Otis France : le fabricant d'ascenseur compte-t-il supprimer 170 postes ?

Selon la CFDT, la société a présenté un plan de de réorganisation qui prévoit des suppressions d'établissements et l'externalisation de certains services. La société a, quant à elle, évoqué "un projet de sauvegarde de la compétitivité".
Jean-Yves Paillé
Seul le site de Gien dans le Loiret ne serait pas touché, selon le syndicat.
Seul le site de Gien dans le Loiret ne serait pas "touché", selon le syndicat. (Crédits : Reuters)

Un plan social en préparation chez Otis France? La CFDT métallurgie a dénoncé, vendredi 5 décembre dans un communiqué, la suppression de 170 postes au sein des établissements du numéro de la fabrication de la maintenance d'ascenseurs dans l'Hexagone, "touchant toutes les catégories de salariés". D'après le syndicat, seul le site de Gien dans le Loiret serait épargné.

Cela se ferait, toujours d'après la CFDT, dans le cadre d'un "plan de sauvegarde de l'emploi", qui comprend entre autres "une nouvelle organisation en Île-de-France avec la suppression de 3 des 5 établissements franciliens" et 'l'externalisation des appels jours du service Otis Line avec des pics d'appels pour dépannage qui seront sous-traités". Mais également "le développement de synergies avec le groupe industriel américain UTC en France".

"Officiel" pour la CFDT

L'annonce a été faite "le 20 novembre dernier", assure le syndicat. "Avec la loi sur la sécurisation de l'emploi, on n'en est pas encore à la réunion A (pré-réunion, ndlr), c'est une annonce faite en dehors du Comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire qui y sera consacré, mais c'était officiel", a ajouté Franck Pfister, délégué syndical central de la CFDT, contacté par La Tribune.

Otis France, qui emploie actuellement 5.300 employés dans l'Hexagone, n'a fait aucun commentaire sur d'éventuelles suppressions de postes. La société a expliqué à La Tribune avoir "présenté un projet de sauvegarde de la compétitivité, en cours de discussion avec les élus et le CCE".

Jean-Yves Paillé

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 05/12/2014 à 17:37
Signaler
Gain de productivité

à écrit le 05/12/2014 à 17:24
Signaler
OTIS Elevator Company est une entreprise américaine dont une de ses filiales est installée en France. Avez-vous remarqué que le nombre d'entreprises américaines qui licencient des postes de travail en France cette année est en nette progression ? que...

à écrit le 05/12/2014 à 15:06
Signaler
Aucune explication des raisons qui pousse au licenciement? Perte de compétitivité? Dette financière (acquisition, mauvaise gestion, etc)?

le 05/12/2014 à 16:54
Signaler
Ou abandon de la Tour Triangle, ça fait chuter la demande, assombrit l'avenir...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.