Barclays va supprimer 243 emplois en France

 |   |  226  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
La banque britannique compte supprimer l'équivalent de 16% de sa masse salariale en France, selon Les Echos.

La France sera bien touchée par les suppressions de postes annoncées par Barclays en février. La filiale de la banque britannique prévoit de supprimer 243 postes sur les 1.500 présents dans l'hexagone, selon l'édition des Echos de ce mercredi.

Un plan de réorganisation présenté les 18 et 19 mars au comité central d'entreprise a donné les détails de ces suppressions. Selon Les Echos, 206 emplois seraient supprimés dans la banque de détail et 37 agences sur 113 seraient fermées.

37.000 emplois supprimés dans le monde

Le groupe bancaire britannique, empêtré dans une série de scandales, avait annoncé en février vouloir supprimer 3.700 emplois. L'Europe est la plus touchée par ces suppressions d'emplois, note les Echos, avec 1.100 postes supprimés en Espagne, 350 au Portugal et 240 en Italie. Dans le monde, Barclays emploie 140.000 personnes.

Le groupe tricentenaire entend réaliser 1,7 milliard de livres (près de 2 milliards d'euros) d'économies annuelles en 2015, et va se concentrer sur le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l'Afrique, au détriment de l'Asie et de l'Europe continentale.

La banque, qui a par ailleurs dû passer de lourdes provisions pour régler les contentieux liés à des ventes abusives de produits financiers, a réalisé une perte nette de 1,04 milliard de livres (1,2 milliard d'euros) l'an dernier, contre un bénéfice de 3 milliards de livres en 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :