Commission : la candidature de Sylvie Goulard retoquée par les eurodéputés

 |   |  290  mots
(Crédits : Francois Lenoir)
C'est un vrai camouflet pour Macron qui la soutenait malgré ses démêlés avec la justice. Alors qu'elle auditionnait pour un très gros poste de commissaire européen (Marché Intérieur, Industrie, Défense, Espace, Numérique et Culture), l'ex-ministre de la Défense française n'est pas parvenue à convaincre les eurodéputés de son intégrité à l'issue d'une seconde audition. Deux enquêtes sont en cours sur sa participation à un système d'emplois fictifs. Visiblement deux enquêtes de trop pour les députés européens.

Sylvie Goulard, ancienne ministre française désignée par le président Emmanuel Macron pour siéger dans la future Commission européenne, a vu jeudi sa candidature rejetée à une forte majorité lors d'un vote des eurodéputés, a appris l'AFP auprès de sources parlementaires.

"Tout le monde est contre Goulard sauf Renew Europe", la formation à laquelle elle appartient, a dit à l'AFP une source parlementaire peu avant le vote.

Les sept coordinateurs des partis politiques ont "évalué" ses réponses à l'issue de son audition. Leur décision devait recueillir les deux tiers des suffrages que les coordinateurs représentent. Ses soutiens devaient rallier 78 voix. Son échec était attendu.

82 contre, 29 pour

Parmi les eurodéputés appelés à s'exprimer, 82 ont voté contre, 29 pour et 1 s'est abstenu, selon les mêmes sources. Deux enquêtes sont en cours, l'une par la justice française, l'autre par l'office anti-fraude de l'UE (Olaf), sur la participation de Mme Goulard à un système d'emplois fictifs pour son parti, le MoDem (centre).

Un camouflet pour Macron

Sylvie Goulard qui devait se voir attribuer l'important portefeuille regroupant le Marché Intérieur, l'Industrie, la Défense, l'Espace, le Numérique et la Culture, était soutenue par le président Emmanuel Macron qui l'a désignée pour rejoindre la nouvelle Commission dirigée par l'Allemande Ursula von der Leyen.

Sur son compte Twitter, la Française commentait la décision en toute sobriété:

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/10/2019 à 20:55 :
A mon avis Mme Merkel a été informée du plan du PPE de tuer la candidature française et n'a pas pu dissuader ces guignols ,
a écrit le 11/10/2019 à 10:35 :
Quand l'EUROPE nous apprend la vraie démocratie participative.
a écrit le 11/10/2019 à 9:53 :
Irréprochable, voici ce qui sera demandé à tout élu. Affaire Nethys ne fait que commencer en Belgique et, je le crois, va être un tsunami, à l'échelle de Bruxelles, mais aussi au niveau européen, quand on va faire les comptes des fonds publics, communaux, mais aussi de la région, de l'état et des fonds européens disparus dans des financements de tout ce beau monde. Nous sommes tous trop naïfs! Et je veux bien croire que Sylvie Goulard avait toutes les compétences pour le poste, mais elle n'était pas irréprochable.
a écrit le 11/10/2019 à 4:02 :
Étonnée ? avec toutes les casseroles qu'elle se traîne elle pourrait les utiliser pour les accrocher a son véhicule pour son prochain mariage. Le Top c'est les 13000 euros qu'elle touchait en PLUS des 7.000 je crois de son poste de parlementaire européen de sus pour une société américaine.
Et.... on s'étonne , on ne comprends pas ...
Moi je m'étonne qu'on s'étonne
Réponse de le 12/10/2019 à 23:55 :
Si Monsieur Weber était si compétent pourquoi n'est il pas ministre fédéral ?
a écrit le 11/10/2019 à 2:29 :
Voila une bonne nouvelle.
Exit mme goulard.
a écrit le 10/10/2019 à 22:23 :
Sylvie Goulard retoquée par les eurodéputés ...

Retenons que la goulardise de Macron est pitoyable et enfonce un peu plus la France dans les tréfonds de la corruption Modémique jusque dans les caniveaux
Réponse de le 11/10/2019 à 19:45 :
Pas mieux ! mais je crois que c'est aussi l'un des signes de fin d'un système!

Il ne vaut mieux pas regarder derrière, mais faire de façon a ce que ce type de dérivent puisse ne plus se faire. Ils ne démissionnent plus, du coup nous sommes aussi devant sans doute un moment important!

