Faut-il interdire l'espace Schengen aux Russes  ? L'UE se déchire

La République tchèque, qui assure actuellement la présidence de l'Union européenne, se heurte à une forte résistance de certains États membres concernant les mesures visant à limiter les déplacements des Russes. Certains pays, ceux qui sont géographiquement les plus proches de la Russie, vont jusqu'à demander une interdiction pure et simple des visas, d'autres s'y opposent avec vigueur. La France demande la distinction entre les Russes qui soutiennent l'effort de guerre et d'autres comme des artistes, étudiants ou journalistes.
Le passeport russe se trouve actuellement à la 50e place du classement des passeports « les plus pissants du monde ».
Le passeport russe se trouve actuellement à la 50e place du classement des passeports « les plus pissants du monde ». (Crédits : Reuters)

Les 26 pays de l'espace de libre circulation Schengen sont bien loin de trouver un accord autour de la question sur les visas accordés aux Russes. Les Tchèques veulent suspendre l'accord de 2007 qui facilitait les demandes de visa pour les touristes russes. « Il n'y a pas de place pour le tourisme », a déclaré le ministre tchèque des Affaires étrangères Jan Lipavsky, ajoutant que cette mesure « enverrait un signal à l'élite de Moscou et de Saint-Pétersbourg », aujourd'hui libre de voyager.

Les voisins de la Russie, l'Estonie, la Finlande, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne, ont aussi exhorté Bruxelles à interdire de délivrer aux touristes russes des visas pour l'espace Schengen.

« Il est temps de cibler les Russes ordinaires »

Pour le ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Reinsalu, il est temps de cibler les Russes ordinaires, après la suspension de l'octroi de visas aux délégations officielles et aux chefs d'entreprise russes. « Ces personnes privées silencieuses devraient également comprendre qu'il y a des conséquences à la guerre », a-t-il déclaré. « Ce qui est littéralement payé par l'argent de leurs impôts, ce sont les bombes qui, maintenant, littéralement, en ce moment, tuent des enfants ukrainiens et bombardent (...) des hôpitaux, des jardins d'enfants, des écoles ».

Mais d'autres membres, dont la Hongrie, le Luxembourg ou l'Autriche, ont un autre avis.  « Je ne pense pas que l'interdiction de visa soit une décision appropriée dans les circonstances actuelles », a déclaré, quant à lui, le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto.

« Eviter un nouveau rideau de fer en Europe »

Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, Jean Asselborn, a également protesté contre une mesure touchant les Russes ordinaires. « Nous ne devons pas avoir un nouveau rideau de fer en Europe. Nous avons tous convenu dès le départ qu'il s'agissait de la guerre de Poutine ».

Son homologue française, Catherine Colonna, a proposé de « distinguer entre les fauteurs de guerre, au premier rang desquels le président russe, son entourage et tous ceux qui soutiennent son effort de guerre, et les citoyens russes, les artistes, les étudiants, les journalistes par exemple ».

L'Allemagne propose un compromis

Leur collègue autrichien, Alexander Schallenberg, a estimé de son côté que l'UE ne devait pas « porter un jugement catégorique sur 140 millions de personnes » en Russie. Le gouvernement allemand a proposé mardi un compromis. « Cela peut être une très bonne voie de dire clairement que nous suspendons les accords sur la facilitation des visas, que nous ne délivrons plus de visas multiples ou de visas de plusieurs années », a déclaré la cheffe de la diplomatie allemande Annalena Baerbock, qui veut « rassembler les différents points de vue » au sein de l'UE pour trouver une solution européenne commune.

Trois millions de visas ont été demandés par les Russes en 2021 aux pays « Schengen »

En 2021, les 26 pays de l'espace de libre circulation Schengen ont reçu trois millions de demandes de visas en 2021, les Russes étant les plus nombreux (536.000 demandes avec environ 3% de refus). Les refus, susceptibles de recours, doivent être motivés (menace pour la sécurité, l'ordre public ou les relations internationales de l'un des Etats). L'Estonie a déploré ne pas pouvoir interdire l'entrée « aux personnes munies d'un visa d'un autre pays de l'espace Schengen ». « Visiter l'Europe est un privilège, pas un droit humain », a lancé sa Première ministre Kaja Kallas.

Rappelons, ainsi, que les joueurs de tennis russes n'ont pas eu le droit de participer au dernier tournoi de Wimbledon, qui se déroule certes en Grande-Bretagne, un pays qui ne fait pas partie de l'espace Schengen.

Le passeport russe se trouve actuellement à la 50e place du classement des passeports « les plus puissants du monde », avec un score de 119 destinations accessibles sans visa ou avec un visa d'entrée. Le Japon qui occupe la première place de ce classement, avec un score record de 193 pays accessibles.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 31/08/2022 à 19:09
Signaler
Bonjour, Personnellement, ke reste compte a toute sanctions individuels pour des actes commis par des gouvernement... Surtout que là démocratie en Russie pose beaucoup de question sur la valeur de sont fonctionnement....

le 31/08/2022 à 23:58
Signaler
Pour info, ce n'est pas Poutine qui massacre des ukrainiens en Ukraine mais des citoyens russes armés qui ont le choix de suivre les idées de leurs dirigeants ou de s'y opposer par la désertion ou un coup d'état comme cela arrive très souvent dans...

à écrit le 31/08/2022 à 18:45
Signaler
La fédération russe est en guerre contre l'OTAN cependant l'UERSS n'est pas prête à traiter les métastases russes proliférant librement dans l'espace Schengen...

à écrit le 31/08/2022 à 17:33
Signaler
Une solution proche de celle proposée par la représentante allemande serait probablement la plus appropriée. Accueillir temporairement des ressortissants de pays totalitaires est le meilleur moyen de leur permettre de voir une autre vérité que celle ...

à écrit le 31/08/2022 à 17:13
Signaler
Est-il normal que les USA imposent leur politique à l'Europe et à la France? Si Macron,l'Allemagne et donc l'Europe avait fait respecter les accords de Minsk, il n'y aurait pas eu cette guerre. D'autre part c'est un coup d’État aidé par l'Occident qu...

à écrit le 31/08/2022 à 15:11
Signaler
C’est quoi un passeport pissant ?

à écrit le 31/08/2022 à 13:21
Signaler
L'interdiction pure est une idée stupide. Au contraire, elle va faire plaisir au Kremlin qui rêve de limiter les flux à l'étranger pour les gens simples et qui pourra montrer que l'Europe est contre tout le peuple russe. En plus, cette mesure va touc...

le 31/08/2022 à 17:38
Signaler
@Ex moscovite. Les " gens simples en Russie n'ont pas le moyens de voyager.

à écrit le 31/08/2022 à 12:53
Signaler
quand l'ue devient aussi raciste que trump qui avait interdit l'entrée aux Usa de certains ressortissants de pays musulmans. l'ue souhaite faire la meme chose et prouve ainsi publiquement que le racisme et l'idiotie traversent facilement l'atlantique...

à écrit le 31/08/2022 à 12:21
Signaler
Je suis en voyage en Turquie actuellement, il y a beaucoup de touristes russes. Abolir les visas Schengen pour tous les citoyens russes fera le bonheur de l'industrie touristique turque. Et puis dans 1 ou 2 ans lorsque la Chine envahira Taiwan on s...

le 31/08/2022 à 22:18
Signaler
@jason13 la France cette été a connu une fréquentation exceptionnelle. Pas de Russes ni de Chinois? C'est bien qu'ils aillent chez Erdogan, ça ne les changera pas beaucoup de Poutine. Ils seront en terrain connu.😂

à écrit le 31/08/2022 à 12:19
Signaler
Et pendant ce temps nous avons un club de football et un club de basket aux mains de deux milliardaires russes qui disputent le championnat de France sans que personne n'y trouve à redire. Deux poids, deux mesures.

à écrit le 31/08/2022 à 12:19
Signaler
Je suis en voyage en Turquie actuellement, il y a beaucoup de touristes russes. Abolir les visas Schengen pour tous les citoyens russes fera le bonheur de l'industrie touristique turque. Et puis dans 1 ou 2 ans lorsque la Chine envahira Taiwan on s...

à écrit le 31/08/2022 à 11:23
Signaler
Allez-y, VVP en rêve de cette mesure des bureaucrates de Bruxelles

à écrit le 31/08/2022 à 11:22
Signaler
Allez-y, VVP en rêve de cette mesure des bureaucrates de Bruxelles

à écrit le 31/08/2022 à 10:09
Signaler
Si on fait le tri, on va avoir du mal quand il faudra boycotter les chinois et leurs produits à cause des tensions qui finiront par arriver avec Taiwan. Ne nous tirons pas une balle dans le pied pour faire plaisir à l'Oncle Sam.

à écrit le 31/08/2022 à 10:07
Signaler
Excellent, l’UE qui veut recréer le rideau de fer ab0li par G0rbarchev qui va se ret0urner dans sa t0mbe.

à écrit le 31/08/2022 à 9:21
Signaler
Espace Schengen? Celle qui évite toute immigration illégale?;-)

à écrit le 31/08/2022 à 8:48
Signaler
Mais faites la guerre, allez-vous battre, puisque vous en rêvez ! Si,si ! Vous y tenez tant. Seulement il faut y aller vous-mêmes et ne pas chercher à envoyer les autres se faire tuer à votre place... Ah bon ? Du coup ça vous intéresse moins... ? Be...

le 31/08/2022 à 22:21
Signaler
@Britannicus Si...si..vous pouvez aussi aller habiter chez Poutine...faire une formation pour le jour où il débarquera en France.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.