Logistique : des palettes cartons à la demande

 |  | 578 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : IP3-Concept)
Voici des années que les pros de la logistique et de l'industrie cherchent à régler le casse tête des palettes : transports multiples, casse, pertes, formats standards… La start-up IP3-Concept - fondée en février 2014 - par Nicolas Salah et Jacques Le Monnier proposent une réponse innovante.

Cleantech Republic : Comment se présente votre solution ?

Nicolas Salah : Nous proposons un véritable système logistique breveté, composé de deux machines, installées directement in situ, au plus près des besoins. La première machine produit, par simple pliage, des plots en carton-kraft "water resistant", capables de supporter 600 kg. La deuxième permet d'assembler des palettes, aux dimensions souhaitées, et avec les capacités mécaniques nécessaires au chargement. Ni plus, ni moins. C'est d'ailleurs là le point fort du système : l'industriel ou le logisticien peut désormais appliquer la "différenciation retardée" à ses palettes.

Quels sont les avantages de votre système par rapport à la concurrence ?

Si l'on compare aux palettes réutilisables en rotation, qu'elles soient en bois ou en plastique, l'intérêt réside dans l'usage unique : la palette n'est jamais transportée seule, mais recyclée par le destinataire. En ce moment, ce carton haut de gamme est d'ailleurs valorisé plus de 120 euros la tonne ! On gagne donc en terme de simplicité d'opérations et d'empreinte carbone. Et ce pour un coût global toujours meilleur, variable selon les secteurs d'activités. Par exemple, dans l'agro-alimentaire, où les contraintes sanitaires sont fortes (contrôle des palettes), les gains vont jusqu'à 30%. Si l'on compare aux palettes cartons existantes, nous offrons l'avantage d'une meilleure tenue à l'eau - grâce au pliage innovant des plots - et la possibilité de produire des formats atypiques, utiles par exemple pour le fret aérien.

Quel est votre modèle économique ?

Nos clients achètent généralement déjà du carton. Nous les laissons donc s'approvisionner avec les produits de leur choix. Notre modèle principal consiste à leur louer les machines, avec un abonnement mensuel sur trois ans, indexé sur les volumes. C'est tout simplement le modèle classique des photocopieurs ! Pour les clients ayant des besoins plus réduits, ou même ponctuels, nous allons aussi bientôt proposer la possibilité de commander des palettes sur mesure, en ligne, ou même directement au comptoir dans un réseau de partenaires.

Vous avez justement signé un partenariat avec Epalia en septembre 2015...

Oui, c'est une filiale du Groupe Suez, spécialisée dans la gestion-rotation, la réparation, et le recyclage de palettes en bois. Elle a bien saisi que l'avenir était dans le carton ! Nous leur avons confié l'exclusivité de la distribution de nos machines pour la France : le produit a d'ailleurs été baptisé "Epakub" et sera proposé dans leur important réseau de proximité.

On peut donc déjà s'équiper ?

Presque. La palette a été techniquement éprouvée pendant 4 ans, avec succès. Nous finalisons désormais les machines de production - Made in France s'il vous plait - qui seront implantées chez les clients. Une dizaine de "clients pilotes" participent. Nous pensons pouvoir commencer la commercialisation effective début 2016.

Quelles seront les prochaines étapes pour IP3-Concept ?

La commercialisation du système à l'international nécessitera peut-être une levée de fonds courant 2016. En attendant, nous nous concentrons sur le déploiement opérationnel des premières machines et leur financement par des opérateurs de crédit-bail et/ou de leasing.

---
Epakub en bref...

  • Matière première : carton à 85% recyclé
  • Jusqu'à 600 kg par cube
  • Moins de 40 secondes pour fabriquer une palette
  • Colle sans solvants
  • Palette recyclable à 100%
  • Résistante à l'humidité
  • Format à la demande
  • Légèreté de manipulation : à partir de 3kg
  • Moins de 20 m2 par machine

Cleantech Republic

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :