EXCLUSIF Ecureuil-Banque Populaire trop puissant dans les DOM-TOM ?

 |   |  100  mots
Le rapport réalisé par le cabinet Ethix pour le comité d'entreprise de la Caisse Nationale des Caisses d'Épargne soulignerait le poids important du futur ensemble à la Réunion voire en Guadeloupe et en Nouvelle-Calédonie.

Le dossier Caisse d'Épargne-Banque Populaire pourrait poser quelques problèmes à la nouvelle Autorité de la concurrence qui doit rendre son avis d'ici au 30 juin.
 

Le rapport réalisé par le cabinet Ethix pour le comité d'entreprise de la Caisse Nationale des Caisses d'Épargne, dont « La Tribune » a eu copie, note que la part de marché combinée de la Bred, de Financière Océor et de la Caisse d'Épargne Provence-Alpes-Corse dépasserait largement les 40 % à La Réunion.

Des problèmes se poseraient aussi en Guadeloupe et en Nouvelle-Calédonie.

A lire ce lundi dans la Tribune.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il s' avère qu' il ne faut pas etre devin pour voir un effet de domination aussi en guadeloupe .
Il existe aussi un franchisé meilleurtaux .
Peut -etre que cela permettra de rebattre les cartes ! En dehors de la bred qui est remarquable , les autres entités sont à la traine .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :