Paris voudrait une taxe sur les banques qui alimente le budget

 |   |  183  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La ministre française de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde, participera ce mercredi au conseil des ministres allemands qui étudiera notamment un projet de taxe sur les banques.

La France souhaite qu'une éventuelle taxe sur les banques alimente le budget de l'Etat, a déclaré à des journalistes un haut responsable français. "On penche plutôt pour une taxe qui alimenterait le budget général, ce qui réduit aussi l'aléa moral", a-t-il expliqué à des journalistes.

"Ça ne fonctionnera bien que si toutes les grandes places financières adoptent une contribution à peu près comparable", a-t-il précisé. "Si la logique est de peser sur les activités les plus risquées des banques, on taxerait alors le 'trading book' ou les actifs pondérés par les risques : nous partageons cette logique", a ajouté ce responsable au fait du dossier.

La ministre française de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde, participera ce mercredi au conseil des ministres allemands qui étudiera notamment ce projet de taxe. Les Allemands sont pour leur part favorables à ce que cette future taxe alimente un fonds pour d'éventuelles restructurations bancaires.

A noter que les banques françaises ont normalement jusqu'à mercredi soir, le 31 mars, pour fermer leurs implantations dans les paradis fiscaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :