Deutsche Bank va verser 32,5 millions de dollars pour échapper à des poursuites aux Etats-Unis

 |   |  189  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Pour mettre fin à des poursuites d'investisseurs estimant avoir été trompé avant la crise, un accord amiable a été proposé par les avocats des plaignants et de la banque. Il doit encore être approuvé par le juge américain en charge de l'affaire.

La banque allemande Deutsche Bank a accepté de payer 32,5 millions de dollars pour mettre fin à des poursuites en nom collectif d'investisseurs l'accusant de les avoir trompés avant la crise en leur vendant des titres adossés à des emprunts hypothécaires à risque. Dans des documents remis à un tribunal (New York Eastern District), les avocats des investisseurs et de la banque ont proposé un accord amiable qui doit encore être approuvé par le juge Leonard Wexler.

"Les principaux plaignants et les accusés sont parvenus à un accord amiable pour mettre fin à ces poursuites boursières en nom collectif. L'accord proposé fournira un montant significatif de 32,6 millions de dollars en numéraire", indiquent les documents.

"Si l'accord est approuvé, il mettra fin à toutes les accusations contre (Deutsche Bank) dans ce contentieux", précise le document.

La plainte avait été déposée à l'été 2008 par une série d'investisseurs institutionnels, principalement des fonds de retraite, qui affirmaient que Deutsche Bank leur avait vendu des titres adossés à des crédits immobiliers en faisant "des représentations trompeuses ou en omettant des éléments importants" sur la qualité de ces crédits.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :