Hamon sermonne Gattaz qui "défend assez mal l'entreprise française"

"Voter Mélenchon, Le Pen, Hamon, c'est ruine, désespoir, pauvreté généralisée", avait cinglé dimanche dernier Pierre Gattaz dans Le Parisien : depuis cette sortie du numéro un du Medef, c'est une lutte à couteaux tirés avec Benoît Hamon, qui n'apprécie pas du tout -mais alors pas du tout- d'être mis dans le même sac que Mélenchon et Le Pen. Récit d'un feuilleton en 5 actes (pour l'instant)
M'associer au projet de Marine Le Pen, c'est bien la preuve qu'il y a quelque chose de pourri à la tête du Medef, a fustigé M. Hamon, devant la presse, y voyant une insulte et réclamant des excuses.
"M'associer au projet de Marine Le Pen, c'est bien la preuve qu'il y a quelque chose de pourri à la tête du Medef", a fustigé M. Hamon, devant la presse, y voyant une "insulte" et réclamant des excuses. (Crédits : Reuters)

Depuis cinq jours, le candidat PS à la présidentielle et le numéro un du Medef se livrent à une guerre ouverte par médias interposés.

Le duel entre les deux hommes a débuté dimanche, lorsque Pierre Gattaz a estimé dans Le Parisien que Benoît Hamon était "dans un scénario destructeur pour l'économie française".

"Voter Mélenchon, Le Pen, Hamon, c'est ruine, désespoir et désolation, pauvreté généralisée", a-t-il affirmé.

"Quelque chose de pourri à la tête du Medef" (Hamon)

Réponse cinglante du socialiste le lendemain, lundi 10 avril :

"M'associer au projet de Marine Le Pen, c'est bien la preuve qu'il y a quelque chose de pourri à la tête du Medef", a fustigé M. Hamon, devant la presse, y voyant une "insulte" et réclamant des excuses.

Hamon, "apprenti sorcier de l'économie", contre Gattaz, "l'héritier"

Mardi, le numéro un du Medef, lors de sa conférence de presse mensuelle, enfonçait le clou en qualifiant tout à la fois Benoît Hamon (PS), Marine Le Pen (FN) et Jean-Luc Mélenchon (la France Insoumise) d'"apprentis sorciers de l'économie".

Dans une lettre, publiée mardi après-midi dans Les Echos ("La lettre cinglante de Hamon à Gattaz"), le candidat socialiste a alors accusé son interlocuteur de se "ridiculiser". Face aux critiques du président du Medef, fils d'Yvon Gattaz fondateur de l'entreprise Radiall, sur le revenu universel, il lui écrit:

"Tout le monde n'a pas la chance d'hériter d'une entreprise."

Gattaz prône "les bienfaits du capitalisme familial"

Dans un nouveau courrier, Pierre Gattaz rétorquait :

"C'est méconnaître les bienfaits du capitalisme familial qui s'ancre dans les territoires, maintient ses usines en France (pour ma part j'en ai créé une 5e en France), tout en se développant à l'international, continue à embaucher en France et associe ses salariés à la performance de l'entreprise."

Jeudi matin, sur Sud Radio, Benoît Hamon repartait à l'offensive :

"Il est inadmissible que le patronat entre dans le débat de cette manière-là", a déclaré le candidat socialiste, estimant par ailleurs que M. Gattaz défendait "très bien les chefs d'entreprises des grandes entreprises mais assez mal l'entreprise française".

Créer 1 million d'emplois : Gattaz accuserait presque Hamon de plagiat...

Dernière passe d'armes en date, toujours ce jeudi 13 avril, le patron des patrons a envoyé une nouvelle lettre à Benoît Hamon pour l'interpeller sur son plan pour créer 1 million d'emplois en France... un plan qui reprend un des slogans de Pierre Gattaz qui lui a souvent été reproché.

... mais s'oppose sur les moyens d'y arriver

Dans cette missive que l'AFP s'est procurée, le patron des patrons y répète les conditions nécessaires selon lui pour créer des emplois en France: "des mesures de simplification d'un environnement devenu trop compliqué", "une politique résolue de baisse de la pression fiscale pesant sur les entreprises", et "une politique suivie et cohérente de confiance et de coopération avec les chefs d'entreprises".

Il y défend en particulier le Pacte de responsabilité, critiqué par le candidat socialiste, et appelle à la baisse des dépenses publiques, à l'inverse de ce que propose M. Hamon.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 14/04/2017 à 11:50
Signaler
Quand un petit patron verse un smic à 1200 euros net il paye avec en brut avec les charges plus de 2500 euros !!! Il en faut du boulot pour rentabiliser l'entreprise sans compter les taxes indirectes, après il est facile de claironner que le smic va ...

le 14/04/2017 à 16:42
Signaler
Vos calculs sont totalement délirants, il ne subsiste plus beaucoup de cotisations sociales au niveau du smic. De plus ce que vous appelez charges sont des cotisations qui reviennent intégralement dans la poche des salariés! C'est de la rémunérati...

à écrit le 14/04/2017 à 8:08
Signaler
Comment M Gattaz peut il encore se permettre de l ouvrir ? À chaque fois qu il a reçu des cadeaux du gouvernement, il n a créé aucun emploi. Il est où son badge sur la création de un million d emploi ? Un journaliste pourrait il faire son travail et...

le 14/04/2017 à 9:43
Signaler
Gattaz cultive la mauvaise fois et j'espère que les chefs d'entreprises ne se reconnaissent dans ce personnage qui veut tout et son contraire : des baisses de charges ....et des commandes publiques !!!!

le 14/04/2017 à 15:38
Signaler
"../.. à chaque fois qu'il a reçu des cadeaux du gouvernement../..". Dans quel monde vivez-vous ? De quels cadeaux parlez-vous ? Les entreprises et les entrepreneurs se font massacrés depuis plusieurs décennies... C'est pas un cadeau quand le gouve...

à écrit le 14/04/2017 à 6:38
Signaler
Du moment où monsieur Mélenchon va mettre en œuvre les fermes collectives en France, on se moque des entreprises françaises.

à écrit le 14/04/2017 à 1:49
Signaler
je suis d'accord en grande partie avec louis mais je pense que nos politiques et les entreprises se trompent en grande partie sur la cause de leur manque de compétitivité. MACRON a un temps de retard sur la robotisation en parlant de l'apprentissage....

à écrit le 13/04/2017 à 19:53
Signaler
Gattaz devrait se taire! "Puisque Le Pen est comme le PS représenté Hamon, c'est que Le Pen n'est pas dangereuse voire est bénéfique"voilà le message de Gattaz! Le peuple connait le PS et sait tout le caractère modéré et raisonnable de sa gestion...

à écrit le 13/04/2017 à 19:53
Signaler
Pas difficile de voir que les programmes le Pen et Mélenchon ne tiennent absolument pas la route. Faire un référendum sur l'euro dans les 6 mois n'est vraiment pas le moment et le Pen souligne qu'elle démissionnerait en cas de "non" donc nouvelles él...

le 14/04/2017 à 15:53
Signaler
A mes yeux, Marcon a le second meilleur programme, et de loin. Hamon c'est une catastrophe. Mélanchon et Le pen, comme vous dites, c'est un délire total. Donc je ne suis pas entièrement d'accord avec vous! Pour moi Fillon a le meilleur programme (co...

le 14/04/2017 à 15:53
Signaler
A mes yeux, Marcon a le second meilleur programme, et de loin. Hamon c'est une catastrophe. Mélanchon et Le pen, comme vous dites, c'est un délire total. Donc je ne suis pas entièrement d'accord avec vous! Pour moi Fillon a le meilleur programme (co...

à écrit le 13/04/2017 à 19:39
Signaler
Le Pen, Mélanchon ou Hamon aux manettes = La France dans le tiers-monde.

à écrit le 13/04/2017 à 19:34
Signaler
Ou comment faire voter le pen si jamais il y a une finale le pen fillon ou le pen macron.

à écrit le 13/04/2017 à 19:05
Signaler
Il ose l'ouvrir alors que Macron, Valls et Hollande lui ont déjà servi 40-50 G€ de baisses de charges (CICE + CIR + dispositifs plus spécfifques) et pour quels effets ? Quasiment rien. Le gars, il demande carrément 100 G€. Comme dans les tontons fl...

à écrit le 13/04/2017 à 18:44
Signaler
La classe des privilégiés rentiers ne serait-elle pas en train de trembler devant la rebellion de la classe laborieuse lasse d'être prise pour le dindon de la farce!

à écrit le 13/04/2017 à 18:35
Signaler
techniquement il a raison et c'est a peu pres l'opinion de tous les economistes non ideologues ( quelques soient les sensibilites, au passage) un peu serieux

à écrit le 13/04/2017 à 18:23
Signaler
M'sieu Gattaz, il préférerait que l'on vote pour son poulain (émanuel macron) sans doute. Il ferait mieux d'ouvrir les yeux afin de voir tous les Français qui quittent leur pays!!! Là est le danger...

le 13/04/2017 à 19:56
Signaler
@ Patoche : vérifiez, vous délirez la démographie est en hausse. Beaucoup de français reviennent de plus avec le Brexit. L' économie repart en France lentement mais sûrement.

le 13/04/2017 à 20:15
Signaler
Faites au moins l'effort de suivre lactu avant de poster.... Gattaz est pro fillon, normal ils ont le même centre d'intérêt, la soif d'argent...

à écrit le 13/04/2017 à 18:13
Signaler
Son père Yvon en 1981 disait exactement la même chose ,bon, faut dire qu'il avait le même boulot , président de la principale organisation patronale française, le Conseil national du patronat français (CNPF) entre 1981 et 1986. " Tu veux faire quoi ...

à écrit le 13/04/2017 à 18:08
Signaler
si GATTAZ et tout les grands patron avaient jouer le jeu du cice et cir en créant le million d'emploi qu'avait évoqué GATTAZ on ne serait pas aujourd'hui en train de se poser la question de LE PEN et MELENCHON. Ces 2 personnes risquent fort bien d'êt...

le 13/04/2017 à 20:08
Signaler
Le problème ne vient pas de là. Il y avait une très bonne émission de Lenglet sur A2 concernant les fermetures d'entreprises. C'est un long processus qui ne date pas d'hier (çà démarrait dans les années 80 et après les premières crises pétrolières de...

le 14/04/2017 à 7:54
Signaler
@Louis. Bonne analyse de la situation. Je vous suggère de prendre en compte le role de l'énergie pour approfondir votre raisonnement; l'énergie remplace le travail; le travail fournit de l'énergie; travail et énergie sont de même nature; il faut répa...

à écrit le 13/04/2017 à 18:06
Signaler
Il peut se taire le monsieur "1 million d'emploi créé" ainsi que le Monsieur Président normal. Ils font l'élection de Monsieur Mélanchon et la faillite du candidat de la finance Monsieur Macron. Le Monsieur Fillon s'est tué tout seul avec du co...

à écrit le 13/04/2017 à 17:45
Signaler
C'est le mec qui veut aligner les salaires français sur ceux du Bangladesh qui menace les citoyens de ruine... Il ose vraiment tout!

à écrit le 13/04/2017 à 17:40
Signaler
avis partagé !

le 13/04/2017 à 17:57
Signaler
ou pas...on avance bien dite moi on passe arguments ? xD

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.