Jacques Veyrat nommé conseiller pour la France par KKR

 |   |  256  mots
Président du conseil d'administration de Fnac-Darty, Jacques Veyrat dirige Impala, sa propre société d'investissement, active dans l'énergie, l'industrie, le textile et le financement de la transition énergétique.
Président du conseil d'administration de Fnac-Darty, Jacques Veyrat dirige Impala, sa propre société d'investissement, active dans l'énergie, l'industrie, le textile et le financement de la transition énergétique. (Crédits : Reuters)
L'ex-patron de Neuf Cegetel et Groupe Louis Dreyfus va conseiller le fonds d'investissement américain qui finance des entreprises comme OVH

Le fonds américain KKR veut passer la vitesse supérieure sur le marché français. La société d'investissement new-yorkaise annonce ce lundi la nomination de Jacques Veyrat comme "conseiller senior" pour ses activités en France. Agé de 55 ans, l'ex-patron de Neuf Cegetel (racheté par SFR) et du groupe Louis Dreyfus, dirige depuis 2011 sa propre société d'investissement, Impala, active notamment dans l'énergie (Direct Energie, Neoen), l'industrie (CPI, Technoplus, Clestra), le textile (Maison Lejaby, Pull-in) et le financement de PME européennes de l'économie verte. Il est aussi président du conseil d'administration de Fnac-Darty.

"Je suis ravi que KKR puisse bénéficier de l'expertise et des conseils stratégiques de Jacques pour la France, un marché important pour KKR, où nous voyons des opportunités significatives dans un certain nombre de secteurs, en nous appuyant sur nos succès et notre engagement à soutenir les entreprises françaises. Jacques apportera des connaissances précieuses et locales à mesure que nous développerons notre présence et nos activités en France", a commenté Johannes Huth, le responsable de la zone Europe Moyen-Orient Afrique de KKR, dans un communiqué.

KKR est au capital d'une demi-douzaine d'entreprises françaises dont SMCP (Sandro Maje Claudie Pierlot), l'éditeur de logiciels Ivalua, les centres d'appel Webhelp, l'opérateur d'éoliennes Renvico, sans oublier son investissement dans l'hébergeur OVH. Le fonds américain affirme qu'il soutient en France "l'emploi de près de 10.000 personnes grâce aux opérations de ses 18 sociétés de portefeuille".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2018 à 16:21 :
En espérant que KKR réalisera de très gros investissements en France, dans divers domaines.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :