"Les salariés attendent aujourd'hui que le pacte de responsabilité soit opérationnel" (CFDT)

 |   |  259  mots
La CFDT a signé le 5 mars avec le patronat un texte sur le pacte de responsabilité. (Photo : Reuters)
La CFDT a signé le 5 mars avec le patronat un texte sur le pacte de responsabilité. (Photo : Reuters) (Crédits : © 2009 AFP)
Le président de la CFDT demande à Pierre Gattaz "d'intervenir auprès des fédérations" du Medef pour qu'elles "invitent sans attendre" les organisations syndicales en vue de "concrétiser ces engagements quantitatifs et qualitatifs sur l'emploi".

La CFDT a hâte d'en découdre avec les autres représentants syndicaux. Le numéro un de la CFDT, Laurent Berger, a demandé vendredi dans une lettre au président du Medef, Pierre Gattaz, d'accélérer l'ouverture des négociations sur l'emploi dans les branches professionnelles prévues dans le pacte de responsabilité.

"Les salariés attendent aujourd'hui que ce pacte soit opérationnel", affirme dans cette missive Laurent Berger qui a signé le 5 mars avec le patronat un texte sur le pacte prévoyant des négociations de branche, en contrepartie des aides accordées aux entreprises par le gouvernement.

Le président de la CFDT demande à Pierre Gattaz "d'intervenir auprès des fédérations" du Medef pour qu'elles "invitent sans attendre" les organisations syndicales en vue de "concrétiser ces engagements quantitatifs et qualitatifs sur l'emploi", un discours assez similaire à celui tenu par la CFDT la semaine passée.

Le Medef a pressé le gouvernement d'agir

Reçu vendredi 11 avril par Manuel Valls et les ministres de l'Economie, du Travail et de la Fonction publique avec d'autres organisations syndicales, le président du Medef déclarait avoir rappelé "l'urgence de la situation économique du pays et la grande nervosité des chefs d'entreprise".

Pierre Gattaz indiquait également avoir pressé le gouvernement pour que les mesures de renforcement de la compétitivité des entreprises prévues dans le Pacte de responsabilité soient "impérativement" inscrites dans la loi "avant l'été".

  >> À quoi sert le pacte de responsabilité si l'euro continue de s'apprécier ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2014 à 11:08 :
si la reprisse et la il est temps que les negosiations demare avec le patronat , sinon ca va explosser par des greves; est vue le mecontantement general ca va faire des dégâts a beaucoup de responsables de la societe actuel ,,,???
a écrit le 18/04/2014 à 19:27 :
C'est la voiture balai du parti Socialiste . Donc la caravane est passée .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :