Le Bourget 2011, le salon de tous les records

 |   |  292  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le 49ème salon aéronautique du Bourget, qui ferme ses portes ce dimanche, a multiplié les records cette semaine, avec une fréquentation totale estimée à près de 350.000 visiteurs, tandis qu'Airbus EADS a engrangé plus de 900 commandes d'avions, terrassant son grand rival Boeing.

Depuis son ouverture lundi dernier, le salon du Bourget a accueilli 145.000 visiteurs professionnels et plus de 2.100 exposants, ont précisé ses organisateurs dans un communiqué, dépassant les chiffres de sa dernière édition, en 2009. Au moins 200.000 passionnés de l'aéronautique ont quant à eux afflué au salon depuis son ouverture au public vendredi, selon le décompte arrêté à 12h30 ce dimanche, contre 193.000 en 2009.

"Des records ont été battus dans tous les domaines", a déclaré lors d'un point presse Louis Le Portz, commissaire général du salon, qui est organisé en alternance avec celui de Farnborough, au Royaume-Uni. Les visiteurs ont pu admirer 150 avions, dont 40 ont effectué des démonstrations en vol, notamment l'avion de combat Rafale de Dassault Aviation ou le B787 de Boing.

L'avion de transport militaire A400M a toutefois été privé de programme aérien, tandis qu'un exemplaire très gros porteur A380 a été cloué au sol pendant deux jours après avoir heurté lundi un bâtiment lors d'une manoeuvre dans l'enceinte de l'aéroport.

Malgré ces déconvenues, Airbus a dominé Boeing sur le plan commercial cette semaine, avec un total de 910 commandes et engagements de commandes représentant 88 milliards de dollars, contre 141 "deals" pesant 22 milliards pour son rival américain.

L'avionneur européen a décroché en particulier une commande ferme record de la compagnie malaisienne AirAsia pour 200 exemplaires d'A320neo, la version améliorée de son monocouloir A320, ainsi que de la confirmation d'un protocole d'accord signé en janvier par l'indienne IndiGo pour 180 avions. Ces deux compagnies, devenues les deux premiers clients d'Airbus devant les loueurs d'avions américain ILFC et Gecas, soulignent le rôle moteur joué par l'Asie dans la croissance à venir du trafic aérien mondial.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2011 à 11:54 :
cocorico? si l'on en juge par la reponse
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20110622trib000631291/la-riposte-verbale-de-boeing-face-au-succes-de-l-a320-neo.html
il est difficile de trop pavoiser. Et demain un autre jour. Est il raisonnable que les deux geant se face la guerre alors que les pays émergeants guettent la faille ? la stupidité n'est pas le fort des asiatiques si on regarde les progrés qu'ils font pour leur automobile alors demain les avions !!
a écrit le 27/06/2011 à 15:14 :
felicitation Airbus et tous ses fournisseurs. Ce succes commercial est d'autant plus remarquable que Boing bénéficie d un dollar très faible vs l euro... Ca en dit long sur l'avance prise par l'Europe! Encore bravo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :