Macif traverse la crise sanitaire sans trop de dommages

L’assureur mutualiste, qui s’est rapproché en janvier dernier d’Aéso pour fonder le groupe Aéma, avant d’entrer en négociations exclusives pour le rachat d’Aviva France, a bien résisté à la crise en 2020, aussi bien sur l’activité dommages que sur l’épargne.

3 mn

L'assureur mutualiste affiche un gain net de 91.000 sociétaires et de 152.000 contrats IARD en 2020.
L'assureur mutualiste affiche un gain net de 91.000 sociétaires et de 152.000 contrats IARD en 2020. (Crédits : Jacky Naegelen)

La crise sanitaire n'a pas freiné la dynamique commerciale de l'assureur mutualiste Macif. Certes, son résultat net sur l'exercice 2020 affiche un recul de 32%, à 97 millions d'euros, compte tenu de l'effet des taux bas sur les résultats financiers mais, surtout, de l'impact des mesures de soutien liées au Covid-19. Ce montant est inchangé à 110 millions d'euros mais c'est une charge a minima. « Les mesures de soutien sont de plus en plus larges et nous sommes en permanence en train de nous ajuster pour y répondre. La charge réelle est vraisemblablement supérieure », explique Jean-Philippe Dogneton, directeur général de Macif.

Gain net de 91.000 sociétaires

En revanche, sur l'activité, Macif défend plus que bien ses positions. Le chiffre d'affaires global (collecte des primes) ressort en hausse de 2,5% à 6,6 milliards d'euros, avec une contribution positive de tous les métiers. « Les résultats 2020 sont difficilement comparables. Le seul juge de paix est finalement celui de l'activité. Or, à un moment où l'image de l'assurance était plutôt négative, nous n'avons jamais eu autant de contacts avec nos sociétaires, près de 27 millions de contacts sur le site internet et 8 millions au téléphone », se félicite Jean-Philippe Dogneton.

Mieux, le groupe affiche un gain net de 91.000 sociétaires sur l'année, « l'une de nos meilleures années depuis dix ans », essentiellement en assurances dommages de particuliers, le point fort du groupe. Au total, ce dernier revendique désormais plus de 5,6 millions de sociétaires

En assurance dommages, la progression est de 4% pour un chiffre d'affaires de 3,4 milliards d'euros. Le ratio combiné (sinistres/primes) s'améliore à 97,3%, ce qui permet de dégager une contribution positive au résultat net de 79 millions d'euros. Sur l'année, l'assureur affiche une progression nette de 152.000 contrats, dont 80.000 sur l'assurance automobile (14% de part de marché) et 30.000 sur l'habitation.

Collecte nette dans l'assurance-vie

Les clignotants sont également au vert sur l'épargne. Macif affiche en effet un encaissement net de 367 millions d'euros en assurance-vie. Ce qui détonne dans un paysage sinistré pour l'assurance-vie en 2020. « Nous n'avons fermé aucune porte sur l'assurance-vie, notamment l'accès au fonds en euros. Mais contrairement à la crise financière de 2007, nos sociétaires se sont portés plus naturellement vers les unités de compte », observe Jean-Philippe Dogneton. Au total, l'activité épargne contribue pour 1,7 million d'euros au résultat net du groupe.

Après des années d'efforts, l'assureur mutualiste conforte son assise financière, avec 3,3 milliards d'euros de fonds propres comptables et un ratio de solvabilité de 196%, en ligne avec les standards de la profession. Aujourd'hui, la mutuelle et sa maison-mère Aéma ont les moyens de mener à bien leur projet de rachat d'Aviva France pour 3,2 milliards d'euros, pour lequel Macif sera le principal acquéreur et financeur, même si les agences de notation ont émis quelques réserves. Le groupe mutualiste et le vendeur, l'assureur britannique Aviva, sont en négociations exclusives depuis février dernier. « Les choses se passent très bien et le dossier avance. Nous sommes bien dans le calendrier de closing prévu », commente, sobrement, Jean-Philippe Dogneton.

Lire aussi : Macif veut devenir le numéro un de la relation client

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.