Fannie Mae perd moins d'argent mais veut encore des aides

 |  | 148 mots
Lecture 1 min.
Fannie Mae n'est pas sortie d'affaire. D'où sa demande au Trésor pour une nouvelle aide de 1,5 milliard de dollars de fonds

La société de refinancement hypothécaire américaine Fannie Mae, partiellement nationalisée pendant la crise financière, a ramené sa perte nette du deuxième trimestre de 15,165 à 3,125 milliards de dollars.


Son chiffre d'affaires chute toutefois de 19% à 4,501 milliards de dollars.


L'organisme indique avoir réduit en un trimestre de plus de 7 milliards de dollars ses dépenses liées au crédit et de près de 11 milliards sur un an.

Mais Fannie Mae n'est pas sortie d'affaire pour autant. En témoigne sa demande au Trésor via  l'Agence fédérale de financement du logement (FHFA) pour une nouvelle aide de 1,5 milliard de dollars de fonds afin "d'éliminer le déficit du groupe au 30 juin 2010", qui s'élevait à 1,4 milliard de dollars. Le gouvernement américain a déjà fourni fin juin "8,4 milliards de dollars d'aide pour combler le déficit à la date du 31 mars".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :