13,4 milliards de dollars : la plus-value réalisée par le Trésor américain avec Citigroup

Le Trésor américain a annoncé la ventes des derniers titres du groupe bancaire Citigroup. Cette cession devrait lui rapporter en tout, un profit net de 13,4 milliards de dollars. Il avait déjà réalisé un bénéfice de plus de 20 milliards en cédant ses parts dans AIG. Le contribuable américain devrait toutefois perdre de l'argent avec General Motors.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le Trésor américain n'aura pas tout perdu. Le secrétariat d'Etat au Trésor américain a annoncé hier qu'il allait vendre les derniers titres qu'il détient dans Citigroup pour un montant de 894 millions d'euros. En tout, le contribuable américain aura réalisé une plus-value de 13,4 milliards de dollars sur cette opération. En 2008, lors de l'opération de sauvetage de la banque américaine, le Trésor avait injecté 45 milliards de dollars. Il tirera en tout, près de 58,4 milliards de dollars via la revente de cette participation. 

"La transaction d'aujourd'hui s'inscrit dans nos efforts de nous désengager du programme TARP (plan de sauvetage de l'économie américaine, Ndlr), qui a contribué à stabiliser notre économie durant la panique financière et a permis de dégager un bénéfice en faveur des contribuables", a estimé Tim Massad, le secrétaire adjoint à la stabilité financière, cité dans le communiqué du Trésor.

En décembre dernier, le Trésor avait cédé ses dernières actions dans le groupe d'assurance AIG qui avait coûté, en 2008, la bagatelle de 182 milliards de dollars au contribuable américain. La cession aura rapporté un profit net de 22,7 milliards de dollars au Trésor américain.

General Motors: un gouffre pour les comptes publics

Ces profits devraient compenser la perte qui risque d'être enregistrée dans la cession des parts de General Motors nationalisée en 2009 pour lui éviter la faillite. En décembre dernier, le gouvernement avait annoncé la cession d'un bloc de 200 millions d'actions à 27,5 dollars. Or, pour que le contribuable s'y retrouve, il aurait fallu les revendre à 70 dollars. Le gouvernement doit vendre les 300 millions d'actions restantes en 2014. Les experts estiment que la perte pour s'élever à 12 milliards de dollars pour le trésor.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 06/02/2013 à 10:08
Signaler
Elle est pas belle la vie? La plus value sur Citigroup est bâtie sur du vent: un cours de bourse d'une institution techniquement morte. Tout d'abord il est peu probable que l'on paye ces actions an cash, plutôt en titres alors que le contribuable, lu...

le 06/02/2013 à 10:50
Signaler
Votre remarque n'as aucun sens. Si le tresor vends, c'est pour du cash. Vous voulez qu'il les echange contre quoi d'autre?

le 06/02/2013 à 11:00
Signaler
Bizarre. Donc selon vos sources (vous devriez les citer), le tresor va vendre ses actions citi non pas contre du cash mais pour la contre valeur en actions (Citi je suppose) ? En vous relisant, ne trouvez-vous pas cette affirmation absurde ? Quand v...

le 06/02/2013 à 11:57
Signaler
@Marvin Vous imaginez cinq minutes que quiconque va sortir 58.4Md de cash? Permettez moi de rigoler, il va falloir trouver un gros pigeon ou alors cela va prendre un temps certain pour écouler le paquet. @Nicolas J'ai dit que GM est moins gaillard e...

le 06/02/2013 à 12:10
Signaler
@Bizonours: vos propos n'ont aucun sens, la plus-value est bien reelle... Si vous achetez l'action Citi en mars 2009 lorsqu'elle est a 10$ et que vous la revendez aujourd'hui a 40$ (vous avez un acheteur en face pret a vous l'acheter a ce prix-la) vo...

le 06/02/2013 à 12:22
Signaler
@Bizonous: et 58.4Md de dollars, c'est le produit cumule issue de la vente qui ne s'est pas faite en un jour (mais depuis 2010/2011). Il reste actuellement au Tresor a ecouler pour 1.2 milliard de $ d'actions Citi (894mn euros), ce qui s'execute fac...

le 06/02/2013 à 14:39
Signaler
Tout à fait d accord avec bizounours. Qui rachete les actions? et surtout avec quel argent? du cash...fabrique par la FEd et prete à un organisme para public...on transforme une creance contre une autre avec plus value...elle n est pas belle la vie.....

le 06/02/2013 à 15:24
Signaler
Bizonours, Bartg, +1. Chacun. Là, il est maintenant tellement visible que ce ne sont que les QE qui gonflent artificiellement le PIB que peu de personnes sont encore dupes de la manoeuvre. Voyez l'excellente analyse faite sur le blog criseusa. Ce com...

le 06/02/2013 à 17:27
Signaler
@yvan et bartg: peu importe ce qui genere le rally de l'action Citi (que ce soit pour des raisons economiquement fondees ou parce que les marches actions bullent a cause des QE de la FED), l'Etat fait un rendement de presque 30 % sur cette operation,...

le 06/02/2013 à 20:45
Signaler
Formidable exemple de bétise boursière, "qu'importe ce qui génère le rally", belle phrase, on est chez les pros. Et l'heureux boursicoteur a t'il réfléchi que si l'état US se rachète à lui même des titres il se paye avec du vent. L'heureux boursicote...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.