Épargne : des rencontres virtuelles partout en France pour sensibiliser à l'investissement

 |  | 623 mots
Photo d'illustration. Ces rendez-vous viennent à point nommé à l'heure où le gouvernement souhaite orienter l'épargne des Français vers le financement de l'économie en cette période de relance.
Photo d'illustration. Ces rendez-vous viennent à point nommé à l'heure où le gouvernement souhaite orienter l'épargne des Français vers le financement de l'économie en cette période de relance. (Crédits : AdobeStock)
Les régulateurs financiers organisent cet automne une quarantaine de webinaires en région. Objectif : rappeler aux particuliers les enjeux autour de l'épargne dans un contexte de taux durablement bas et de relance économique, transmettre les fondamentaux en matière d'investissement et prévenir les arnaques, de plus en plus nombreuses sur internet.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) et l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) viennent de donner le coup d'envoi des "Rendez-vous de l'Épargne" : des conférences en ligne, sur inscription, dédiées au grand public pour l'informer sur les enjeux de l'épargne. Des rendez-vous dans une quarantaine de villes de la France métropolitaine sont prévus du 15 septembre au 19 novembre.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale d'éducation financière, mise en place dès 2016 et orchestrée par la Banque de France. Objectif : que l'éducation financière fasse partie du patrimoine des Français, alors que leurs connaissances en la matière sont très peu développées. Selon une enquête de la Banque de France, réalisée en...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2020 à 11:09 :
Dans la réalité ( non le virtuel et le blabla )
Les taux bas sont utiles pour les classes supérieures : pas pour les épargnants Français ( les ménages ) dire cela est un grand mensonge .
Monsieur Macron et son équipe avant et après ont enrichi ces classes sociales , même la loi sur les banques et les syndics d’immeubles étaient pour donner plus de poids aux groupes par rapport à l’épargnent individuel ou l’investisseur individuel .
Ces mesures ont permi de construire un environnement super avantageux pour ces classes sociales Supérieures et M. Macron reviendra aux prochaines élections car 55% de Français ont gagné beaucoup d’argent sous son règne .
a écrit le 12/09/2020 à 11:08 :
Dans la réalité ( non le virtuel et le blabla )
Les taux bas sont utiles pour les classes supérieures : pas pour les épargnants Français ( les ménages ) dire cela est un grand mensonge .
Monsieur Macron et son équipe avant et après ont enrichi ces classes sociales , même la loi sur les banques et les syndics d’immeubles étaient pour donner plus de poids aux groupes par rapport à l’épargnent individuel ou l’investisseur individuel .
Ces mesures ont permi de construire un environnement super avantageux pour ces classes sociales Supérieures et M. Macron reviendra aux prochaines élections car 55% de Français ont gagné beaucoup d’onagre y sous son règne .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :