Mandat d'arrêt international contre Mohamed Abrini, le chauffeur de Salah Abdeslam

L'homme, qui aurait servi de chauffeur à Abdeslam deux jours avant les attentats de Paris, est activement recherché. La justice belge a lancé un mandat d'arrêt international contre ce nouveau suspect dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris.

2 mn

D'après le quotidien belge Le Soir, Mohamed Abrini était domicilié à Molenbeek il y a encore peu de temps, dans le même quartier que les frères Abdeslam.
D'après le quotidien belge Le Soir, Mohamed Abrini était domicilié à Molenbeek il y a encore peu de temps, dans le même quartier que les frères Abdeslam. (Crédits : Police belge)

La justice belge a lancé mercredi 25 novembre un mandat d'arrêt international contre un nouveau suspect, Mohamed Abrini, identifié en compagnie de Salah Abdeslam deux jours avant les attentats de Paris, soit le 11 novembre.

Selon le parquet fédéral belge, les deux hommes ont été filmés dans une station-service au nord de la capitale française, à bord d'une des voitures qui ont servi aux attaques. L'avis de recherche lancé décrit Abrini comme "dangereux et probablement armé".

 "Deux jours avant les attentats de Paris, soit le 11 novembre vers 19 heures, Salah Abdeslam a été filmé dans la station-service de Ressons (sur l'autoroute en direction de Paris), en compagnie d'une personne identifiée comme étant Mohamed ABRINI, né le 27 décembre 1984. Ce dernier était au volant de la Renault Clio qui servira à commettre des attentats deux jours plus tard", détaille le Parquet Fédéral.

D'après le quotidien belge Le Soir, Mohamed Abrini était domicilié à Molenbeek il y a encore peu de temps, dans le même quartier que les frères Abdeslam.

Par ailleurs, "il avait été radié des registres de la population après son départ en Syrie mais était "présumé" de retour en Belgique", rapporte le quotidien.

L'itinéraire de Abdeslam se précise

S'il reste introuvable, l'itinéraire d'Abdeslam se précise, comme le détaille le Parquet Fédéral :

 «  Lors des attentats de Paris, les auteurs ont utilisé 3 véhicules munis de plaques d'immatriculation belges (VW Polo, Seat Leon et Renault Clio) qui avaient été loués le 9 novembre par Brahim Abdeslam, qui est mort dans les attentats, et par son frère Salah Abdeslam, deux ressortissants français résidant à Molenbeek. Salah Abdeslam a été contrôlé à Cambrai, quelques heures après les faits, aux alentours de 9h10, sur l'autoroute en direction de Bruxelles. Il était à bord d'un véhicule de marque VW Golf en compagnie de deux autres personnes. »

Cinq personnes sous les verrous

Ces deux individus, Mohammed Amri et Hamza Attou, contrôlés le 14 novembre dans le nord de la France à bord d'une voiture en direction de la Belgique en compagnie de Salah Abdeslam, ont été arrêtés. Ils ont été inculpés pour participation aux activités d'un groupe terroriste et d'assassinats terroristes.

Selon le parquet belge, Abdeslam, une fois déposé à Bruxelles, "semble avoir été" pris en charge par une autre personne. Les enquêteurs sont remontés jusqu'à un certain "Ali O", un Français de 31 ans habitant Molenbeek, la commune bruxelloise des frères Abdeslam. Il a été interpellé dans la soirée du dimanche 22 novembre, et placé sous mandat d'arrêt.

Au total, cinq personnes sont désormais sous les verrous en Belgique en lien avec les attentats de Paris.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 20/03/2016 à 19:02
Signaler
Eh ben ! on a pas fini d'en voir des comme celui là aux infos ! Avec la vague d'immigration qui submerge l'Europe actuellement ceci va devenir notre pain quotidien. Et jeter toute l'Europe dans les bras de l’extrême droite. Bravo la naïveté qui condu...

à écrit le 25/11/2015 à 11:37
Signaler
On peut voir tout le travail qui a manqué en amont pour percevoir les tentatives d'attentats alors que l'on savait que tout se préparait dans cette ville de Belgique. Les économies du gouvernement si vraiment il y en a eu ,n'ont pas été faites au bo...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.