La collecte du Livret A entame lentement sa décrue

La collecte du Livret A ralentit en mai, à l'heure des deux premières étapes du déconfinement français, à 1,8 milliard d'euros contre 2,95 milliards en avril. Toutefois, le Livret A reste un placement plébiscité malgré un taux d'intérêt historiquement bas à 0,5%.

3 mn

La collecte du livret A ralentit en mai à 1,8 milliard d'euros contre 2,95 milliards en avril.
La collecte du livret A ralentit en mai à 1,8 milliard d'euros contre 2,95 milliards en avril. (Crédits : LT)

Face à la crise, les Français ont accumulé des montagnes de cash. Les différents confinements ont limité les possibilités de consommer. Résultat, les Français ont épargné environ 142 milliards d'euros de plus qu'en temps normal entre la fin du premier trimestre 2020, et la fin du premier trimestre 2021, a estimé le 1er juin la Banque de France.

Toutefois, en mai, avec la levée progressive des restrictions sanitaires, la collecte de l'un des placements préférés des Français, le Livret A, a ralenti, atteignant 1,8 milliard d'euros contre 2,95 milliards en avril, selon des chiffres publiés mardi par la Caisse des dépôts. Le montant de la collecte reste toutefois élevée, surtout pour un mois de mai.

16,7 milliards d'euros depuis le début de l'année

"Avec ses jours fériés et ses longs week-ends, le mois de mai n'est pas traditionnellement porteur pour le Livret A", a commenté dans une note Philippe Crevel, le directeur du Cercle de l'épargne, cabinet de réflexion sur l'épargne et sa réglementation.

Au total, un peu plus de 16,7 milliards d'euros ont été placés sur ce produit au cours des cinq premiers mois de l'année.

De son côté, le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) a collecté 510 millions d'euros nets en mai, contre 840  millions en avril et un peu plus d'un milliard en mai de l'an passé. Ainsi, la collecte enregistrée par le Livret A et le LDDS réunis s'est montée en mai à 2,32 milliards d'euros. Sur la période janvier-mai, elle atteint environ 20,7 milliards.

Made with Flourish

Le Livret A finance essentiellement le logement social, tandis que le LDDS est dédié à l'économie sociale et solidaire, ainsi qu'aux économies d'énergie dans les logements.

Lire aussi Livret A, LDDS, LEP : où va votre argent et à quoi sert-il ?

"La consommation est orientée à la baisse depuis le mois de mars même si la chute est, de confinement en confinement, moins importante. L'épargne subie a sans nul doute reculé à compter du mois de mai mais il faudra attendre les résultats du mois de juin pour apprécier réellement l'évolution de la consommation et de l'épargne", souligne M. Crevel.

Et selon lui, "avec la réouverture des bars et des restaurants ainsi qu'avec les vacances estivales, le Livret A devrait enregistrer dans les prochains mois un reflux assez logique, après une première partie de l'année exceptionnelle".

À fin mai, 469 milliards d'euros étaient placés au total sur les deux livrets, soit une hausse d'environ 8% sur un an.

(Avec AFP)

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.