PayPal réalise sa plus grosse acquisition en s’offrant Honey pour 4 milliards

 |   |  560  mots
(Crédits : Honey)
En mettant la main sur Honey, une plateforme qui revendique 17 millions d'utilisateurs actifs en quête de réductions sur la toile, PayPal entend se positionner bien plus tôt dans le parcours d'achat des internautes. De quoi se distinguer de concurrents de plus en plus nombreux dans les paiements en ligne.

PayPal casse sa tirelire. Le géant américain du paiement en ligne a annoncé, mercredi 20 novembre, avoir mis la main sur la société Honey Science Corporation, une plateforme permettant à ses utilisateurs de faire des bonnes affaires sur Internet. Montant de l'opération, principalement réalisée en cash : environ quatre milliards de dollars selon le communiqué de presse. Il s'agit de la plus grosse acquisition de PayPal, depuis le rachat en mai 2018 de la Fintech suédoise iZettle, qui conçoit des lecteurs de carte bancaire peu chers pour petits commerçants. L'opération devrait être finalisée au cours du premier trimestre 2020.

Née en 2012 à Los Angeles, Honey a développé une extension de navigateur web qui permet à un acheteur en ligne de trouver, en un clic, le coupon de réduction le plus avantageux au moment d'acheter un article sur Internet. La réduction est alors immédiatement appliquée sur son panier d'achat. Au fur et à mesure, Honey a développé d'autres fonctionnalités, comme un programme de cashback, la possibilité de trouver le vendeur le moins cher sur Amazon ou encore de constituer une liste d'articles et d'être alerté dès que le prix de l'un d'entre eux diminue.

"Plus d'un milliard de dollars d'économies"

Honey permettrait ainsi à ses utilisateurs d'économiser environ 126 dollars par an. La plateforme se rémunère quant à elle en prélevant des commissions auprès des vendeurs. L'entreprise, qui emploie 350 salariés, est rentable depuis l'exercice 2018 et aurait réalisé sur cette même période un chiffre d'affaires de 100 millions de dollars, selon les informations de Forbes.

"Avec environ 17 millions d'utilisateurs actifs par mois, Honey a aidé des millions de personnes à réaliser plus d'un milliard de dollars d'économies au cours de la dernière année. Honey travaille actuellement avec environ 30.000 commerçants en ligne, de la mode aux nouvelles technologies en passant par les voyages", fait valoir l'entreprise californienne.

PayPal a pour objectif d'intégrer Honey à sa gamme d'outils et la mettre à la disposition de ses 286 millions d'utilisateurs actifs à travers le monde. Grâce à son réseau de 24 millions de commerçants partenaires, le spécialiste des paiements espère pouvoir affiner les offres proposées aux utilisateurs d'Honey. Une intégration de PayPal Credit permettrait aussi aux internautes de financer leurs achats les plus onéreux.

Une concurrence accrue

Grâce à cette acquisition, PayPal entend se positionner bien plus tôt dans le parcours d'achat en ligne des utilisateurs et pas uniquement au moment de la transaction. De quoi favoriser la hausse du taux de conversion de ses e-commerçants partenaires et donc augmenter ses propres revenus. L'enjeu pour PayPal consiste, en effet, à créer un écosystème de services le plus vaste possible pour favoriser les dépenses sur Internet auprès de son réseau de e-commerçants, auxquels il prélève une commission à chaque transaction effectuée via le bouton PayPal.

Ce rachat est aussi un moyen, 20 ans après sa création, de se distinguer sur un marché très concurrentiel, où l'on retrouve aussi bien des acteurs traditionnels comme Visa et Mastercard, que des Fintech comme Adyen et Stripe, mais aussi des concurrents venus de la tech, comme Apple, Google et Facebook qui, tous à leur manière, musclent leur offensive dans le domaine des paiements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2019 à 22:12 :
Quelle est mon solde par rapport à mes activités.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :