Berlin rejette les accusations de Trump sur une "dette" à l'égard de l'Otan

Accusée par le président américain de ne pas contribuer suffisamment au budget de l'Otan, l'Allemagne par la voix de sa ministre de la Défense a fait une mise au point pour réfuter les propos de Donald Trump et mettre en perspective le projet d'une union de la défense européenne.
Ursula von der Leyen, ministre de la Défense allemande, a rappelé qu'au delà de l'Otan les dépenses militaires sont destinées aussi à nos missions de paix dans le cadre de l'ONU, à nos missions européennes et à notre contribution à la lutte contre l'(organisation) Etat islamique.
Ursula von der Leyen, ministre de la Défense allemande, a rappelé qu'au delà de l'Otan les dépenses militaires sont destinées aussi "à nos missions de paix dans le cadre de l'ONU, à nos missions européennes et à notre contribution à la lutte contre l'(organisation) Etat islamique". (Crédits : Reuters)

La ministre allemande de la Défense a rejeté dimanche l'accusation de Donald Trump selon laquelle l'Allemagne devrait d'importantes sommes d'argent à l'Otan et aux Etats-Unis du fait de dépenses militaires insuffisantes. "Il n'existe pas de compte où sont enregistrées des dettes au sein de l'Otan", a déclaré Ursula von der Leyen, une proche de la chancelière Angela Merkel, dans un communiqué, en ajoutant que les dépenses en faveur de l'Otan ne devaient pas être le seul critère pour mesurer les efforts militaires de l'Allemagne.

Le président américain Donald Trump s'était livré à une diatribe contre l'Allemagne samedi, affirmant que Berlin devait payer plus pour profiter du parapluie protecteur de l'Otan et de Washington. L'Allemagne "doit d'énormes sommes d'argent" à l'Otan et aux Etats-Unis qui lui "fournissent une défense très puissante et très coûteuse", avait tweeté le président moins de 24 heures après sa première rencontre en personne avec la chancelière allemande Angela Merkel à la Maison Blanche.

Une dépense équivalent à 2% du PIB

Lors de cette rencontre, Angela Merkel avait réaffirmé que son pays entendait respecter un engagement pris à l'Otan en 2014, qui prévoit que les pays membres augmentent leurs dépenses militaires jusqu'à hauteur de 2% de leur Produit intérieur brut dans un délai de 10 ans. L'Allemagne n'est aujourd'hui qu'à 1,2% et peu de pays de l'Otan atteignent le niveau de 2%.

Dimanche, sa ministre de la Défense a toutefois précisé que l'augmentation promise des dépenses militaires ne concernerait pas seulement l'Otan. "Vouloir lier les 2% que nous voulons atteindre au milieu de la prochaine décennie seulement à l'Otan est erroné", a-t-elle dit dans un communiqué. Les dépenses militaires sont destinées aussi "à nos missions de paix dans le cadre de l'ONU, à nos missions européennes et à notre contribution à la lutte contre l'(organisation) Etat islamique", a argumenté la ministre, membre du parti conservateur de la chancelière. En réponse aux exigences de l'administration Trump, elle a convenu qu'il fallait "une répartition équitable" des dépenses militaires entre alliés.

Le projet d'une union européenne de la Défense

Mais cela passe à la fois par la modernisation de l'Otan, ainsi que par "une union européenne de la Défense" et des "investissements dans l'ONU", a-t-elle dit, au moment où les Etats-Unis veulent réduire leur contribution au budget des Nations unies. Cette passe d'armes entre Washington et Berlin sur l'Otan confirme que l'entrevue vendredi entre le président américain et celle qui est considérée comme la dirigeante la plus influente en Europe n'a guère contribué à apaiser les sujets de tension entre les deux pays.

Donald Trump et Angela Merkel avaient affiché des divergences vendredi également sur des sujets comme l'immigration ou le commerce, l'administration américaine campant sur un discours protectionniste alors que l'Allemagne vit de ses exportations.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 21/03/2017 à 9:16
Signaler
L'Allemagne est effectivement un passager clandestin qui se contente d'accumuler les excédents. Si on estime qu'elle devrait dépenser pour sa Défense, 1 % de son PIB en plus de ses dépenses actuelles, sur une période de seulement dix ans, cela représ...

à écrit le 21/03/2017 à 0:47
Signaler
Une nouvelle Fake News de tonton Donald ! Aucun pays n a de dette envers l OTAN pour la simple raison que l OTAN n a pas de caisse commune. Chaque état membre du club finance sa propre défence. Il faut savoir ce qu´on veut. Depuis 1990, ...

à écrit le 20/03/2017 à 22:22
Signaler
Pourquoi diable toutes ces divergeassions de la part de l'Allemagne qui engrange des milliards chaque année de surplus commercial, pour payer son dû à l'OTAN. Devrait-elle pas donner l'exemple? Là les Yankees en ont marre de casquer pour défendre une...

à écrit le 20/03/2017 à 15:50
Signaler
Quant à en rester au niveau de Trump, je suggère que la France lui réclame les frais qu'elle a consentis pour la guerre d'indépendance des États Unis. Après tout, ces dépenses ont asséché le trésor royal et sont l'une des causes de la Révolution Fran...

à écrit le 20/03/2017 à 15:22
Signaler
L'UE a t-elle besoin de l'OTAN?...Pas tant que les US qui utilisent l'OTAN à leur service pour vendre des matériels militaires américains (compatibilité oblige...), pour semer la zizanie entre les pays européens (Pologne, Pays-bas...et maintenant All...

à écrit le 20/03/2017 à 8:49
Signaler
Trump le "clown" qui pourtant appuie là ou ça fait mal. Enfin quelqu'un pour remettre l'allemagne à sa place un peu. S'il reste une once d'intelligence au sein des décideurs européens ils pourraient se servir de cette incroyable opportunité de di...

le 20/03/2017 à 12:49
Signaler
et en quoi le frexit nous apporte une solution ? dans les discours de Trump j'ai remarqué que pour lui la france n'existe que comme terreau du terrorisme...

le 20/03/2017 à 14:09
Signaler
Bof bof, encore une remarque sans aucune prise de recul, c'est blasant... La prééminence du financement de l'OTAN a bien arrangé les USA qui ont pu faire ce qu'ils voulaient de l'organisation pendant tout l'après guerre. Car les USA étant le princi...

le 20/03/2017 à 14:27
Signaler
"et en quoi le frexit nous apporte une solution ?" Le but n'est pas den ous apporter une solution nous sommes bien trop loin d'une solution au sein de l'union européenne puisque ce sont les allemands qui décident pour nous. Le but est déjà de...

le 20/03/2017 à 15:22
Signaler
"Bof bof, encore une remarque sans aucune prise de recul, c'est blasant..." Voilà encore une fois un jugement subjectif qui ne donne pas envie de vous lire mais bon là j'ai un peu de temps je vais faire l'effort quand même on ne sait jamais... ...

à écrit le 20/03/2017 à 2:52
Signaler
Pour rappel : un sociologue américain a déclaré en début 2009 : "Un jour, les états-unis se réveilleront sans plus aucun allié." Je déclare à Tromp : "Good luck, cowboy." Tu vas en avoir besoin, mon gars. Notes, comme tous les chefs d'état sur la pla...

à écrit le 19/03/2017 à 23:19
Signaler
Entendre de la bouche même du ministre de la défense allemand le projet d'une défense européenne commune est une bonne chose, dans ce monde incertain, dangereux, il n'y a plus de place pour les faible militairement.... Maintenant reste à créé une déf...

à écrit le 19/03/2017 à 22:29
Signaler
enfin un président qui dit les choses comme elles sont . L'allemagne finance son industrie grace aux parapluies nucleaires francais et américains. Ce sont des centaines de milliards de dolllars d'economisés en 50 ans. Il serait bon que l'Allemagne fi...

le 20/03/2017 à 7:16
Signaler
La défense à en effet un prix. Pour ne pas le payer, bcp de pays d'Europe ont accélérer de perdre une partie de leur souveraineté au profit des États-Unis. Si Trump veut forcer les Européens à payer pour leur défense, tant mieux. Ces derniers retrouv...

le 20/03/2017 à 13:06
Signaler
Si je reprends mes cours d'histoire : Les alliés (oui, NOUS aussi) ne voulaient pas que l'Allemagne redevienne une puissance militaire après les mauvais souvenirs de 39-45. Comment peut on en même temps reprocher aux allemands de ne pas assez investi...

le 21/03/2017 à 8:22
Signaler
Pour répondre à votre intervention, je ne suis pas sûr que suite la 2 eme guerre mondial que l'Allemagne est le droit de develloper l'arme nucléaire.... Ensuite cela est avant tous une volonté politique de non prolifération des armes de destruction m...

à écrit le 19/03/2017 à 20:35
Signaler
Au-delà de la sémantique, il est clair que les Américains se sont plus engagés financièrement dans l'OTAN que les Allemands. Mais il ne faut pas oublier que la protection contre les Russes faisait partie de la stratégie américaine. Quoi qu'il en soit...

à écrit le 19/03/2017 à 20:08
Signaler
La France à qui l'on reproche ses déficits , est partout présente contre Daech, le terrorisme en général . La France grâce à sa force nucléaire (avec l'Angleterre) protège l'UE. L'Allemagne n'est pas complètement responsable de son apparent retrait. ...

le 19/03/2017 à 20:41
Signaler
Comme vous le dite 'la France", ou 'l'Angleterre" mais jamais l'Europe... Ce sont les états qui financent et non l'Europe...

le 19/03/2017 à 21:58
Signaler
Bonsoir! "La France grâce à sa force nucléaire (avec l'Angleterre) protège l'UE." Il faut arrêter la boisson!!! La seule défense militaire groupée en Europe qui protège les états c'est l'OTAN et qui est grande partie financé par les Etats-...

à écrit le 19/03/2017 à 19:07
Signaler
C'est bien ça : l'Allemagne ne consacre que 1,2% de son PIB à sa défense... Peut-elle nous rappeler le niveau auquel les pays membres de l'OTAN sont en principe sensés participer à l'effort de défense des forces alliées ? (et pas seulement depuis 201...

à écrit le 19/03/2017 à 19:01
Signaler
Il y a donc bien un sujet....et Trump a soulevé le problème....ramener le débat à l'existence ou non d'un compte de dettes dans la comptabilité de l'OTAN est stupide et les allemands ont bien compris le message....

à écrit le 19/03/2017 à 18:30
Signaler
La posture des US n'est pas complètement fausse. Dans les faits et depuis de nombreuses années, l'Allemagne est en déficit de capacité de défense. Dans ce cadre, sa propre défense est construite sur l'OTAN mais aussi la France qui intervient dans des...

le 19/03/2017 à 22:09
Signaler
J'espère que l'Allemagne sera tenir tête à çe vas en guerre.... Quel se refusera d'acheter du matériel Americain ( surtout én Europe nous avons toute les capacités industrielles voulus pour nous Defendre) . Maintenant des accords de defense commun ( ...

à écrit le 19/03/2017 à 18:09
Signaler
Bonne nouvelle pour l'émancipation de l'Europe de la défense des Etats Unis. Nos amis belges feraient bien de réfléchir à 2 fois avant d'acheter des F-35 américains...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.