L'Allemagne prête à financer l'Airbus A350 pour plus d'un milliard

 |   |  157  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
"Toutes les conditions préalables sont remplies", avec la conformité aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), "et les fonds sont disponibles", selon le secrétaire d'Etat parlementaire allemand au ministère de l'Economie, le député Peter Hintze.

Selon le secrétaire d'Etat parlementaire allemand au ministère de l'Economie, le député Peter Hintze, Berlin compte accorder un prêt de 1,1 milliard d'euros à Airbus, la grande filiale du groupe européen d'aéronautique, d'espace et d'armement EADS, pour le développement de son futur long-courrier A350, qui doit rivaliser avec le futur Boeing B787.
 

C'est ce qu'il a déclaré dans un entretien au quotidien Die Welt. "De notre côté, toutes les conditions préalables sont remplies", avec la conformité aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), "et les fonds sont disponibles" souligne-t-il.
 

Il indique toutefois que des "dernières questions" doivent êtres éclaircies avec Airbus , notamment la répartition du travail entre la France et l'Allemagne pour un autre projet du constructeur, l'A30X: "Nous voulons être certains que les travaux de recherche et développement auront lieu en Allemagne" pour cet avion dont l'assemblage final est prévu à Hambourg.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2010 à 13:19 :
encore une fois les Allemands veulent réduire le R&D européenne à l'Allemagne. Arrêtons d'accepter le nationalisme Allemand au dépend des autres Européens et Francais. Il fqut que le sFrancais se réveillent et peu importe de Gauche ou de Droite, servent les dessins Industrielles Français comme le font depuis des années les Allemznds
a écrit le 23/03/2010 à 8:02 :
Consensus entre Allemands et Français pour la construction des nouveaux avions, OUI, mais "leadership" Allemand NON. D'autre part il y a d'autres actionnaires dans AIRBUS. Il serai bon d'avoir leur avis favorable.
a écrit le 22/03/2010 à 14:15 :
quelle honte ces allemands!
on est pret à financer une entreprise soit disant privé à coup de milliards d'euros publics et rechigne à aider la Grece à sortir de ses difficultés économiques à cause d'une monnaie surévaluée heritière du mark qui pénalise les économies fragiles en période de crise.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :