Royaume-Uni : Barclays lance le retrait par smartphone

 |   |  304  mots
Les clients britanniques de Barclays possesseurs d'un smartphone Androïd récent n'auront bientôt plus besoin de carte bancaire pour retirer de l'argent.
Les clients britanniques de Barclays possesseurs d'un smartphone Androïd récent n'auront bientôt plus besoin de carte bancaire pour retirer de l'argent. (Crédits : reuters.com)
10 secondes pour retirer jusqu'à 100 livres. Grâce à son nouveau système de retrait d'argent via smartphone, la banque britannique Barclays veut faciliter la démarche pour ses clients d'Outre-Manche, tout en évitant les fraudes et vols de carte bleues.

Retirer de l'argent en approchant son smartphone du distributeur automatique de billets, ce sera bientôt possible au Royaume-Uni. La banque britannique Barclays va expérimenter le système pour ses clients au courant du mois de décembre 2016. Pour utiliser cette fonctionnalité, les clients devront être équipés d'un smartphone fonctionnant sous Androïd équipé de la technologie NFC (Near Field Communication), déjà utilisée pour le paiement sans contact via mobile. Les possesseurs d'iPhone ne pourront pas utiliser cette fonction car Apple privilégie sa propre solution de paiement (Apple Pay).

Il sera possible de retirer jusqu'à 100 livres via smartphone. Une fois que l'utilisateur aura approché son téléphone, détecté par le biais d'un scanner placé directement sur le distributeur, il devra quand même taper son code de carte bancaire afin de retirer de l'argent. Le but de cette nouvelle fonctionnalité est de diminuer le vol de carte bancaire, car la technique consistant à distraire ou agresser le client pour lui voler sa carte bleue deviendra inefficace. Globalement, le fait de réduire le temps passé par le client devant le DAB renforce la sécurité de l'acte.

Comme le rappelle le journal The Guardian, Barclays n'est pas la première banque britannique à mettre en place un système de retrait sans carte bancaire. La Royal Bank of Scotland avait lancé en 2012 un système baptisé "Get Cash", qui permettait aux clients ayant perdu leur carte ou ne l'ayant pas sur eux de retirer de l'argent en urgence. Les clients recevaient un code par message qui leur servait à retirer la somme demandée dans un distributeur. Le service a rapidement été arrêté car il a été hacké par des fraudeurs.

>> Lire aussi : Banque de détail: Barclays se déleste de ses activités en France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2016 à 9:53 :
D'accord avec tacata : aucun intérêt !
Par ailleurs "... via smartphone,... tout en évitant les fraudes et vols de carte bleues ..." : non ! Sachant que les smartphones sont les appareils les moins sécurisés qui existent après les objets connectés, cette affirmation est totalement péremptoire (Note : il semble que 3 applications sur 10 en moyenne sur un smartphone transmet tous les comptes qui y sont présents, avec mot de passe, à ... on ne sait qui !!).
a écrit le 27/11/2016 à 11:38 :
Il se murmure que la Banque Postale envisage un systeme analogue, en France, si, c'est vrai.
a écrit le 27/11/2016 à 0:05 :
aucun intéret, puisqu'on compose son code et qu'on a son portable en main au lieu de la carte il suffit de distraire et voler le portable ca revient au meme
la sécurité anti vol c'est quand on programme a l'avance un montant de retrait limité et qu'on vient le chercher avec un code unique
la on peut nous le piquer mais le code ne peut resservir

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :