Subprimes : Washington poursuit Bank of America

 |   |  269  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement américain a annoncé mercredi avoir lancé des poursuites contre Bank of America pour avoir fait perdre plus de 1 milliard de dollars aux entreprises de refinancement d'hypothèques Fanny Mae et Freddie Mac en leur vendant des prêts immobiliers "pourris".

Le volet judiciaire de la crise des subprimes s'élargit. Le département américain à la Justice a annoncé mercredi soir son intention de poursuivre Bank of America. Il l'accuse de malversation en matière de prêts hypothécaires. Il s'agit plus précisément d'une de ses filiales, Countrywide, achetée en 2008, qui est accusé d'avoir fait perdre plus de 1 milliard de dollars aux deux établissements para-publiques de refinancement d'hypothèques. Pour avoir mis en place des procédures pour gérer des prêts immobiliers rapidement sans vérifier leur qualité.

BofA rejette toute responsabilité

L'établissement financier américain clame son innocence. "A un moment donné, on ne peut pas attendre de Bank of America qu'elle compense toutes les entités qui déclare des pertes qui ont en fait été causée par le retournement économique", a fait savoir la compagnie après l'annonce de ces poursuites.

L'administration Obama passe à l'action

Depuis début octobre, d'autres procédures ont été lancées. Le 1er octobre, l'Etat de New York a lancé des poursuites contre la banque américaine JPMorgan Chase à propos de titres adossés à des prêts hypothécaires vendus avant la crise financière par Bear Stearns, rachetée en 2008. Et, le 9 octobre, le gouvernement fédéral des Etats-Unis a porté plainte contre la banque Wells Fargo, accusée elle aussi de fausses déclarations. Des procédures qui font suite aux conclusions d'une commission d'enquête sur la crise des subprimes créé par le président Obama et qui démarrent un mois tout juste avant l'élection américaine. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/10/2012 à 19:51 :
OBAMA ou Le milliardaire , non merci , born in the USA.
a écrit le 25/10/2012 à 17:15 :
Il serait bon que Mr Hollande s'inspire du président américain dans l'affaire Apllonia, où des banques françaises sont mises en examen pour escroquerie en bande organisée pour un préjudice aussi de 1 milliard d'euros.
De très nombreuses questions de députés et de sénateurs sur ce sujet sont toujours sans réponse de la part du gouvernement....
Pourquoi un tel autisme de nos gouvernants politiques sur ce sujet ?
a écrit le 25/10/2012 à 12:34 :
Obama se reveille....il commence a faire qqchose contre ses copains WS

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :