple des moyens mis en oeuvre pour mettre en avant un homme de paille.
Le renvoie d'ascenseur est logique. Sur le fond, je comprend bien que vu les sommes en jeu il y ai renvoie d'ascenseur. Sur la forme, je le juge indigne, car cela ne permet pas la sérénité des débats, ni même la recherche de l'intérêt général. Celui-ci est détourné au profit d'intérêt particuliers. Le but final reste l'affaiblissement de la France en tant qu'entité afin de permettre d'autres affaires intéressantes.
Les fonds de campagne de Macron proviennent de la City.
Cet homme agit en fonction d'intérêt capitalistiques extérieurs à toute notion d'intérêt général.
Nous avons Chirac et Hollande, pourquoi s'en reprendre 5 ans avec Macron? Nous savons déjà quels seront les gagnants et les perdants. Il ne posera aucun choix qui soit contraire à l'intérêt de ses sympathiques bailleurs. Mais les intérêts de ces sympathiques bailleurs ne font en rien l'intérêt national. Un banquier d'affaire privilégiera une approche "Finance de haut de bilan". Le français moyens y retrouvera ses classiques: on te paie pour que tu la ferme et on ferme ta boite. Revenons à la reflexion: où cela nous a-t'il mené? Un état plus faible, une dislocation du concept d'état, des intérêts et revendications ethniques et/ou territoriales, des "banlieux radicalisées".
Pourquoi? Pourquoi continuer ainsi? Pourquoi enlever les emplois aux migrants en fermant leurs usines et en privilégiant des emplois ailleurs?
Qui est votre prochain? Un chinois? Un Indien? Un type à 10000 km d'ici? Ou alors n'est-ce pas l'arabe du coin? Le grand black qui n'a pas de boulot? Le SDF qui est dans la rue? Les gens qui soutiennent Macron préfère voir en chacun de nous un citoyen qui s'endette, qui leur est donc redevable et qui devrait se taire. D'autres préfèrent bâtir leur réflexion autours d'idées à même de rétablir notre compétitivité économique et la fierté des hommes et des femmes dans l'accomplissement de leur travail. Je ne crois pas dans le programme de Macron, dont les intérêts défendus sont ceux d'une poignée de gens. Je crois dans celui de Fillon qui porte l'intérêt général.
Réponse de le 08/03/2017 à 17:16 :
@ Math : mort de rire quand vous dénigrez Macron sur des faits absurdes et de soi-disant théories complotistes de banques etc qui ne tiennent absolument pas la route concrètement (de plus pour mémoire Xavier Niel le patron de Free etc crée beaucoup d'emplois en France, investit ses fonds y compris personnels dans des start-up notamment et paie également beaucoup d'impôts en France, il est très favorable à l'économie française et ne peut soutenir Macron au delà des 7500 euros et même si par ailleurs P. Drahi habite en Suisse SFR crée également beaucoup d'emplois en France et dans les journaux - qui autrement auraient été en faillite - dont on ne voit pas la déontologie des journalistes mise à mal sinon d'ailleurs ces derniers ne manqueraient pas de le dire) pour conclure que vous croyez en Fillon qui "porterait l'intérêt général" LOOOOOL alors que ce dernier a payé sa famille près d'1 million d'euros alors que c'était manifestement abusif et lui vaut une mise en examen et qu'il oublie plus de 50.000 euros en plus à déclarer dans sa déclaration de patrimoine d'homme public candidat à la présidentielle ( se référant en plus à de Gaulle (qui était tout le contraire de lui et d'une honnêteté sans faille) et que Fillon soutient Poutine quasi quasi dictateur et pleinement multimilliardaire envahisseur de l'Ukraine (plus de 10.000 morts) et situations plus que problématiques en Ukraine, Géorgie, Moldavie et autres pays déstabilisés d'Europe de l'Est (Hongrie, Bulgarie, Serbie, Bosnie, Montenegro etc) au profit d'oligarques du Kremlin, minorité qui détient la majorité des actifs au dépens des russes ! (voyez les biens de Medvedev dans un article de courrier international !) et qui soutient également Marine le Pen ! C'est une telle rigolade vos arguments que çà en fait mal au ventre tellement çà fait rire ! Pour mémoire Fillon était à la tête d'un état en quasi faillite selon lui et l'a laissé après 5 ans de gouvernance dans un état encore pire qui a obligé Hollande à multiplier les impôts pour faire face au chaos laissé par lui. Et allez donc voir ce qui se passe du côté de Christian Jacob à Provins, quelle fine équipe et quel choix vous faîtes, ri-di-cule !!!! Désolé mais je ne pouvais pas laisser passer de telles inepties !
Réponse de le 09/03/2017 à 12:31 :
@Math
Macron est l'antithèse du pro-rentier.
Je rappelle qu'il a été rapporteur général adjoint de la commission Attali sur la libéralisation de la croissance française dont les principales recommandations étaient justement de lutter contre les rentes de situation pour accroitre la concurrence au profit des utilisateurs sur de secteurs abusivement protégés.
Ministre, il a fait en sorte d'accroitre l'accès à certaines professions réglementées (notaires,...).
Globalement, son programme vise à améliorer l'efficacité de la dépense publique (peut-on s'en offusquer ?) et à réorienter l'épargne vers la prise de risques qui créeront des richesses économiques et donc de l'emploi (ciblage de la fiscalité immobilière, classe d'actif peu risquée).
Vous lui faites donc un mauvais procès.
Réponse de le 09/03/2017 à 12:46 :
@Math.
Le programme économique de Macron est libéral mais beaucoup plus économe des deniers publics. Pas de baisses supplémentaires massives des charges aux entreprises comme Fillon. Macron baisse l'IS à 25% qui est la moyenne de la zone euro ce qui profitera surtout aux PME car les GE internationales font déjà de l'optimisation (évasion) fiscale.
Le programme Fillon fera encore croître les dividendes du CAC40 versés à des fonds de pension étrangers, sans contrepartie utile à l'intérêt général français.
a écrit le 08/03/2017 à 10:42 :
Non messieurs les abonnés du chèque en blanc !
Triple non.
Vos programmes ne sont que des leurres pour dupes. Mis bout à bout ils font penser à un carnaval d'arlequins habillés d'arc en ciel.
Le mot de Chirac est célèbre : les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent !
Le mien est différent : on est la dupe de qui l'on veut bien !

C'est définitif, JAMAIS PLUS JE NE VOUS DONNERAI MON SUFFRAGE.

Le théâtre du burlesque a rouvert sa saison et nous y voyons défiler des cohortes de camelots qui s'essaient aux dogmes et au maniement des foules. Même si le bagou de l'orateur impudique et versatile leur est donné, très peu restent crédible aujourd'hui.
Ah peuple de France par ci, chers concitoyens par là, venez goûter le ragout de notre cuisine à notre sauce.

Et cela ne les gêne pas de faire l'impasse sur le questionnement par le référendum systématique devenu obligatoire pour les grandes questions nationales. Non, ils sont tellement habitués à vivre et agir en autarcie. Le pays leur appartient, ils n'ont pas à le partager.
Nous avons été trompé en permanence. Toutes les décisions et directions ont été prises sans l'approbation du peuple de France qu'ils courtisent tous les cinq ans mais qu'ils n'interrogent jamais. Nous avons été traité aussi bassement que de stupides animaux de basse cour sans qu'ils dissimulent leur mépris pour nous. Après la France d'en bas de Raffarin, les ploucs de Sarkozy et les sans dents de Hollande, que peut il bien nous attendre encore ?

Car, hormis Charles De Gaulle, tous les partis qui se sont partagé le pouvoir depuis un demi-siècle ont fait avec le peuple ce que les monarques des temps jadis ont fait avant eux, naviguer à vue sur une barque chargée de leur famille et copains et laisser les autres s'épuiser à tirer la barque en nageant à l'avant.

Cela prouve bien, s'il en était besoin, que le plus grand nombre de ces tristes personnages ne s'est engagé dans cette campagne que pour sa propre élévation et décrocher un poste de futur prestigieux rentier à vie.

La coupe est pleine. Il est temps de leur retourner ce mépris à la face.

Il est temps de tourner la page et de les bannir de la direction du pays et de tout organe public pouvant peser sur une direction. Qu'ils aillent gagner leur pain à la sueur de leur front au lieu de le voler dans la poche de ceux dont ils se moquent aussi allègrement.

Je donnerai mon suffrage à celui qui aura enfin le courage de questionner les français...
A celui qui instituera un référendum obligatoire semblable aux votations de la confédération helvétique...
A celui qui aura l'honnêteté de consulter le peuple sur le choix de civilisation, de société et de mode de vie que ce dernier veut suivre.

Remarquons bien ceci : ce sont ces mêmes partis qui ont exercé le pouvoir de façon tyrannique sans la nation qui accusent les autres bords qui veulent rétablir la souveraineté du peuple de totalitarisme.
Dans quel monde vivent ils ? Ils ont dû changer de planète.

A écouter tous ces tire-laine, ce serait le peuple qui serait totalitaire.
Réponse de le 08/03/2017 à 11:22 :
Totalement d'accord avec vous.
Un candidat propose d'en finir avec l'oligarchie. Un seul...
Réponse de le 08/03/2017 à 11:53 :
Retrouvez l' espoir l' UPR flirte avec les 500 parrainages et va retirer l' épine union européennede votre chaussure qui donne le fruit de votre travail à l' oligarchie au pouvoir pour enfin redonner ce pouvoir au peuple via le référendum ..
Réponse de le 08/03/2017 à 12:10 :
Exellente aprroche de la situation, je signe, tout est dis.........
Réponse de le 08/03/2017 à 16:07 :
"tous les partis qui se sont partagé le pouvoir depuis un demi-siècle ont fait avec le peuple ce que les monarques des temps jadis ont fait avant eux"

Normal, la révolution a chassé la royauté juste pour mettre la bourgeoisie en place mais qui avait besoin du peuple pour réussir .On les a vite renvoyer dans leurs pénates une fois le nombre de tête atteint .Comme 68 , qui a viré les anciens pour mettre nos baby-boomers de droite et de gauche aux manettes dans pratiquement tout les domaines d'activités jusqu'à aujourdhui et ils ne lachent pas le morceau en plus.
a écrit le 08/03/2017 à 10:35 :
Amusant! Ces articles ont 2 mérites: montrer quel journaliste est au service de quelle cause et voir que finalement, la préservation des rentes via en Marche est l'objectifs premier de l'inteligencias parisiennes (au détriment évidemment de tous les autres en France, mais c'est un choix assumé au moins. Dernièrement, une élue maire de la capitale a proposé à Londre de continuer séparément dans l'UE). Cela montre que non content d'absorber les capitaux de la France via les ministères et autres, non content de pomper les élites des régions, non content de leur faire l'aumône via des subventions au détriment de l'achat des produits industriel français qui eux sont allègrement concurrencés, maintenant, les journalistes se mettent en tête de choisir qui sera à la tête du pays. N'y a-t-il pas un vrai problème démocratique lié à l'accaparement de toutes les sources de pouvoir (justice, police, budget), y compris celles de l'information? N'y a-t'il pas un problème majeur au déni du droit d'expression d'autres courants de pensée? Certains de mes amis l'admettent: on est dans une république bananière. Il est temps de changer. 5 ans de socialisme supplémentaires où la collusion avec les rentiers de notre économie est maintenant clairement établie ne changerait rien en bien. Cela prolongerai seulement un peu plus fort l'inadmissible.
Réponse de le 08/03/2017 à 12:09 :
Déni du droit d'expression d'autres courants de pensée?
Ce n'est pas de la faute des journalistes si certains hommes politiques sont concernés par des scandales trop gros pour qu' ils soient audibles.
Les français ne veulent pas d'une république bananière comme vous dites.
Réponse de le 08/03/2017 à 12:16 :
à Johnmckagan
Dans ce cas, pourquoi les fables de Macron ne font-elles pas la une des journaux? Simple oubli? Ou stratégie pour imposer un mode de pensée tendant vers une finalité bien comprise?
a écrit le 08/03/2017 à 10:33 :
J'imagine qu'il doit y avoir une question d'orgueil et de standing, mais à mon humble avis de lecteur régulier, La Tribune devrait garder ses sous pour sa rédaction (en particulier pour la macroéconomie...) plutôt que dans des sondages de popularité.
Vous offrez la possibilité de s'exprimer assez librement sur des sujets intéressants, j'espère que vous continuerez. Le ton de l'article de Mr Chanut montre bien qu'il meuble tout ce qu'il peut (avec talent:-) ) et il serait sans doute plus à son aise sur les programmes qu'à commenter un concours de miss ou mister.
a écrit le 08/03/2017 à 10:11 :
hypocrisie totale affichée sans vergogne dan ce clan... club des vestes reversible...ext
a écrit le 08/03/2017 à 10:11 :
hypocrisie totale affichée sans vergogne dan ce clan... club des vestes reversible...ext
a écrit le 08/03/2017 à 10:00 :
Pour les « droitistes », Il existe une alternative à droite, dont le programme est cohérent c’est Nicolas Dupont Aignan. Je vous invite à réécouter son interview de ce matin chez JJBourdin, cet homme me parait sain et beaucoup moins toxique qu’une alternative MLP.
a écrit le 08/03/2017 à 9:56 :
Oh, le beau conflit entre droite provinciale et droite parisienne, qui va gagner ... mystère ?
a écrit le 08/03/2017 à 9:46 :
Macron est un produit marketing propulsé par Hollande et les médias de la bobo-land.
Un jour peut-être , on connaîtra l'origine des fuites en provenance du Canard. La dernière
sur les 50 000 euros d'un prêt (d'ailleurs remboursé par Fillon) prouve bien que cet hebdomadaire est rencardé et garde chaque semaine de quoi alimenter la polémique.
Macron est le cheval de Troie de la gauche caviar qui ne veut pas des archaïques du PS.
Hollande savait qu'il serait battu et , contrairement au RI, il avait un plan B.
a écrit le 08/03/2017 à 9:13 :
Il faut m'expliquer ou l'on doit déclarer un prêt que l'on a remboursé ? les étrennes de ses enfants sont elles justifiées ? Il aurait fait cirer ses chaussure par un professionnel non déclaré ? Le double de la clé de son bureau est elle bien autorisé ? Il a traversé au rouge en dehors du passage pour piétons. En 1992 il a brûlé un feu. Il n'eternue pas dans son mouchoir et ainsi inocule ses microbes à l'ensemble de la population. Incroyable mais vrai.
Réponse de le 08/03/2017 à 9:22 :
Disons qu emprunter de l argent non pas a une banque mais a une personne privee n est pas tres tres malin quand on est un homme d etat, surtout si les conditions sont tres tres favorables (par ex pas d interet). Car c est se mettre dans la main de son creancier, meme si on rembourse (ce qui n est pas prouvé). Ca a deja ete le cas avec Beregovoy et maintenant Fillon.

je sais pas si le PDG de Fimalac s est servit de ses relations avec Fillon mais c est sur qu il est difficile de dire non a quelqu un qui vous finance.

PS: Vu les revenus de Fillon, comment pouvait il encore avoir besoin de 50 000 € en pret ?
Réponse de le 08/03/2017 à 9:25 :
Un élu doit justifier l'origine des sommes qu'il reçoit afin de prévenir d'éventuelles tentatives de corruption passive ou active. Depuis le temps qu'il est élu François Fillon connaît très bien ces règles. L'oubli marque soit la suspicion au regard de ses actions au profit du prêteur (Légion d'honneur etc.) ou qu'il se sent complètement au dessus de la loi.
Réponse de le 08/03/2017 à 9:56 :
Ici le problème est surtout la personnalité du prêteur : celui ci a été l'employeur (fictif?) de Pénélope Fillon et il a reçu la légion d'honneur sur proposition de...Fillon !
Réponse de le 08/03/2017 à 10:00 :
Jacob, sors de ce corps !
a écrit le 08/03/2017 à 9:13 :
Il faut m'expliquer ou l'on doit déclarer un prêt que l'on a remboursé ? les étrennes de ses enfants sont elles justifiées ? Il aurait fait cirer ses chaussure par un professionnel non déclaré ? Le double de la clé de son bureau est elle bien autorisé ? Il a traversé au rouge en dehors du passage pour piétons. En 1992 il a brûlé un feu. Il n'eternue pas dans son mouchoir et ainsi inocule ses microbes à l'ensemble de la population. Incroyable mais vrai.
a écrit le 08/03/2017 à 9:08 :
ENCORE Fillon pourtant LE CANARD ENCHAINE révele du favoritisme fait par MACRON à BERCY que font les juges et la TRIBUNE si ce n'est du favoritisme
a écrit le 08/03/2017 à 9:03 :
Vous écrivez "Mais attention, l'enquête a eu lieu avant que le comité politique de LR ne réaffirme à l'unanimité son soutien à François Fillon"... mais en même temps "Alain Juppé (36%, -2) qui se maintient à un niveau assez élevé malgré son refus de prendre la relève de François Fillon" . Sachant que le comité politique a eu lieu moins de 24h après l'annonce de Juppé, je ne vois pas en quoi l'enquête prendrait davantage en compte le refus de Juppé que le soutien du comité à Fillon.
a écrit le 08/03/2017 à 8:57 :
Il y a un paquet de candidats de droite que j'aurais préféré à macron, même si on aimerait bien savoir comment Barouin a été "acheté" dixit sarkozy himself mais comme on ne peut définitivement pas compter sur son électorat de 75 ans d'age moyen ben Les LR UMP RPR ont élu l'un des pires à leur tête.

Le pire électorat qu'il soit, devant même celui du front national, ceux qui vont mourir votent contre ceux qui ont plein d'années à vivre et c'est moche.
a écrit le 08/03/2017 à 8:53 :
Baroin ? Jamais !
a écrit le 08/03/2017 à 8:50 :
Baroin ? Monsieur nobody par excellence !
Réponse de le 08/03/2017 à 10:43 :
Baroin élu pire ministre de l'économie en Europe sous Sarko!
Réponse de le 09/03/2017 à 1:55 :
Baroin, surtout pas!
Il ne brille que par son(ses) maître. Aucune envergure et arriviste navrant mais patient.
a écrit le 08/03/2017 à 8:40 :
Fillon est en train d'entrainer la droite et le centre par le fond de la fosse à purin politique.

les LR ex UMP et l'UDI ex Nouveau Centre, ils la valent bien cette noyade asphyxiante dans le lisier politique,

à gauche c'est la même chose, les PS de Valls Hollande vont se noyer aussi, bon débarras de printemps noir orageux
a écrit le 08/03/2017 à 8:32 :
Fillon ne comprend manifestement rien en macroéconomie. Mais comme les Français n'y comprennent rien non plus, ce n'est pas trop grave. Mais qui est en mesure de comprendre?
Réponse de le 08/03/2017 à 8:54 :
Votre prétention et votre suffisance ne vous étouffent pas
Réponse de le 08/03/2017 à 13:12 :
Non, je ne fais que reprendre des idées exprimées par notre prix Nobel d'économie. Lisez son livre, "économie du bien commun", en particulier le paragraphe sur "le défi climatique". Mon idée consiste à mettre une taxe sur l'énergie pour financer les charges sociales, comme le propose la note n°6 du CAE. Merci.
a écrit le 08/03/2017 à 8:21 :
Baroin ?!? .... et pourquoi pas Douste Blazy ou Dati tant qu'on est dans la fantaisie ?
Réponse de le 08/03/2017 à 9:53 :
Marie : "Non, mais alliot quoi ?" Cette droite est morte et pas tres forte. Idiote ca c'est assure.
a écrit le 08/03/2017 à 8:09 :
Ce Qui montre bien que ce sont les journalistes y les sondeurs qui font l opinion : qui connaît baroin t il q une grosse cote ? Allez on teste : parlez tous les jours de Charlotte marchandise, testez si elle peut être au 2eme tour, je parie qu elle deviendra une candidate jugée serieuse
Réponse de le 09/03/2017 à 2:03 :
Vous avez raison. Cette tendance est grave et dangereuse pour la République
il semble qu'il n'y a pas qu'en "bouffe" que le peuple est prêt à avaler du vite fait mal fait, tout prêt, voire réchauffé genre fast food. N'a-t-on plus le temps le réfléchir, ou bien est-ce le fait d'une paresse grandissante et malsaine?
a écrit le 08/03/2017 à 8:02 :
... et un prèt NON -déclaré de plus pour Fillon ( Canard de la semaine ! ) , un !
....... ON LUI DONNERAIT LE PARASITISME SANS CONFESSION !
Réponse de le 08/03/2017 à 8:49 :
Phobie administrative, amnésie administrative... Décidément, la psychopathologie administrative est une branche en plein essor.
a écrit le 08/03/2017 à 7:58 :
C'est normal qu'il mord sur les socialistes, macron est un socialiste, faudrait lire son programme et l'analyser...
Réponse de le 08/03/2017 à 13:50 :
@ Stranger
Macron, un socialiste .. ahahaha! Et Madelin qui rejoint Macron car il "apprécie" sa futur réforme des retraites : il est devenu socialiste lui aussi ?
Macron agrège autour de lui tout ce que la France compte comme rentiers, ultra-riches, bobos et ultra-libéraux (y compris du PS) : c'est le signe que les classes moyennes, les petits retraités, et les plus pauvres en général vont morfler si cette marionnette du MEDEF est élu dans 2 mois !
a écrit le 08/03/2017 à 7:55 :
C'est surtout la tribune qui dévisse .Baroin ,ancien journaliste ( rubrique chiens écrasés) plaît peut-être aux médias mais pour les Français il reste inconnu,sans légitimité à par être le fils du copain...( de Chirac)
a écrit le 08/03/2017 à 7:42 :
Les centristes sont en train de rentrer à la maison : il faut bien être élu. Et il est évident que la cote de François FILLON ne peut que baisser si, dans son camp, on n'arrête pas de cracher dans la soupe. Mais le plus malheureux ce doit être François HOLLANDE : s'il avait été plus courageux, il aurait été davantage en mesure qu'HAMON et MACRON de faire l'union de la gauche pour être au second tour, avec l'aide de la fébrilité manifeste des élus de "droite". Mais le syndrome DELORS a encore frappé.
Réponse de le 08/03/2017 à 8:28 :
@britannicus
. Le syndrome delors ? Le fameux syndrome qui consiste à ne pas se présenter alors qu il a toutes les chances de gagner ? Malheureusement pour vous , hollande s est déjà présenté. Donc pas de syndrome Delors. Vous êtes hors sujet. hollande n est pas malheureux. Au contraire je pense même qu il doit être ravi de ne pas,participer à une campagne comme celle ci.
Réponse de le 08/03/2017 à 22:17 :
@Tipano : désolé, c'était du pur sarcasme ; d'ailleurs, qu'est-ce qu'il était malheureux dans son intervention en annonçant qu'il renonçait : du JUPPE tout craché ! Et dire que selon "un Président de devrait pas dire ça..." c'est aux juges qu'il reproche leur lâcheté... Parce qu'avec les zozos qu'on a à droite et qui font tout leur possible pour se déchirer et perdre une élection imperdable, il ne faut quand même pas grand chose pour les battre ! Le nouveau DELORS, quoi... Enfin, heureusement pour nous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :