La Société Générale fait (beaucoup) mieux que prévu

 |   |  326  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les marchés ont salué les bons résultats de la banque française, largement supérieurs aux prévisions.

Le titre de la banque Société Générale décollait de près de 6% jeudi dans les premiers échanges à la Bourse de Paris, dynamisé par des résultats largement supérieurs aux attentes au 2e trimestre. A 9h28, la valeur prenait 5,53% à 31,89 euros dans un marché en hausse de 0,17%.

"Les résultats sont nettement au-dessus des attentes", ont souligné les analystes de Aurel BGC. Même son de cloche du côté d'un courtier parisien interrogé par l'AFP, qui relève une "performance de la banque de détail en France dont les revenus affichent une croissance satisfaisante dans le contexte actuel". En revanche, "la situation de la banque de détail à l'international reste difficile, mais sans mauvaise surprise", a-t-il ajouté.

Un bénéfice net qui a plus que doublé

Société Générale a largement dépassé les attentes au deuxième trimestre, notamment en termes de résultat, et a devancé plusieurs des objectifs fixés dans son plan de marche. D'avril à juin, la banque française a fait plus que doubler son bénéfice net (+119%), à 955 millions d'euros, alors que les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires tablaient en moyenne sur une progression de 40%. De même, le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires), attendu en repli de 7,7%, est resté pratiquement stable (-0,6%), à 6,23 milliards d'euros.

Très scruté, dans un environnement économique toujours difficile, le coût du risque (provisions pour risque d'impayés) a reculé à l'échelle du groupe, passant de 75 à 67 points de base entre le premier et le deuxième trimestre. Il s'agit de son plus faible niveau depuis le troisième trimestre 2011.

La banque est aussi en avance dans plusieurs domaines de son plan de marche, comme son ratio de fonds propres "dur" (apports des actionnaires et bénéfices mis en réserve rapportés aux crédits consentis), ou encore son plan d'économies de coûts de 900 millions d'euros à l'horizon 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2013 à 16:53 :
Maintenant que l'argent du contribuable et les masses d'euros de la bce ont permis a ces structures de sauver leur peau peut etre les banques vont elles devenir des acteurs responsables ou va t on revoir fleurir des bonus delirants pour ces patrons geniaux qui ont reussi par leur sens des affaires et leur travail a generer des profits en periode de crise?
Réponse de le 01/08/2013 à 17:42 :
Malheureusement vous posez la question en connaissant la réponse. Monde de m**de.
a écrit le 01/08/2013 à 12:58 :
la bonne information rassurante (valable pour toutes les banques ) serait en plus d' afficher le montant des engagements à l' international : Portugal , Italie , Espagne ....et cerise sur le gâteau le risque de liquidité en Dollars vus les engagements simiesques aux US !!!
Réponse de le 01/08/2013 à 14:36 :
c'est affiché clairement dans les resultats... suffit de prendre le temps de les lire !
Réponse de le 01/08/2013 à 15:23 :
tu dois sortir d'un repas d'affaire bien arrose sur le dos du peuple
a écrit le 01/08/2013 à 12:52 :
Bravo à la GLE, sa Direction, ses équipes. Banque que certains anglo-saxons voyaient morte en 2011 au plus fort de la crise de l'euro ! Une part importante de l'élite française travaille dans le secteur bancaire et perso j'ai toujours eu confiance en la capacité du management de la GLE à tirer son épingle du jeu (tout comme en celui de la BNP, d'ailleurs). Déclaration AMF: je suis actionnaire (dernière tranche achetée à 17).
a écrit le 01/08/2013 à 12:44 :
perdu toutes mes economies chez suite a placement sous menace d'un conseiller
Réponse de le 01/08/2013 à 15:40 :
Mais bien sur.
Réponse de le 02/08/2013 à 12:14 :
Il portait un survêtement casquette et vous a menacé d'un couteau ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :