L'Irlande, plus forte croissance de l'UE en 2014

 |   |  287  mots
Les chiffres de la croissance de l'Irlande sont toutefois volatils, notamment du fait de la présence importante en Irlande d'entreprises multinationales des secteurs de la pharmacie et des nouvelles technologies, dont les résultats financiers sont très sensibles à la conjoncture..
Les chiffres de la croissance de l'Irlande sont toutefois volatils, notamment du fait de la présence importante en Irlande d'entreprises multinationales des secteurs de la pharmacie et des nouvelles technologies, dont les résultats financiers sont très sensibles à la conjoncture.. (Crédits : reuters.com)
Le pays a connu une croissance de 4,8% après être passé près du naufrage en 2010, lorsque son secteur bancaire avait été ravagé par l'explosion d'une bulle immobilière. L'ex-tigre celtique a commencé à s'extraire de l'austérité budgétaire en octobre dernier.

L'ex-tigre celtique relève la tête. L'Irlande a enregistré une croissance de 4,8% en 2014, la plus vigoureuse de toute l'Union européenne alors qu'en 2013, son produit intérieur brut (PIB) avait quasiment stagné (+0,2%).

Le pays connait ainsi une forte reprise depuis sa sortie du plan d'aide international qui l'avait sauvé de la banqueroute il y a cinq ans, a annoncé jeudi 12 mars l'institut statistique irlandais.

Sortie progressive de l'austérité budgétaire depuis octobre 2014

L'Irlande était passé tout près du naufrage en 2010, lorsque le gouvernement avait dû voler au secours du secteur bancaire irlandais ravagé par l'explosion d'une bulle immobilière après la crise financière internationale. Quasi ruiné par ces lourdes dépenses de soutien et attaqué sur les marchés, Dublin avait alors reçu une aide de 85 milliards d'euros de la part de l'Union européenne et du Fonds monétaire international (FMI).

Mais l'Irlande va désormais beaucoup mieux. Il est officiellement sorti du plan d'aide international en décembre 2013 et a commencé à s'extraire de l'austérité budgétaire en octobre dernier. l'Irlande s'est même payée le luxe de commencer à rembourser par avance des sommes dues à ses bailleurs de fonds internationaux.

Des chiffres volatils

Les chiffres de la croissance de l'Irlande sont toutefois volatils, d'une part en raison de la taille relativement modeste de son économie, mais aussi, et surtout, du fait de la présence importante en Irlande d'entreprises multinationales des secteurs de la pharmacie et des nouvelles technologies, dont les résultats financiers sont très sensibles à la conjoncture.

Pour 2015, l'Irlande pourrait encore connaître la croissance économique la plus rapide de toute l'UE: son PIB pourrait grimper de 3,5% d'après l'UE et de 3,9% d'après Dublin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2015 à 9:17 :
Visiblement vous commentez sur l'Irlande sans y avoir la moindre idée, leur fiscalité pour les particuliers est simple à comprendre et faible donc le revenu disponible; la recette est gagnante puisque la consommation intérieure va bon train
a écrit le 12/03/2015 à 23:02 :
L'Irlande, paradis des multinationales, anti-chambre d'un paradis fiscal. Si tous les pays européens faisaient comme l'Irlande, elle n'existerait plus.
a écrit le 12/03/2015 à 15:35 :
mais où en serait l'Irlande aujourd'hui sans l'aide de l'Europe, donc de la France ? On recommence à nous présenter ce pays comme un modèle de vertu économique, alors qu'il a fait banqueroute il y a à peine quelques années. La réalité est que la France s'est endettée pour que l'Irlande (et bien d'autres) puisse se désendetter, ce qui ne me dérange pas sur le fond, par contre les leçons de vertu économique des uns et des autres...
a écrit le 12/03/2015 à 14:35 :
Mais l'Irlande à parfaitement réagi: attirer des entreprises par une fiscalité douce et compréhensive, baisse importante des impôts, tous les ingrédients pour réussir !
Réponse de le 12/03/2015 à 16:10 :
LOL!Penchez vous sur l'évolution de leur DETTE publique
Réponse de le 13/03/2015 à 0:52 :
La fiscalité irlandaise est douce grâce à l'aide européenne et surtout parce que le budget militaire est réduit à portion congrue ! Le pays n'est pas membre de l'Otan, n'a aucune ambition mondiale et ne fait pas la guerre aux 4 coins de la planète tous les 6 mois...
L'Irlande est un pays tellement paradisiaque que quasiment un quart de sa jeunesse s'est expatrié!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :