Conseil : PwC met la main sur Booz

 |  | 437 mots
Lecture 3 min.
Nous pensons que cette proposition de rapprochement entre Booz & Company et nos activités existantes de conseil en matière d'assurance, stratégie et fiscalité, créerait un organisme de services professionnels hors classe, a déclaré Dennis Nally, président de PwC international.
"Nous pensons que cette proposition de rapprochement entre Booz & Company et nos activités existantes de conseil en matière d'assurance, stratégie et fiscalité, créerait un organisme de services professionnels hors classe", a déclaré Dennis Nally, président de PwC international. (Crédits : DR)
PricewaterhouseCoopers va acquérir son concurrent Booz & Compagny, un cabinet spécialisé dans le conseil en stratégie. Une annonce qui intervient quelques semaines après que PwC a renoncé à acheter le cabinet de conseil Roland Berger.

Cela fait plusieurs mois que l'on entend dire que dans le secteur de l'audit et du conseil, les membres du "Big Four" (EY, PwC, Deloitte et KPMG), ont des velléités d'acquisitions. Il y avait des raisons :   PricewaterhouseCoopers (PwC) a annoncé ce mercredi qu'il allait absorber son concurrent américain Booz & Company.

Les deux sociétés ont indiqué dans un communiqué commun avoir signé un accord en vue d'un rapprochement de leurs activités, sous réserve notamment d'obtenir le feu vert des associés de Booz & Company. Cet accord devrait permettre à PwC de renforcer son expertise en matière de conseil aux dirigeants, ont annoncé les deux groupes.

"Un organisme de services professionnels hors classe"

Dennis Nally, président de PwC international a ainsi déclaré :

Nous pensons que cette proposition de rapprochement entre Booz & Company et nos activités existantes de conseil en matière d'assurance, stratégie et fiscalité, créerait un organisme de services professionnels hors classe.

En particulier, un tel rapprochement "donnerait aux dirigeants d'entreprises la possibilité de travailler avec une équipe de conseil mondial, fournissant des services allant du développement de stratégies jusqu'à leur mise en place", a-t-il ajouté.

Un des réseaux de conseils les plus puissants au monde

PwC est déjà à la tête d'un des réseaux de conseil les plus puissants de la planète. Le groupe dispose de plus de 180.000 collaborateurs dans 158 pays et a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires en hausse de 4% à 32,1 milliards de dollars.

Booz & Co revendique quant à lui 3.000 collaborateurs répartis dans 57 bureaux à travers le monde. Son chiffre d'affaires 2012 a été évalué à 1,4 milliard de dollars par la société de recherche Kennedy Information. Booz était auparavant une division de Booz Allen Hamilton, groupe coté spécialisé dans le conseil et les services aux gouvernements et qui est le dernier employeur du donneur d'alerte américain Edward Snowden.

Booz & Co, un cabinet de conseil qui suscite de l'intérêt depuis des années

Selon la presse américaine, Booz & Co avait été en discussion cet été en vue d'un accord éventuel avec Accenture, un des principaux rivaux mondiaux de PwC. Le groupe avait également discuté en 2010 avec AT Kearney mais n'était pas parvenu à s'entendre avec ce dernier sur un rapprochement.

A noter aussi qu'il y a quelques semaines, PwC mais aussi Deloitte avaient annoncé qu'ils renonçaient à racheter le cabinet de conseil Roland Berger, notamment en raison du prix.

A lire aussi :

>> Audit, le risque  de la concentration

>> Ernst & Young poursuit son développement

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :