Pour la première fois, la BCE échange des dollars contre des yuans

 |   |  254  mots
Pour la première fois ce mardi 13 juin, la BCE a échangé des dollars contre des yuans.
Pour la première fois ce mardi 13 juin, la BCE a échangé des dollars contre des yuans. (Crédits : Reuters/Jason Lee)
C'est le signe que la monnaie chinoise connaît une importance grandissante.

C'est un grande première ! La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé, ce mardi 13 juin, avoir vendu une partie de ses réserves en dollars pour acquérir des yuans. Dans un communiqué, l'institution monétaire de Francfort a indiqué "avoir achevé un investissement équivalent à 500 millions d'euros de ses réserves étrangères en renminbi" (l'autre nom du yuan).

De plus en plus, la devise est utilisée comme monnaie internationale. Une augmentation que commente la BCE:

 "L'investissement de la BCE reflète également l'importance de la Chine pour la zone euro, dont c'est l'un des plus grands partenaires commerciaux."

Pas d'augmentation du montant total des avoirs en devises étrangères

Lors de cette transaction, l'institution monétaire a vendu "une petite partie de ses avoirs en dollars américains", mais ceux-ci demeurent le plus grand portefeuille de ses réserves de change. Le montant total des avoirs en devises étrangères de la BCE, qui sont désormais détenues en dollars américains, en yens, en droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI et en yuans, n'a pas augmenté.

Selon les statistiques les plus récents, les réserves de change de la BCE s'élevaient à plus de 68 milliards d'euros fin avril, dont 47,7 milliards d'euros en devises étrangères et 18,8 milliards d'euros en or.

Les chiffres détaillés, par la monnaie, de la Banque centrale européenne ne sont publiés qu'une fois l'an. En 2016, elle détenait 41,7 milliards d'euros en dollars et 8,8 milliards d'euros en yens.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2017 à 8:40 :
Non c'est le signe que bruxelle en veut a washington. NE pas prendre en compte ce contexte aussi brûlant n'est pas sérieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :