La crise Volkswagen peut-elle affecter la Bundesliga ?

 |   |  593  mots
Propriété de Volkswagen, le VfL Wolfsburg peut-il s'inquiéter du scandale qui secoue actuellement le constructeur autombile
Propriété de Volkswagen, le VfL Wolfsburg peut-il s'inquiéter du scandale qui secoue actuellement le constructeur autombile (Crédits : FABIAN BIMMER)
En pleine tourmente en raison d’une fraude à grande échelle sur les émissions polluantes, le constructeur automobile allemand Volkswagen pourrait être amené à prendre des décisions radicales dans les semaines à venir. Quels seront les impacts sur le championnat allemand de Bundesliga ? Ecofoot.fr fait le point…

Les prochains mois risquent d'être moroses concernant le constructeur automobile numéro un mondial. La découverte par les autorités américaines d'une fraude à grande échelle sur les émissions polluantes organisée par le groupe allemand devrait coûter très cher à Volkswagen.

Pour le moment, le groupe allemand a déjà perdu un tiers de sa capitalisation boursière depuis le début de la semaine. Les actionnaires ont également forcé Martin Winterkorn, PDG du groupe depuis 2007 et fraichement réélu, de démissionner alors qu'il était considéré comme un des meilleurs dirigeants de société. D'après les estimations réalisées, 11 millions de véhicules à travers le monde seraient affectés par la fraude. En plus du coût lié aux modifications apportées aux voitures défectueuses, le groupe pourrait également supporter une amende pouvant atteindre jusqu'à 18 milliards de dollars, infligée par les autorités américaines. Et d'autres parties prenantes pourraient poursuivre en justice le constructeur dans les semaines à venir.

La Bundesliga s'inquiète

Ainsi, le coût d'une telle initiative devrait être salé pour Volkswagen. Des chiffres qui ne tiennent pas compte des dégâts marketing réalisés auprès du groupe. A l'heure où le constructeur tente de gérer la crise tant bien que mal, certains acteurs de la Bundesliga sont déjà inquiets par le sort réservé à Volkswagen.

Grand sponsor du football allemand, Volkswagen pourrait subitement réduire ses investissements afin de compenser les dégâts financiers liés à la fraude. La première source d'inquiétude provient du VfL Wolfsburg, club actuellement qualifié en Ligue des Champions et propriété de Volkswagen. Grâce à l'arrivée de Martin Winterkorn en tant que PDG du groupe automobile en 2007, Volkswagen a lourdement augmenté sa contribution auprès du club de Bundesliga. Lors de sa dernière élection, l'ex homme fort du groupe avait promis une dotation de 80 M€ pour financier le développement du club sous son mandat. Une enveloppe qui aurait été réduite à 30 M€ en cas d'élection d'un concurrent.

« Notre investissement auprès du football allemand est excellent. Grâce à notre rôle de sponsor, nous vendons beaucoup plus de voitures dans différentes régions allemandes et notamment à Munich, à Gelsenkirchen ou encore à Brême » avait alors indiqué Martin Winterkorn, en juin dernier. Avec sa démission, le VfL Wolfsburg perd un précieux allié concernant le financement de sa politique de développement sportif.

Volkswagen sponsorise la Coupe d'Allemagne

Néanmoins, le VfL Wolfsburg n'est pas le seul acteur inquiet de Bundesliga. Audi, filiale du groupe Volkswagen, est également actionnaire du Bayern Munich - à hauteur de 9% - et du promu FC Ingolstadt. Enfin, le groupe Volkswagen sponsorise la célèbre Coupe d'Allemagne. Enfin, la Fédération Française de Football suivra également avec attention l'évolution du dossier car le constructeur est partenaire des Bleus depuis 2014.

Pour le moment, le groupe n'a émis aucune communication au sujet de ses investissements en sponsoring footballistique en Allemagne. Le Board est trop occupé à sortir de sa situation de crise sans faire trop de dégâts à son image. Cependant, de nombreux protagonistes du championnat allemand seront suspendus aux décisions prises par le groupe lors des mois à venir...

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2015 à 15:13 :
non mais la FIA doit sortir a vie de toute competition la marquue vw
et interdir au groupe toute competition pendant 10ans
a écrit le 28/09/2015 à 11:39 :
en allemagne les stades sont toujours bien remplis.globalement les clubs sont en bonne sante financiere.pas de grosses inquietudes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :