Airbus réduit son retard face à Boeing dans la course aux commandes d'avions

A fin août, l'écart de prises de commandes nettes avec Boeing était de 282 unités en faveur du groupe américain. Il était de 430 appareils fin juillet. Airbus compte ainsi 384 commandes nettes à fin août, loin derrière Boeing (666 au 28 août).
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Airbus a annoncé ce mercredi avoir enregistré au cours des huit premiers mois de l?année 384 commandes nettes. C?est donc 114 de plus par rapport à fin juillet (270), obtenus grâce aux commandes de Philippine Airlines ou de la banque chinoise d?Etat ICBC (50 appareils) Au 28 août, Boeing comptait 666 commandes fermes, soit 34 de moins par rapport au comptage de fin juillet en raison de l?annulation la semaine dernière de 35 B787 supplémentaires (60 depuis le début de l?année), compensée par trois petits exemplaires commandés en août.

Comparaison difficile

Il sera difficile de comparer les performances des deux avionneurs dans la mesure où Boeing, publiera ses prochains chiffres qui incluront les premiers jours de septembre . Le groupe américain fournit en effet ses résultats commerciaux toutes les semaines. La dernière fois, c?était donc le 28 août. Il n?empêche, à cette date, l?écart entre Airbus et Boeing se réduit. De 430 appareils à fin juillet, il n?est plus (au 28 août) que de 282 unités.

Boeing sera numéro un mondial en 2012

Pour autant Airbus terminera derrière Boeing cette année qui retrouvera ainsi sa couronne mondiale. Le groupe table sur environ 1.000 commandes fermes (légèrement plus que les 921 de 2011) loin devant les 600 à 650 prévues par son rival européen qui, logiquement, ne rééditera pas les 1.608 avions commandés l'an dernier, le record de tous les temps.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 07/09/2012 à 11:56
Signaler
Les chinois travailleront soit avec l'un soit avec l'autre, les grands gagnants sont aussi les motoristes Safran, Roy Rolls.... les fournisseur de pneux (ex Michelin pour le futur C919 chinois...), le cablage par Safran... d'ailleurs les chinois part...

à écrit le 05/09/2012 à 15:06
Signaler
et oui, ils ne sont que 2 dans le monde, il n'y as pas de concurrence !

le 05/09/2012 à 17:17
Signaler
on rigolera moins quand les Chinois s'y mettront...

le 05/09/2012 à 17:35
Signaler
Nawak, sur bon nombre de segments il y a de la concurrence, bombardier, embarer, ...

le 05/09/2012 à 22:14
Signaler
@fma44, detrompez vous, lorsqu'on regarde la marge degueulasse d'airbus, on se rend compte qu'il y a bien concurrence... ce qui est assez stupefiant car une telle guerre commerciale dans un duopole est assez inedite il me semble...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.