Démissions, résultats en berne...semaine noire pour Twitter

 |   |  365  mots
Twitter a annoncé des résultats financiers pour le premier trimestre fiscal 2016 en-deça des attentes des analystes.
Twitter a annoncé des résultats financiers pour le premier trimestre fiscal 2016 en-deça des attentes des analystes. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
Les derniers résultats trimestriels du réseau social, publiés jeudi, ne présagent rien de bon pour Twitter qui voit deux de ses principaux dirigeants démissionner la même semaine.

L'entreprise américaine a présenté des résultats en baisse et ne parvient pas à rassurer ses investisseurs. Le réseau social tente de remonter la pente en proposant des changements mais pour l'instant le succès n'est pas au rendez-vous.

Jeudi, Twitter annonçait des résultats en dessous de ceux prévus par les analystes financiers : 595 millions de dollars gagnés contre 607,8 millions de dollars attendus. Et selon l'entreprise, cela ne devrait pas s'améliorer au trimestre prochain.

Deux nouveaux postes clés abandonnés

Quelques mois après le départ de quatre dirigeants, l'entreprise perd deux hauts responsables, a indiqué un porte-parole de Twitter. Jana Messerschmidt (directrice du développement commercial) et Nathan Hubbard (directeur média à l'international) vont quitter l'entreprise.

Jeudi, sur Twitter, Adam Bain, le bras droit de Jack Dorsey a remercié les deux membres de l'équipe pour leurs services. Jana Messerschmidt faisait partie de l'équipe depuis près de six ans après avoir quitté Netflix.

Plusieurs sources ont rapporté au site d'information Recode, que Nathan Hubbard avait pour projet de monter sa propre entreprise. Alors PDG de TicketMaster (une entreprise de vente et distribution de billets de spectacles), il était arrivé chez Twitter en août 2013. Son départ sera effectif le mois prochain a-t-il annoncé dans un tweet.

Ces départs n'arrivent pas dans une situation idéale pour le réseau social dont le chiffre d'affaire et la confiance des investisseurs continuent de chuter.

A lireComment Twitter veut assouplir la limite de 140 caractères

Échec de l'opération séduction face aux investisseurs

Mardi 24 mai dernier, le réseau social avait annoncé introduire davantage de flexibilité concernant la limite des 140 caractères fixée pour les publications sur la plateforme. Faire tomber cette limite qui était la marque de fabrique de Twitter, est une stratégie du réseau social pour attirer un public plus large. Mais l'initiative ne semble pas avoir séduit Wall Street. Cette semaine, l'action a chuté de 14.40 % à 14.30 % entre lundi et jeudi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :