Grève dans l'aérien : Lufthansa prévoit des annulations et retards mercredi

La principale compagnie aérienne allemande va subir un mouvement social mercredi, à l'initiative d'un syndicat qui réclame à la direction une hausse de salaires de 10%, pour l'instant refusée. Le syndicat prévoit des « retards et annulations » des vols de la compagnie, sans en préciser l'ampleur.
Des avions Lufthansa à l'arrêt.
Des avions Lufthansa à l'arrêt. (Crédits : HANNIBAL HANSCHKE)

Les grèves n'en finissent plus dans l'aérien, au cœur d'un été brûlant marqué par le retour des passagers et des pénuries de personnels qui désorganisent le trafic. Un des principaux syndicats de Lufthansa appelle lundi le personnel au sol de la compagnie à faire grève mercredi dans le cadre d'un désaccord sur les salaires. Sont concernés  les employés de la maintenance et du remorquage des avions.

Le syndicat prévoit d'ores et déjà des « retards et annulations » des vols de la compagnie mais Lufthansa n'a pas précisé l'ampleur des perturbations et les liaisons concernées. Verdi, le syndicat à l'origine de la grève, assume de mener ce mouvement social « pour augmenter la pression » sur la direction qui refuse de céder une augmentation de près de 10% des salaires.

Lire aussiLa patronne d'Air France présente de « profondes et sincères excuses » pour les retards et annulations

Lufthansa et les aéroports européens submergés par le retour des passagers

Ce ne sont pas les premières difficultés rencontrées par Lufthansa cet été. En juin, la compagnie avait déjà annulé préventivement 6.000 vols cet été, consciente que ses capacités étaient insuffisantes pour supporter un trafic normal. Le premier aéroport allemand de Francfort, très utilisé par Lufthansa, prévoit ainsi d'alléger le planning des vols pour éviter d'être engorgé. De nombreuses autres compagnies et aéroports ont revu à la baisse le nombre de vols prévus être en mesure d'assurer un service normal aux passagers.

Le syndicat Verdi a dénoncé ces conditions de travail et de forte tension dans les aéroports. « La situation dans les aéroports dégénère et les employés sont de plus en plus sous pression et surchargés en raison d'un important manque de personnel, de la forte inflation et de l'absence d'augmentation depuis trois ans », reproche la responsable syndicale Christine Behle.

Les aéroports et les compagnies françaises ne sont pas exemptés par les grèves. La filiale d'Air France-KLM Transavia a dû annuler des vols lors du grand week-end de départ en vacances du 14 juillet à cause d'un mouvement social réclamant des hausses de salaires supérieures à celles accordées par la direction. A Roissy, une grève des bagagistes a provoqué des pertes de plus de 20.000 bagages la semaine dernière.

(Avec AFP)

Lire aussiAir France-KLM : Marjan Rintel, la nouvelle figure de proue de KLM entre en scène

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.