L'écologie, tout le monde en parle : bonne nouvelle pour l'environnement ?

 |   |  1166  mots
(Crédits : Reuters)
EUROPÉENNES 2019. Sous la pression citoyenne, les listes rivalisent de propositions sur l’écologie. Mais cette profusion risque in fine de profiter au parti le moins vert de tous.

La multiplication, à l'été 2018, d'événements climatiques extrêmes a suscité marches pour le climat, grèves scolaires et autres recours juridiques contre les gouvernements dans plusieurs États membres de l'Union européenne, dont la France. Aussi, sur fond de rapports alarmants du Giec puis de l'IPBES (Giec de la biodiversité) et de sondages plaçant l'environnement en tête des préoccupations des Français (comme de 73% des Européens), les principaux candidats ont décidé de verdir leur programme. Souvent après avoir rallié des personnalités issues de partis écologistes.

L'objectif de « faire de l'Europe une puissance verte », qui figure en tête du programme de la liste Renaissance de la majorité présidentielle, n'est pas sans lien avec la présence de Pascal Canfin, ancien député européen vert et directeur général du WWF France, en numéro deux.

Une profusion de "vert" dans les programmes

La plupart des listes s'accordent sur l'objectif de neutralité carbone en 2050 et de moyens supplémentaires via des budgets consacrés au climat et à la biodiversité : un pacte finance-climat-biodiversité poussé par la liste Envie d'Europe de Raphaël Glucksmann, une banque pour le climat pour...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/05/2019 à 11:29 :
L'écologie c'est "la relocalisation"; qui nous permettra de supprimer les déplacements inutiles, pour les hommes et les marchandises, permettant a chaque habitant d'être responsable d'un territoire local!
Et non pas, d'être de simple touriste en "goguette" laissant leurs papiers gras après leur passage!
a écrit le 24/05/2019 à 10:19 :
l avenir de lhomme est déjà etame DEPUIS DUMON LE PREMER VRAIS ECOLOGISTE LE MONDE S EST MOQUER DE LUI/ AUJOURDHUI D AUTRE CRISNT AUX ELECTION ET APRES ON NE LES VOIS QUE 5ANS APRES? MOI JE VAIS VOUS RACONTER L HISTOIRE DE LA GRENOUILLE VIVANTE MIS DANS UNE MARMITE QUI CHAUFFE A PETIT FEUX/ ELLE SABITUE ELLES Y PREND MEME DU PLAISIR? MAIS AUX BOUT D UNE HEURE ELLE SERAIS MORTE BOULLIE/ C EST CE QUI VAS ARRIVER AUX HUMMAINS SI NOS ELITES MONDIALES NE REVEILLENT PAS???.?
a écrit le 24/05/2019 à 8:36 :
Sachant que le politicien à défaut d'être efficace, plutôt corrompu même, préfère tordre le langage afin de nous convaincre de son profond obscurantisme, non bien entendu que ce n'est pas une bonne nouvelle.

Encore s'il n'y avait pas la télé et la radio, mais hélas les outils de production de leurs patrons tournant à fond dans leurs sens, nous ne pouvons qu'assister, impuissant, à ce déballage de promesses dont ceux qui prononcent les paroles ne comprennent même pas le vocabulaire.

ON peut noter de la sincérité seulement dans le discours des petits partis à savoir de ceux dont les mégas riches ne veulent surtout pas entendre parler et qui ne feront donc aucun score sérieux alors que pourtant ceux que l'on devrait suivre c'est eux mais les médias de masse vont encore glorifier les partis mortifères qui depuis 50 ans nous mènent en galère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :