Boeing pense que l'aéronautique a touché le fond

 |   |  259  mots
Le dirigeant de la branche commerciale de Boeing, Scott Carson, table sur une reprise l'an prochain. Il confirme le vol d'essai du B787 dreamliner d'ici fin juin.

Le dirigeant de la branche commerciale de Boeing, Scott Carson, tenait ce lundi une conférence de presse au premier jour du Salon du Bourget qui fête son centenaire. Il a affirmé : "il n'y a pas de certitude, mais nous avons l'impression qu'il y a des raisons d'espérer que la reprise va commencer l'an prochain".

Même si la crise économique et financière à laquelle s'ajoutent désormais les craintes liées à grippe A (ex porcine ou mexicaine) a pesé sur l'activité des  compagnies aériennes, il dit "avoir l'impression que l'on avait touché le fond" en terme de recul du trafic dans le fret et dans celui international de passagers.

A ses yeux, les décisions de réductions de capacités de production décidées au début de l'année devraient être suffisantes. Boeing a ainsi réduit la production de ses long-courriers B777 de 7 à 5 au milieu de 2010 et a reporté l'augmentation de la production du long-courrier B767 et du gros porteur B747.

Quant au futur B787 "dreamliner", il a lancé : "si vous vous attendiez à un vol pendant le Salon du Bourget, vous allez être déçu". Mais il a réaffirmé que Boeing prévoyait de faire ce vol d'essai d'ici la fin juin.

Par ailleurs, Boeing a précisé que pour la compétition sur les avions ravaitailleurs que veut acheter le Pentagone, il va proposer une version adaptée de son gros bi-moteur B777 face au projet qui réunit EADS, la maison-mère d'Airbus, et l'américain Northrop Grumman.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :