Arnaud Lagardère remplacé par Jean-Claude Trichet à la tête d'EADS ?

 |   |  193  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
D'après le Financial Times, les jours d'Arnaud Lagardère à la tête d'EADS seraient comptés. L'actuel président pourrait être remplacé en mars prochain par l'ancien boss de la BCE, Jean-Claude Trichet.

Peu intéressé par l'aéronautique, Arnaud Lagardère va-t-il céder sa place de président du conseil d'administration d'EADS en mars prochain ? D'après le Financial Times, plusieurs sources indiquent que Jean-Claude Trichet l'ancien président de la Banque Centrale Européenne, serait sur les rangs pour prendre la succession de Mr Lagardère à la tête d'EADS. Arnaud Lagardère, pourrait démissionner lors d'une assemblée extraordinaire des actionnaires en mars prochain et être remplacé par l'ancien patron de la BCE. Ce changement annoncé ne serait pas vraiment une surprise. En poste depuis juin dernier, Mr Lagardère serait souvent absent des réunions du conseil d'administration d'EADS. Il y a un mois, il avait annoncé qu'il songeait revendre en 2013 les 7,5% des parts que son groupe détient chez EADS. Le groupe Lagardère et l'Etat français sont actionnaires d'EADS à hauteur de 22,35% mais ce sont les représentants de Lagardère qui siègent au conseil d'administration. Mardi, un accord entre la France et l'Allemagne a établi que le groupe européen n'allait plus être sous la tutelle de Paris et Berlin. (Source : The Financial Times et l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2012 à 13:36 :
Il est clair que l'adage "tel père tel fils" n'est pas valable dans ce cas ; autant le père était un grand, très grand bonhomme, autant lui est un clown qui a eut la chance de naître sous une bonne étoile, mais qui est un incapable.
Il est curieux que la promotion interne n'existe pas en France, car je suis certain qu'il y a, à l'intérieur du groupe, quelques personnes tout à fait capables de remplacer Lagardère. Trichet ne me parait pas être un bon choix si telle est la décision finale qui sera prise. Mais c'est vrai que dans ce pays il faut appartenir à une certaine caste pour arriver aux sommets....
a écrit le 10/12/2012 à 8:49 :
AL s'en va du conseil d'EADS.... Très bien! Autant j'ai eu une grande admiration pour son père, Jean-Luc Lagardère, autant j'ai une piètre opinion, pour rester convenable, de son fils. Quant à J.C. Trichet, c'est un homme que j'estime beaucoup. Son passé de financier-argentier n'est pas un problème pour moi, à partir du moment où c'est une homme de vision et de consensus (les relations France-Allemagne resteront délicates à gérer, malgré le nouveau statut d'EADS). J'ai été membre de plusieurs conseils d'administration dans ma carrière, j'ai une formation technique (Ingénieur et Docteur d'Etat), et j'ai grandement apprécié dans ces conseils des hommes à formations tout à fait différentes, mais à grande ouverture d'esprit, grande éthique, et ayant de la vision. Il me semble que J.C. Trichet est un de ces hommes là.
Réponse de le 10/12/2012 à 9:32 :
MDR
Réponse de le 10/12/2012 à 10:49 :
avec un rigolo comme trichet, EADS a toutes les chances de disparaitre dans 10-15 ans. rappelons nous des ces superbes performances à la tête du crédit lyonnais dont nous n'avons pas fini de payer les frasques, ou de l'excellente gestion de la zone euro qui est dans la brillante situation que nous pouvons tous constater.
a écrit le 09/12/2012 à 14:11 :
henry a répondu le 08/12/2012 à 13:43:
Mais il y a le triste épisode du Crédit Lyonnais; je préférerais Francis MER

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ironie

DRH a répondu le 08/12/2012 à 14:40:

Je ne comprends pas qu'on ne trouve pas plutôt au sein de la maison un très bon ingénieur patriote qui adore la guerre et les avions... et avec un relationnel adéquate pour prendre la tête?!?

EADS ne se réduit ni à la France, ni à la guerre, ni aux avions et le patriotisme n'a rien à voir avec la compétence. Quant au relationnel, pourquoi ne serait il pas adéquat....(sans e)
a écrit le 09/12/2012 à 8:49 :
quand nommera-t-on enfin à la tête des entreprises de vrais "industriels" et non des brasseurs de fric et de vent ?
Réponse de le 09/12/2012 à 14:10 :
+1000
a écrit le 09/12/2012 à 1:29 :
Impossible; Je ne peux croire que ce soit sérieux. Si les actionnaires d'EADS nomment ce type à sa tête, les politiques et le grand business en seront durablement décrédibilisés, tant la preuve sera faite qu'il existe une oligarchie qui n'a plus même la décence de cacher son existence et ses manipulations.
a écrit le 08/12/2012 à 18:00 :
C'est sûr que Trichet est un expert de l'avionique :-) et voilà comment on se retrouve dans la panade, on nomme le copain du copain qui ne connaît rien au secteur, mais encaisse les grosses pépettes et après lui le déluge :-)
a écrit le 08/12/2012 à 12:47 :
M. Trichet a toutes les qualités pour entrer au board EADS, son age respectable lui assure une profondeur et une indépendance de vue que le monde entier nous envie et sa longue expérience aéronautique est indiscutable. Bienvenue Jean-Claude!!
Au fait, un avion, c'est ce truc avec des ailes, une queue et des moteurs fait par des ingénieurs et des compagnons, pas des financiers....
Réponse de le 08/12/2012 à 13:43 :
Mais il y a le triste épisode du Crédit Lyonnais; je préférerais Francis MER
Réponse de le 08/12/2012 à 14:28 :
Tant qu'à faire pourquoi pas Bernard Tapie? Il en connait autant que Trichet en aviation.
Réponse de le 08/12/2012 à 14:40 :
Je ne comprends pas qu'on ne trouve pas plutôt au sein de la maison un très bon ingénieur patriote qui adore la guerre et les avions... et avec un relationnel adéquate pour prendre la tête?!?
Réponse de le 09/12/2012 à 9:25 :
Un ingénieur c'est trop besogneux pour ces gens la il vaut mieux un politique qui n'a jamais travaillé dans un entreprise industrielle...
Réponse de le 10/12/2012 à 13:03 :
Triste réalité....
Et... à votre avis, si l'on n'est pas "politique", qu'on n'est pas spécialement passionnée par les avions, qu'on n'a jamais travaillé dans une grande entreprise industrielle et... qu'on n'est pas ingénieur....? Euh... "on" = moi.... on a ses chances????
Si quelqu'un, ici, connaissait quelqu'un qui connaitrait quelqu'un qui... etc... pourrais-je postuler?.... Avec espoir... bien entendu!
;-)
Merci d'avance à tous!!
a écrit le 08/12/2012 à 11:39 :
tous les Arnaud ne se ressemblent pas !!!! certains critiquent Monsieur Lagardère !!!!
a écrit le 08/12/2012 à 11:36 :
je n' ai que 5 ans de plus, c'est à dire 75 ans , et ai fait une belle carrière dans le privé..
Mais , je ne suis pas de gauche .. puis-je postuler ? et que l' on ne réponde pas que la retraite est à 60 ans !!!!!
Réponse de le 10/12/2012 à 12:58 :
EXCELLENT!!!!! Bravo!!! Si je le pouvais, je vous pistonnerais!!!
Sourire... Bonne journée.
a écrit le 08/12/2012 à 10:29 :
C'est un cauchemar : le haut fonctionnaire français qui a le plus fait de mal à son pays ces trente dernières années va maintenant pouvoir sévir contre ce qui reste l'une de nos dernières pépites industrielles. Les Allemands n'ont plus qu'à se servir : M. Trichet est depuis si longtemps leur zélé serviteur.
Réponse de le 10/12/2012 à 13:00 :
Bien de votre avis.
Qd donnons-nous un bon coup de pied dans la fourmilière???
a écrit le 08/12/2012 à 10:15 :
Il a quel age trichet?
a écrit le 08/12/2012 à 8:39 :
Arnaud Lagardère ne venait pas aux Assemblées du Conseil d'Administration, pas plus que le représentant de l'Etat Français, et donc les représentants de l'Allemagne étaient en majorité, CQFD...
a écrit le 08/12/2012 à 4:24 :
Un costume trop grand pour ses épaules ce Arnaud...
Réponse de le 09/12/2012 à 10:39 :
Pourtant il porte des talonnettes et des épaulettes !
Réponse de le 09/12/2012 à 14:14 :
il peut porter ce qu'il veut, c'est un rigolo!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :