L'OMC pourrait rendre un avis défavorable à Airbus après une plainte de Boeing

Dans le litige qui oppose Boeing à son concurrent européen depuis une quinzaine d'années au sujet de subventions publiques, l'organisation mondiale du commerce (OMC) pourrait rendre demain, vendredi, un verdict défavorable à Airbus.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Selon le Wall Street Journal, l'OMC, l'organisation mondiale du commerce, estimerait que les Etats européens ont enfreint les règles internationales de la concurrence en subventionnant les programmes de développement d'Airbus. L'avis défavorable de l'institution répond à une plainte de Boeing.

Côté européen, l'heure ne serait pas à la panique. En effet, le litige entre Boeing et Airbus dure depuis une quinzaine d'années et le constructeur aéronautique européen a lui-même déposé une plainte contre l'américain, lui reprochant également des aides étatiques non-conformes aux règles du commerce international.

Les deux parties se renvoient la balle depuis des années et il y a fort à parier qu'à un avis défavorable pour Airbus, répondrait un avis défavorable pour Boeing début 2010, quand l'OMC rendra son rapport consécutif à la plainte de la filiale d'EADS.

Tout de même, l'information du Wall Street Journal contredit celle de Reuters du 25 août dernier, qui stipulait que l'OMC devrait rendre vendredi un jugement équilibré. A terme, cet avis pourrait conduire à empêcher l'Union européenne d'accorder de nouvelles aides à Airbus, notamment pour le développement de son futur A350, un programme estimé à 11 milliards d'euros, qui doit concurrencer le Boeing 787. Le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France se sont déjà engagée à apporter respectivement 387 millions d'euros, 1,1 milliard et 1,14 milliard au projet.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Dites voir : les parachutes dorés des gugus toulousains étaient-ils financés grâces aux subventions illégales ? Diable ! Vont devoir rembourser les gouvernements des pays membres ? Ceci dit, c'est autant qu'Airbus n'aura pas à débourser... Dans un se...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.