Voici les nouveaux billets de 100 et 200 euros, plus sécurisés

Ces nouvelles coupures, encore plus sécurisées et résistantes selon la Banque centrale européenne (BCE), entreront en circulation le 28 mai 2019. Les billets actuels garderont leur valeur légale.
Delphine Cuny

5 mn

Les nouvelles coupures représentent toujours des exemples d'architecture :  baroques pour les 100 euros et contemporaine pour les 200 euros.
Les nouvelles coupures représentent toujours des exemples d'architecture : baroques pour les 100 euros et contemporaine pour les 200 euros. (Crédits : BCE)

« Garder une longueur d'avance sur les faussaires ». C'est la raison numéro un pour laquelle la Banque centrale européenne (BCE) et les banques centrales nationales émettent de nouvelles coupures de l'euro. Ce lundi 17 septembre, Yves Mersch, l'un des membres du directoire de la BCE, a dévoilé les nouveaux billets de 100 et 200 euros qui entreront en circulation dans neuf mois, le 28 mai 2019. La dernière introduction d'une nouvelle coupure remonte à avril 2017. Il s'agissait du billet de 50 euros.

Plus résistants et plus sûrs

Ces nouveaux billets de 100 et 200 euros, aux couleurs un peu moins criardes que les actuels, sont surtout « plus sécurisés et plus résistants », a expliqué Yves Mersch lors d'une conférence de presse. Ils comporteront « de nouveaux signes de sécurité innovants, à savoir un hologramme satellite et un nombre émeraude perfectionné. » Ainsi, si vous inclinez le billet, dans la bande argentée, de petits symboles de l'euro se mettent à graviter autour du nombre, tandis que le nombre brillant dans le coin inférieur gauche produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut, tout en changeant de couleur du vert émeraude au bleu profond.

Lire aussi : Les faux billets d'euros en forte baisse

Ceci dit, ce ne sont pas les coupures les plus contrefaites. Les faux billets de 20 et 50 euros étant les plus courants (plus de 83 % des contrefaçons, contre 10,9 % pour les 100 euros et 0,8 % pour les 200). Ils devraient avoir une durée de vie plus longue, seront remplacés moins fréquemment, ce qui réduit les coûts et l'impact sur l'environnement. Ils auront la même largeur que les coupures actuelles mais seront un peu moins hauts, 77 mm de haut comme ceux de 50 euros, pour faciliter les manipulations et le traitement par les machines.

Billets 100 euros Europe BCE

[Le nouveau billet de 100 euros de la série Europe. Crédits : BCE]

« Leur taille sera aussi mieux adaptée aux portefeuilles ; ils auront une durée de vie plus longue, car ils seront moins sujets à l'usure et aux déchirures », argue la BCE.

272 milliards d'euros en billets de 100

La Banque centrale européenne mettra les nouveaux billets à la disposition des secteurs concernés bien avant leur mise en circulation « afin de favoriser une transition harmonieuse », indique-t-elle. Les propriétaires et fabricants de distributeurs automatiques de billets et autres machines authentifiant les coupures sont tenus d'adapter leurs équipements. Certains ont d'ailleurs déjà passé les tests avec succès.

Lire aussi : Le cash-back arrive, mais la France s'interroge sur la fin des espèces

Les modèle actuels des billets de 100 et 200 euros, mis en circulation en janvier 2002, conserveront leur valeur, même après leur retrait progressif. La BCE a décidé en 2016 d'arrêter définitivement l'émission des billets de 500 euros à la fin de cette année, tout en maintenant leur valeur légale. Ils peuvent être échangés aux guichets des banques centrales nationales de l'Eurosystème sans limite de temps.

En valeur faciale, les billets de 100 euros en circulation représentent quelque 272 milliards d'euros, plus du double de celle cumulée des billets de 5, 10 et 20 euros, et un peu plus de la moitié de la valeur des billets de 50 euros. Moins utilisées, les coupures de 200 euros en circulation ont une valeur faciale d'un peu plus de 50 milliards d'euros.

Euro, money, levée de fonds, startup, Frenc Tech, billets, argent

[Le billet de 100 euros actuellement en circulation. Crédits : Reuters]

Les vertus du cash

Ces nouveaux billets font partie d'une série baptisée « Europe », deux de leurs signes de sécurité comportant un portrait de la déesse Europe, issue de la mythologie grecque, qui provient d'un vase se trouvant au musée du Louvre. C'est un graphiste indépendant de Berlin, Reinhold Gerstetter, qui a rénové le design.

A l'heure du paiement par carte sans contact ou par mobile, est-il bien nécessaire d'émettre de nouveaux billets ? Yves Mersch a rappelé que la demande d'argent liquide restait forte dans la zone euro en plaidant en faveur de l'usage des espèces.

« Le cash permet un paiement instantané et un règlement instantané » a-t-il plaidé, alors que le paiement mobile instantané commence à débarquer en Europe, sous l'impulsion de la BCE.

Il a souligné que le billet de 100 euros n'était « pas un produit de niche ni de riche, mais un billet important dans la vie quotidienne » des Européens. Celui de 200 euros un peu moins mais il est utile « pour l'épargne ou des paiements plus importants. »

« Nous devons veiller à ce que les gens aient le choix des moyens de paiement. Les espèces sont facilement accessibles pour les plus âgés, les personnes socialement vulnérables et les mineurs » a-t-il relevé.

Delphine Cuny

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 10/06/2019 à 13:29
Signaler
J'ose espérer que la monnaie restera un symbole de liberté , car si elle dispaisait l'état aurait un goût de dictature , qui nous mettrait en position de soumission totale aux pouvoirs

à écrit le 19/09/2018 à 10:38
Signaler
Effets directs du QE, c'est un signe évident de l'inflation en zone euro...

le 23/09/2018 à 12:42
Signaler
Disons plutôt que ce signe marque l'augmentation de la précarité par le fait que les plus riches deviennent plus riche encore et les pauvres toujours plus pauvre... Combien de billet de 50 euros avez vous eut dans votre poche ces dernière années? Cro...

à écrit le 19/09/2018 à 6:24
Signaler
Malheureusement la France fait tout pour limiter l'usage du cash. Toujours cette suspicion de l'état qui veut contrôler les citoyens

à écrit le 17/09/2018 à 22:07
Signaler
L'ue poursuit sa production de billets moches. L'ue est mauvaise sur tous les sujets principaux, mais aussi sur les sujets les plus secondaires. L'avantage indéniable du cash est qu'il permet de contourner les systèmes les plus néfastes.

le 18/09/2018 à 13:52
Signaler
C'est pire, avez vous déjà vu un des anciens billets de 100 ou 200€ vous? Moi le max que j'ai eu entre mes main est le 50€ après mon salaire ne me permets pas d'en avoir ! Et vu que notre pays fait parti des pays riches de l'Europe, qui en Europe en ...

le 18/09/2018 à 21:10
Signaler
Réponse à @ cash : en France, nous ne voyons pas de billet de 100 ou 200 €, car les banques en bloquent la distribution. Même lorsque vous retirez une partie de votre salaire au DAB pour l'avoir en cash, vous n'obtenez que des coupures de 50 €.

à écrit le 17/09/2018 à 21:05
Signaler
Enfin une taille unique pour les nouvelles coupures égale à celle du €50,-. Dommage que seuls les distributeurs européens autres que ceux en France distribuent des billets de 100,- A mon sens, seuls Belgique, Autriche, Allemagne et Luxembourg distri...

le 18/09/2018 à 13:55
Signaler
Pour la taille unique vous pouvez oublier, c'est un effet de la photo. Les billets ont toujours et auront toujours une taille différente facilement reconnaissable à la main pour une catégorie particulière de nos sociétés qui mérite largement ce peu d...

à écrit le 17/09/2018 à 16:36
Signaler
"Celui de 200 euros un peu moins mais il est utile « pour l'épargne ou des paiements plus importants." On peut donc épargner en billets rangés sous une pile de draps ? Là où les cambrioleurs vont aller voir en premier ? Ou quand le système s’effondr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.