Banques grecques : premières recapitalisations imminentes ?

Les quatre plus grandes banques commerciales grecques vont recevoir 18 milliards d'euros de fonds destinés à leur recapitalisation d'ici vendredi, a annoncé mardi un banquier grec.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Principales victimes de la crise grecque, les établissements bancaires du pays pourraient être bientôt recapitalisées. Les quatres principales banques commerciales - Alpha Bank, National Bank of Greece, EFG Eurobank et Piraeus Bank - recevraient dès vendredi 18 milliards d'euros destinés à renforcer leurs fonds propres, a annoncé mardi un banquier grec. "Nous aurons les fonds d'ici vendredi au plus tard. Nous les recevrons peut-être demain", a-t-il indiqué à l'agence Reuters.

Après recapitalisation, les banques grecques pourront retourner au guichet de la BCE

En matinée, l'indice boursier regroupant les banques grecques était en hausse de 0,17% alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes gagnait 0,58%. Une fois qu'elles auront perçu la recapitalisation, qui se fera sous la forme d'obligations du Fonds européen de stabilité financière (FESF), les banques seront en mesure de se tourner à nouveau vers la Banque centrale européenne (BCE). "Avec ces 18 milliards d'euros sous forme d'obligations FESF, nous participerons à nouveau aux opérations de liquidités de la BCE", a dit le banquier.

Les capitaux ont fondu à la suite de l'opération d'échange de titres de dette grecque

La semaine dernière, la BCE avait cessé de fournir des liquidités à certaines banques grecques en raison de leur sous-capitalisation. Les banques grecques ont vu leurs capitaux fondre cette année en raison de l'échange de titres de dette souveraine grecque, qui a vu la valeur de leur papier grec être ramenée à quasiment zéro. La recapitalisation des banques est une partie clé du plan d'aide international reçu en mars par Athènes du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 22/05/2012 à 17:56
Signaler
Comment le FESF peut il encore prêter à18 G EUR aux banques Grecques...alors que les élus du peuple Grec ne veulent pas de l'accord signé en mars 2012 entre FMI-UE d'une part et l'Etat Grec de l'époque ? N'est ce pas jeter les G EUR "par la fenêtre"?

à écrit le 22/05/2012 à 16:06
Signaler
Rien de nouveau sous le soleil !

à écrit le 22/05/2012 à 14:51
Signaler
Des milliards qui vont aussitôt partir en fumée ou bien dans la poche de ceux qui viendront retirer leurs fonds en masse.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.