Airbus brise l'hégémonie de Boeing chez Delta

 |   |  339  mots
(Crédits : Reuters)
Fidèle à Boeing depuis plus de 20 ans, Delta Air Lines a commandé 40 Airbus, d'une valeur de 5,6 milliards de dollars.

C'est une belle victoire d'Airbus sur Boeing ; une commande riche en symbole pour l'avionneur européen. Delta Air Lines, la deuxième compagnie aérienne américaine (et mondiale) a passé une commande ferme à Airbus pour l'achat de 30 A321 ceo (équipés de sharklets, ces ailettes à l'extrémité des ailes qui permettent d'économiser du carburant mais pas des nouveaux moteurs de la version Neo) et 10 A A330-300. Un contrat évalué à 5,5 milliards de dollars. Les A321 seront livrés à partir de 2016, les A330 un an avant dès 2015.

Les Airbus de Delta sont la conséquence de la fusion avec Northwest

Si Airbus avait déjà réussi à placer ses appareils dans les flottes de certaines compagnies (US Airways, United, Jetblue, American), c'est la première fois depuis plus de deux décennies que la compagnie d'Atlanta n'avait pas passé commande auprès d'Airbus. Une situation qui avait d'ailleurs agacé Christine Lagarde quand elle était à la tête du ministère du commerce extérieur en 2005 dans le gouvernement Villepin qui, lors d'une rencontre avec le PDG de Delta de l'époque, Gerald Grinstein, s'étonnait du monopole de Boeing chez Delta. Depuis, en raison de la fusion avec Northwest Airlines en 2008, un gros client américain d'Airbus, Delta exploite actuellement 126 Airbus de la famille A320 et 32 A330. Le directeur commercial américain d'Airbus, l'Américain John Leahy, jubile. Pour lui, cette commande « vient confirmer la valeur et la fiabilité des produits Airbus ».

4.000 nouveaux avions

 Un grand nombre de ces A321 seront assemblés sur la nouvelle chaine d'assemblage final d'Airbus à Mobile, dans l'Alabama qui doit entrer en production en 2016. Un moyen de produire en zone dollar et de répondre à la demande de renouvellement des flottes des compagnies américaines. Ces dernières doivent prendre livraison de 4.000 appareils moyen-courriers au cours des vingt prochaines années selon les prévisions d'Airbus. Pour Airbus, une usine aux Etats-Unis constitue aussi un avantage commercial.

 Lire ici : Pourquoi les compagnies aériennes américaines ont-elles plus de Boeing que d'Airbus

 

.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/09/2013 à 5:54 :
Bravo pour Airbus.Si delta a prefere de voler avec Airbus , cela prouve que les Airbus Neo sont les meilleurs de sa categorie apres les evaluations intenses contraignantes des specialistes techniciens de Delta.Car j 'en suis sur ils savent de ce qu'ils font car l'un est rare de jouer contre ses propres interets lorsqu'il s' agit de survivre dans cette drastique competition internationale.
a écrit le 05/09/2013 à 14:33 :
C'est super de voir que Airbus reste leader dans l'aéronautique
Réponse de le 05/09/2013 à 16:02 :
Ah bon ?
a écrit le 05/09/2013 à 12:43 :
na pas oublier que Delta a fusionné avec Northwest qui était un gris client d'airbus en A 320 et A 330, ce n'est donc pas une percée mais une confirmation
a écrit le 05/09/2013 à 11:11 :
Quelle stupidité pour une compagnie américaine d'acheter à l'étranger alors que les Etats-Unis fabriquent les meilleurs avions du monde !
J'ai passablement voyagé mais je préfère toujours voler en Boeing qu'avec un Airbus.

Amédée Gallouch
Réponse de le 05/09/2013 à 12:53 :
Je voyage "relativement pas mal" en avion, les airbus sont plus stables que les boeing lorsque l'on traverse des turbulences. En définitive, je préfère l'airbus. Ceci dit les boeing sont quand même de bons avions (mis à part le dreamliner....)
Réponse de le 05/09/2013 à 13:25 :
ça se voit que, techniquement parlant, vous ne connaissez rien aux avions (et je suis sûr qu'en général non plus, vous ne connaissez rien). Les airbus ne sont pas plus ou moins stables que les Boeing. La stabilité ne se mesure pas juste comme ça. Allez jeter un coup d'?il au dernières news concernant les turbulences subies par un A380 de Thai et un A330 de TAM. Avec une trentaine ou quarantaine de passagers blessés dans chaque cas ça démontre que les airbus ne sont pas "plus stables" que les Boeing comme vous le dites. Alors arrêtez d'écrire de telles âneries.
Réponse de le 05/09/2013 à 14:48 :
Apparemment, vous ne comprenez pas grand chose non plus à ce qu vous lisez. Ce dont FuyduPou parlait, c'etait de la sensation de stabilité, le ressenti pour le passager à bord de l'avion. Et ce ressenti peut valoir comparaison si cette personne a realisé à de multiples repises un meme vol, avec des boeing et des airbus, pour que l'aléa climatique soit ecarté.
Voyageant egalement un peu, je confirme que mon ressenti passager en confort de vol est meilleur chez Airbus, mais le confort de cabine (777) est meilleur chez Boeing.
Pour les courts-courriers (320 / 737), je ne vois pas trop la difference, si ce n'est que grace aux autorités de certifications americianes, on a droit à 2 portes d'evacuation chez Airbus !
Ce qui dans cette commande a seble-t-il beaucoup joué, ce sont les slots de livraison: pour avoir des A320 en 2016 et des A330 en 2015, Airbus a dû faire qques efforts, que le planning de prod de Boeing n'autorisait sans doute pas ...
Réponse de le 05/09/2013 à 16:06 :
Tout comme c'est bien connu qu'une Renault passe mieux sur les bosses qu'une Citroën.
Merci, en tout cas vous aller en faire rire plus d'un....
Perso, je préfère Boeing car je trouve que le positionnement du pousse-mousse dans les toilettes est bcp mieux pensé chez ce dernier.
Réponse de le 05/09/2013 à 17:57 :
Allez, un autre qui ne comprend rien... ce que vous voulez dire par "sensation de stabilité"... s'appelle facteur de charge. Pour faire simple, si vous considérez une rafale verticale le facteur de charge ne dépend pas que de la forme de l'avion; l'intensité de la rafale, l'altitude, la vitesse de l'avion ou la charge alaire de l'avion (donc sa masse) entrent en jeu également. Il y a donc une infinité de combinaisons pour un même facteur de charge. Alors arrêtez de dire n'importe quoi.
Réponse de le 06/09/2013 à 11:30 :
@FuyduPou &Amédée Gallouch: il n'y a rien de plus subjectif que le confort, par contre en terme de bruit (qui fait parti du confort), aucun avion n'arrive à la cheville de l'A380.

L'aménagement des cabines ne relève pas des constructeurs mais des compagnies.

En termes de stabilité, les commande de vols permettent en principe d'obtenir de meilleurs résultats.
Que Boeing soit meilleur qu'Airbus, ou vice versa, bof, les 2 constructeurs ont les même fournisseurs de rang 1. Je les mets à égalité sur la qualité et le processus industriel.
Les différences se font sur d'autres aspect.
a écrit le 05/09/2013 à 0:49 :
@TamBrasil
Un collègue qui arrivait des USA a Hong Kong via Tokyo par Delta m'a dit que dans leurs 767 ils avaient encore l'écran central comme il y a 25 ans...Inutile de dire que les 330 de Northwest avec leurs écrans individuels font rêver...
Réponse de le 05/09/2013 à 11:22 :
Attention, il ne faut pas tout confondre.

Les sièges modernes des avions ne sont pas l'apanage d'Airbus ! Ces mêmes sièges disposent en effet d'écran personnel pour chaque passager autant dans les Boeing que dans les Airbus.

Bernd Yallow
a écrit le 04/09/2013 à 19:11 :
Thank you Delta!! Ça veut dire une chose: la flotte d A330 et 320 que Delta a trouvé aprés la fusion avec Northwest leur a beaucoup plus dans tous ses aspects. Deja les pax de Delta étaient enthousiastes apres la decouverte d autres avions que des 767 antédiluviens et le faisaient savoir dans leurs commentaires.... Ça doit piquer chez Boeing....
a écrit le 04/09/2013 à 18:18 :
Delta est basée à Atlanta; c'est Continental qui était basée à Houston (avant sa fusion avec United)
Réponse de le 04/09/2013 à 18:58 :
C'est corrigé. Sincèrement désolé. Très bonne soirée

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :