Santander chute de 11% après l'annonce d'une baisse des dividendes

 |   |  167  mots
Banco Santander n'avait pas touché à sa politique de dividendes pendant la crise et faisait partie des entreprises de la zone euro les plus généreuses en la matière.
Banco Santander n'avait pas touché à sa politique de dividendes pendant la crise et faisait partie des entreprises de la zone euro les plus généreuses en la matière. (Crédits : reuters.com)
L'action s'est écroulée vendredi matin. Les investisseurs voient d'un mauvais œil la baisse de deux-tiers des dividendes annoncée pour 2015, au moment que l'augmentation de capital de 7,5 milliards d'euros.

Les investisseurs perdent-ils confiance en Santander? Le titre de la banque espagnole perdait 10,95% à 6,11 euros à 9h24, dans un indice Ibex 35, principal indice boursier de Madrid, en recul de 2,60%, ce vendredi 9 janvier.

Cette chute intervient au lendemain de l'annonce par la première banque de la zone euro par la capitalisation d'une importante levée de fonds pour renforcer son bilan et croître de manière organique là où elle est présente. Biensûr, pour les analystes de Barclays, il s'agit "d'une mesure positive, accélérant la progression de la capitalisation de Santander et la rapprochant du niveau de ses pairs".

Les investisseurs n'acceptent pas la baisse des dividendes

Mais les investisseurs voient en revanche d'un mauvais oeil la baisse de deux-tiers du dividende annoncée pour 2015. Banco Santander n'avait pas touché à sa politique de dividendes pendant la crise et faisait partie des entreprises de la zone euro les plus généreuses en la matière, soulignent les analystes de Société Générale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :