Hello ! BNP Paribas lance la première banque en ligne européenne

Le groupe lance cette année Hello Bank, sa banque en ligne en France, Allemagne, Belgique et Italie. Il estime à 1,4 million le potentiel de clients, et vise l'équilibre dans quatre ans.

2 mn

François Villeroy de Galhau, directeur général délégué de BNP Paribas, responsable "Domestic markets"Copyright Reuters

« C'est le bon moment!» Directeur général délégué de BNP Paribas, François Villeroy de Galhau est convaincu que le marché est mûr pour lancer une banque en ligne, dans quatre pays européens. Il en a fait l'annonce ce jeudi. Hello bank, la première banque en ligne européenne, sera opérationnelle dès ce jour en Belgique et en Allemagne, le 17 juin en France et au mois d'octobre en Italie.

 

C'est le bon moment, car nous assistons à une « évolution accélérée de notre environnement et de la banque de détail », souligne François Villeroy qui relève la modification à grande vitesse des usages des consommateurs avec l'utilisation massive des smartphones et le rapprochement de grands acteurs non bancaires qui lorgnent les services financiers (paiement à distance, notamment). "Les clients sont plus exigeants, plus vigilants, et plus autonomes", souligne-t-il.

 

Conçue d'abord pour les smartphones
Hello Bank se veut la première banque conçue d'abord pour les smartphones: c'est là son premier argument commercial, dans l'univers de la banque en ligne. En outre, « le modèle économique des banques « pure players » commence à être viable, ce qui n'est pas la moindre raison de se lancer.
Bien sûr, le revenu par client sera inférieur à celui des banques de détail traditionnelles, mais les coûts le seront aussi. Un revenu inférieur, car les moyens de paiement seront offerts gratuitement aux clients de Hello bank, la gestion des comptes étant bien sûr gratuite. Et l'épargne sera rémunérée... Un grand nombre de produits d'épargne seront disponibles en ligne : on pourra bien sûr ouvrir un compte sur livret ou acheter une sicav....

 

80 millions d'euros investis recruter des clients
La marge de la banque se fera via les dépôts et le crédit, qui pourra être souscrit en ligne, qu'il s'agisse de crédit à la consommation ou d'immobilier.  Le groupe BNP Paribas investira 80 millions d'euros cette année pour recruter des clients, estimant le potentiel à 1,4 million, au total, dans les quatre pays concernés. En France, une prime de bienvenue (80 euros) sera offerte aux premiers clients, réservant leur compte avant le 16 juin. L'équilibre est prévu d'être atteint d'ici quatre ans, dans chacun des quatre pays.

 

Et le risque de cannibalisation, de voir les clients de BNP Paribas ouvrir un compte Hello bank ? D'abord, ils ne pourront cumuler les deux. On ne pourra ouvrir un compte Hello et rester client de la banque traditionnelle. Ensuite, souligne-t-on au sein de la banque, BNPParibas a une part de marché limitée à 9% en France. « Autrement dit, 91% du marché nous sont ouverts ! ».
François Villeroy de Galhau estime tout de même qu'un quart des clients de Hello pourraient provenir du réseau BNP Paribas.

 

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 07/06/2013 à 19:15
Signaler
La reine d'Angleterre a peur de la BNP Paribas, et nous buvons un coup à la santé des gens du royaume de France!

à écrit le 22/05/2013 à 19:10
Signaler
Une construction d'une agence BNP sur le pont de Rion-Antirion situé au dessus du golfe de Corinthe me ferait rire!

à écrit le 20/05/2013 à 1:46
Signaler
Cette banque va directement concurrencer ING Direct, Boursorama et Fortuneo.

le 20/05/2013 à 11:37
Signaler
c'est à chaque banque en ligne d'apporter le meilleur service.

à écrit le 18/05/2013 à 12:25
Signaler
François Villeroy de Galhau, directeur général délégué de BNP Paribas, connait bien le catéchisme de l'église catholique approuvé par Jean-Paul II. La disposition "Secrets professionnels" du catéchisme est très instructive.

à écrit le 17/05/2013 à 9:13
Signaler
Ancien client de la société générale ,j'ai fait le choix de boursorama il y a 6 ans et le moins que je puisse dire c'est que je ne le regrette pas .Cartes visa premier gratuites ,frais quasiment nul , je peux joindre un conseillé en 2 mn par télépho...

le 20/05/2013 à 11:14
Signaler
je suis d'accord. je suis passé de la banque postale à fortunéo et j'en suis entièrement satisfait. il y a une meilleur attention du client et les frais sont pratiquement absents. il ne faut pas hésité à changé.

à écrit le 16/05/2013 à 16:28
Signaler
BNP prépare l'arrivée de la Google-Bank. La gestion d'un compte ordinaire simple qui revient à 0,1 centime environ pourrait y être totalement gratuit. La IT détruit toujours 15 emplois pour 1 emploi créé. Que l'intermédiaire banquier, comme l'intermé...

à écrit le 16/05/2013 à 15:32
Signaler
L'appli bnp paribas sur WP est déjà assez ridicule comme ça, inutile de faire d'autre victimes avec hello bank M. François Villeroy de Galhau !!!!

à écrit le 16/05/2013 à 14:54
Signaler
Je ne m'explique pas la condition "On ne pourra ouvrir un compte Hello et rester client de la banque traditionnelle". Client satisfait de la Banque traditionnelle BNP PARIBAS, avec cette contrainte, je ne vais plus avoir aucun scrupules à utiliser le...

le 17/05/2013 à 14:09
Signaler
+1. Rien n'empêche qui que ce soit d'ouvrier un livret B for Bank et d'être simultanément au Crédit agricole !! Du coup je n'ouvrirai pas de compte Hello banque et irait voir ailleurs !!

à écrit le 16/05/2013 à 14:37
Signaler
Je ne comprends pas bien pourquoi c'est la première banque européenne.

à écrit le 16/05/2013 à 14:23
Signaler
Le nom choisi par les marketeux de BNP, peut apporter des retours de baton, genre HellBank (la banqe de l'enfer).

à écrit le 16/05/2013 à 13:52
Signaler
je suis etonne car ils ont toujours eu 15 ans de retard....attendons...

à écrit le 16/05/2013 à 13:40
Signaler
Conçu pour des smartphones à la sécurité défaillante... ils n'ont pas froid aux yeux chez BNP Paribas. Le risque de cannibalisation est de ce fait limité car ce ne sont pas les mêmes usages.

le 16/05/2013 à 13:53
Signaler
on est d'accord, mais ils ne sont pas responsables du manque de sécurité des smartphones, ils vendront une assurance pour couvrir les risques.

à écrit le 16/05/2013 à 13:33
Signaler
Ils ont déjà cortal-consors qui concurrence fortunéo et boursorama, je ne comprend pas trop ce qu'il va y avoir de plus.

le 16/05/2013 à 13:45
Signaler
probablement à terme des économies d'échelles: moins d'agences donc moins de personnel à payer.

le 16/05/2013 à 13:45
Signaler
probablement à terme des économies d'échelles: moins d'agences donc moins de personnel à payer.

le 05/06/2013 à 11:18
Signaler
Date de fermeture officielle de Cortal Consors : 1er janvier 2015, c'est officiel !

à écrit le 16/05/2013 à 13:04
Signaler
Banque en ligne ?? Heu les premiers juste pour avoir des pages web en Italien et Allemand ? Waooo ils visent l'équilibre dans 4 années !!! MDR le business plan de minables ! Pas d'agences, très peu de salariés, tout en ligne et ils leur faut 4 années...

le 16/05/2013 à 13:18
Signaler
Lancer un business sur internet est de plus en plus onéreux (une seule et unique régie publicitaire :Google). Sur un business de récurrence comme la banque, 4 ans, c'est plutôt ambitieux ! Demandez à Boursorama...

le 16/05/2013 à 13:46
Signaler
@Réaliste Une banque ne vit pas de publicité mais de services bancaires. Un retour sur investissement de 4 ans me semble pour le moyen étonnant avec des charges supprimées (foncier en centre ville, multiplication des conseillers) et une présence phy...

le 16/05/2013 à 13:59
Signaler
Beaucoup de clients viendront de la Net Agence (offre identique, mais plus chère a priori), de BNP en dur (si l'offre e produit est la même qu'à la Net Agence), de CortalConsors (très cher, mais destiné à une élite ...), de Cetelem (pour ceux qui ont...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.