Depuis quelques jours, je vois un tas de gens a la tv faire campagne de presse lors d'un procès, ou simplement venir "dire sa vérité". Il me semble évident que les pénalités aux groupes médiatiques sera et permettra a ce qu'il puisse ne pas recommencer. L'argent par la loi, car a la fin les tordus en rafales viennent se substituer a la question essentielle, endémique, systémique.

Le geste de macro n, fut d’entériner par la nomination a la banque centrale par sarkozy.

C'est sordide et détruit la citoyenneté. Nous n'avons pas terminé, je pense que cela va durée !!!
a écrit le 10/10/2019 à 21:45 :
Le risque majeur est qu'à présent Macron y nomme Parly, excellente aux Armées,

Darmanin récupérant son pouvoir de nuisance,
et sa volonté Terrible d'affaiblir les Armées,
qui était la sienne
avec la fade S.Goulard sous sa coupe quand elle était ministre des Armées voici 2 ans.
Réponse de le 11/10/2019 à 4:22 :
Euh non
Il pense à Mme Balkany
a écrit le 10/10/2019 à 21:43 :
Le risque majeur est qu'à présent Macron y nomme Parly, excellente aux Armées,

Darmanin récupérant son pouvoir de nuisance,
et sa volonté Terrible d'affaiblir les Armées,
qui était la sienne
avec S.Goulard sous sa coupe quand elle était ministre des Armées voici 2 ans.
a écrit le 10/10/2019 à 21:25 :
Mais pourquoi avoir donné cette compétence à ce pseudo Parlement européen ? C'est tout simplement ridicule... Il contribue si puissamment à décrédibiliser l''Europe...
Réponse de le 10/10/2019 à 22:35 :
Bonsoir,

Je pense que c'est au contraire ce que l'on doit attendre d'un parlement : qu'il empêche les nominations de complaisance, de personnes qui ne sont pas totalement "clean".

Après pour nous, "c'est trop demander" car nous sommes habitués aux affaires judiciaires et on trouve ça "presque normal".

ça permet un garde-fou par rapport aux nominations de commissaires qui sont surtout basées sur des critères de politique et d'arrangements entre pays. Ce qui est aussi quelque part normal pour s'assurer qu'il y ait un équilibre.
Réponse de le 11/10/2019 à 4:10 :
Laissons par consequent la corruption continuer a miner le pays.
Vous meritez vos politiques.
a écrit le 10/10/2019 à 21:11 :
Macron nous ridiculise et nous décrédibilise.
Il a cru pouvoir passer en force, s’asseoir sur l’ethique, forcer le parlement européen et il déclare la bouche en cœur que c’est pas lui, c’est la présidente de la commission qui a fait le mauvais choix. Quel courage!
a écrit le 10/10/2019 à 20:24 :
Fini le copinage et le truandage à la française!
a écrit le 10/10/2019 à 19:06 :
Les moeurs politiques ont change. Fini les politiciens sans ethique, qui "couvrent" leurs casseroles, les Thevenoud, Tiberi, Tapie, Cambadelis, Melenchon, Rugy etc..
On veut des gens irreprochables,
Compris ?
Réponse de le 10/10/2019 à 20:38 :
Oui mais ce n'est pas la France, c'est le choix du prince! Du coup rendons au prince son choix. Car c'est l'europe et au vue du résultat, pas de doute !!

Cela dit aussi le problème du pays, l'entrisme des pratiques qui a mon avis, dans le nord a du faire rigoler !!

Est ce que tout est bon pour une nomination ? heureusement non .....

Il faut se consoler, la banque centrale européenne est sous un bon signe!

ah ah ah ah
a écrit le 10/10/2019 à 18:59 :
La "qualité"....!!! française bien connue, à savoir une arrogance sans limite, a encore payé. Les vraies casseroles et questions, ajoutées à l'arrogance de l'intéressée et à celle de "notre" président donneur de leçons à l'échelle planétaire , cela faisait beaucoup trop pour éviter ce camouflet. Pauvre France que personne ne respecte plus, au cas particulier à juste titre, et encore bravo à celui qui a fait le choix délibéré de présenter un canard boiteux à une fonction majeure en pensant sans doute que le reste de l'Europe était aussi peu informé, aveugle et manipulable que ses concitoyens.
a écrit le 10/10/2019 à 18:59 :
La "qualité"....!!! française bien connue, à savoir une arrogance sans limite, a encore payé. Les vraies casseroles et questions, ajoutées à l'arrogance de l'intéressée et à celle de "notre" président donneur de leçons à l'échelle planétaire , cela faisait beaucoup trop pour éviter ce camouflet. Pauvre France que personne ne respecte plus, au cas particulier à juste titre, et encore bravo à celui qui a fait le choix délibéré de présenter un canard boiteux à une fonction majeure en pensant sans doute que le reste de l'Europe était aussi peu informé, aveugle et manipulable que ses concitoyens.
a écrit le 10/10/2019 à 18:48 :
Non mais allo, t'es president et tu comprends pas, non mais allo quoi
a écrit le 10/10/2019 à 18:03 :
Alors ! Deux noms MODEM en rechange : Bérou et de Sarnez qui ont du démissionner du gouvernement pour meme raison que Goulard.


C'est promis au MODEM, sous sa pression, sinon crise et torpillage de Macron par Bérou
a écrit le 10/10/2019 à 17:56 :
Et oui, l'Europe n'est pas la France et n'accepte pas facilement les arrangements avec la loi que se permettent les politiques français forts en belles déclarations vides d'engagement réel. En outre, il ne doit ps déplaire à beaucoup de " se payer " le sempiternel donneur de leçons français.................
a écrit le 10/10/2019 à 17:42 :
Elle est à la Banque de France. Et pour être banquier il faut être intègre. Surtout à la BdF.
Réponse de le 10/10/2019 à 19:36 :
Son intégrité n'est pas en cause .Ses revenus ont été déclarés et ils sont compatibles avec ses reelles compétences .Les Allemands de la CSU et de la CDU se sont vengés .Admirateurs de Bismarck sans doute .
Réponse de le 11/10/2019 à 19:54 :
Non, il est question de pratique, car si il est possible d'avoir trois des quatre derniers président dans des histoires, disons que difficile de ne pas voir la le refus surtout des scandinaves a mon avis, et les autres aussi, car cela met en danger tout l'édifice! Surtout si elle est condamné !

Avec le président de l'assemblée nationale, un type du conseil constitutionnel, disons que cela commence a faire beaucoup !!!
a écrit le 10/10/2019 à 17:37 :
ya ka mettre Benalla
Réponse de le 11/10/2019 à 19:54 :
pertinent !!
a écrit le 10/10/2019 à 17:23 :
Goulard a été présentée par Macron pour ce poste avec 2 autres candidats. La responsable de la commission européenne l'a adoubée. Macron fait mine d'être surpris en constatant qu'ensuite elle a été rejetée par le parlement... Et oui, le parlement européen n'est pas le parlement français de godillots LREM...
Et surtout Goulard avait des casseroles de taille : emplois fictifs du Modem et un conflit d'intérêt via une confortable rémunération par un think tank.
Ça faisait beaucoup, non ? Surtout face à un parlement européen constitué de 60% de nouveaux entrants, moins disposés à jouer les béni-oui-oui...
Mr Macron a cru bon de présenter cette candidate pour conforter son alliance avec le Modem, c'est ballot, non?
Réponse de le 10/10/2019 à 18:39 :
Mais tout le monte se contrefout de Bruxelles et du Parlement européen!
a écrit le 10/10/2019 à 17:11 :
Erreur de casting.
Va t-elle conserver son poste de sous-gouverneur de la BdF ?
Cordialement
Réponse de le 10/10/2019 à 17:34 :
A quand même la Bdf, ca paye bien et ca laisse du temps pour d'autres activités, Bref mare de cette corruption en col blanc..
a écrit le 10/10/2019 à 17:09 :
L'homme de la situation est à l'évidence Patrick Balkany.
Réponse de le 10/10/2019 à 18:32 :
PATRICK! PATRICK! PATRICK!
a écrit le 10/10/2019 à 16:35 :
La France ne respect ni les 3% de deficit ni l'endettement comment pourrait on nommer cette dame à un poste aussi important ; On s'impose par ses compétences pas par des discours
Espérons que pour avoir ferme les yeux MR MOSCOVICI ne récolte pas la Présidence de la cours des comptes
Réponse de le 10/10/2019 à 19:17 :
La France est sous les 3 % de déficit en 2019.
Réponse de le 10/10/2019 à 20:58 :
oui, et sa dette monte 220 milliard euro en 2019.
Réponse de le 11/10/2019 à 12:40 :
reponse à marc Le deficit à moins 3 est une magouille comptable auquel il faut ajouter les 5 M du deficit secu du aux promesses MACRON mais dont il est redevable à la secu plus bien d'autres !!!!!
a écrit le 10/10/2019 à 16:24 :
Attention a que cela ne soit pas une manipulation pour placer quelqu'un d'autre de plus controversé sans passer par un filtre!
a écrit le 10/10/2019 à 16:15 :
Punie la Sylvie, elle va rester second sous gouverneur de la banque de france

Comme quoi il y a quand même une justice

Bien fait bien fait bien fait
a écrit le 10/10/2019 à 16:10 :
Le fait que les eurodéputés retoquent une politicienne française qui se trimbale son lot de casseroles est une excellente nouvelle. Ses soi-disant "compétences" qui ne tiennent la route qu'en france où la notion de "compétences" est pour le moins élastique et bas de plafond n'ont heureusement pas pesé lourd face aux "affaires" qu'elle se coltine. Bon d'accord, ce ne sont pas les malversations, collusions et autres "affaires" qui ont jamais empêché de faire de la politique en france, Mais là on est à un niveau supérieur (quoique tous les eurodéputés ne sont pas irréprochables, loin s'en faut) et on a quitté le grand guignol franchouillard. Même si ce n'est qu'une politicienne à casseroles qui est déboulonnée, c'en est au moins une. Bon débarras. Bah : ce ne sont pas ses "affaires" pour le moins indélicates qui l'empêcheront de se recaser en france. Un pays où "politique" rime rarement avec "compétences", "déontologie" et "honnêteté". Les français ont donc les politiciens qui leur ressemblent. Et, visiblement, les européens n'en veulent pas !
a écrit le 10/10/2019 à 15:55 :
Une autre candidate M. Macron svp.
Réponse de le 10/10/2019 à 17:14 :
Moscovici,il est rigoureux.
Réponse de le 11/10/2019 à 8:18 :
Pas bête ça moscovici.Ils pourront difficilement le refuser il est déjà commissaire européen. Et on met goulard a la cour des comptes a la place de mosco.
Réponse de le 11/10/2019 à 16:06 :
Strauss Kahn et Baupin avec Balkany en conseiller "Technique"
a écrit le 10/10/2019 à 15:53 :
Je ne m'en remettrai pas.
a écrit le 10/10/2019 à 15:51 :
Plus de 70% votes Contre, on ne peut qu'admettre que cette candidate n'était pas fiable.

La Fr a certainement d'autres compétences, fiables à proposer.
Et Pas seulement MODEM chez Bérou Mr Propre : trois mis en cause et Ministres démissionnés de Macron : bérou lui meme, de sarnez, goulard.
Réponse de le 10/10/2019 à 20:45 :
En français, ça donne quoi ?
a écrit le 10/10/2019 à 15:45 :
Le retoquage de Mme Goulard était prévisible et très souhaitable, INELUCTABLE ;

La France mérite mieux que des politicards qui ont des casseroles à profusion, au Modem en même temps qu'au LREM au PS et au LR.
a écrit le 10/10/2019 à 15:41 :
Surprenant quand même, l’intégrité de Junker elle, pourtant spécialiste de l'évasion fiscale à l'échelle mondiale, n'a suscité aucune opposition...

Un peu trop facile tout ça mais bon on est habitué à cette union européenne et ses décisions à géométrie variable, c'est le problème des entités manquant de fondement démocratique, cela va peut-être réveiller notre président sur notre consortium européen financier qui sait !?
a écrit le 10/10/2019 à 15:32 :
BAD NEWS
C'est vraiment la mauvaise nouvelle du jour.
Réponse de le 10/10/2019 à 18:41 :
Non la mauvaise nouvelle, c'est l'ethnocide des Kurdes par la Turquie!
un peu de décence!
Réponse de le 10/10/2019 à 20:45 :
Ah bon???

Quand Macron se prends un beigne c'est une mauvaise nouvelle?
La mauvaise nouvelle c'est Lagarde à la BCE.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :