Boeing battu par Airbus en 2009 en commandes et en livraisons

 |   |  225  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'avionneur américain a enregistré 142 commandes nettes l'an passé. Son futur long courrier, le 787 Dreamliner, a vu son carnet de commandes fondre de 59 unités.

Boeing annonce avoir enregistré l'an passé 142 commandes nettes (263 commandes brutes auxquelles sont retranchées 121 annulations) en 2009, alors que son concurrent européen devrait avoir dépassé le chiffre de 300 en brut (hors annulations).

Le groupe basé à Chicago met en avant le "repli enregistré par le secteur du transport de passagers et de marchandises, ainsi que des difficultés économiques importantes qu'ont traversées les compagnies du monde entier". Mais "compte tenu des signes de reprise économique qui s'annoncent pour l'année 2010", il devrait "vivre de meilleurs jours".

Autre épine dans le pied de Boeing: le 787 Dreamliner qui affiche des commandes nettes négatives, avec 59 annulations de plus que d'appareils vendus. Le long-courrier a effectué le 15 décembre son premier vol et sa première livraison est désormais prévue au quatrième trimestre 2010, soit avec plus de deux ans de retard sur le calendrier initial. 851 appareils ont pour l'instant été achetés par des commandes aériennes.

Côté livraisons, Boeing a atteint ses objectifs, avec 481 avions livrés l'an passé contre un total de 498 pour Airbus selon les informations dévoilées par La Tribune. Il tablait sur une fourchette allant de 480 à 485 livraisons. Le 737 affiche à lui seul 372 livraisons, dépassant le cap des 3.000. Son carnet de commandes est encore bien rempli, avec 2.076 appareils. Le carnet global de Boeing s'élève à 3.375 unités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2010 à 16:43 :
Tout ça pour redorer la côte EADS qui en bien besoin.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :