Londres réduit sa commandes d'A400M à EADS

 |   |  180  mots
Londres va réduire sa commande d'avions de transport militaire Airbus A400M de 25 à 22 unités pour financer sa part de l'augmentation prévue du coût global du projet,

La Grande-Bretagne réduira sa commande d'avions de transport militaire Airbus A400M de 25 à 22 unités pour financer sa part de l'augmentation prévue du coût global du projet, a annoncé ce lundi le ministère britannique de la Défense.

"Les pays partenaires de l' A400M ont abouti à un protocole d'accord avec Airbus Military qui servira de base à un amendement formel du contrat au cours des prochains mois", a déclaré dans un communiqué Bob Ainsworth, le ministre de la Défense. "Dans l'accord révisé, Airbus Military livrera au moins 22 avions (à la Grande-Bretagne)."

EADS est parvenu au début du mois à un compromis avec les sept pays clients de l' A400M sur le partage des dépassements de coûts du projet, qui menaçaient de couler celui-ci. Les pays clients (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grande-Bretagne, Luxembourg et Turquie) ont accepté une augmentation de 10% du prix unitaire de l'appareil. Leur contribution à l'application de l'accord passe par l'apport d'argent frais, l'allongement des calendriers de livraison ou la réduction du nombre d'avions commandés à prix équivalent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :