Certains Boeing 737 NG vont être inspectés pour risques de fissures

 |   |  243  mots
(Crédits : Reuters)
L'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) va demander aux exploitants du 737 NG de procéder à des inspections de leurs appareils, après que Boeing ait constaté des fissures sur un appareil qu'il modifiait.

L'autorité de l'aviation civile américaine (FAA) a annoncé vendredi soir qu'elle demanderait aux exploitants de certains avions 737 NG de Boeing de procéder à des inspections sur d'éventuelles fissures structurelles et de procéder aux réparations nécessaires après la découverte de fissures sur un petit nombre de ces appareils.

L'avionneur américain a notifié ce problème à la FAA après "avoir découvert des fissures alors qu'il effectuait des modifications sur un appareil très utilisé", a déclaré la FAA, précisant que les inspections ultérieures avaient révélé des "fissures similaires dans un petit nombre d'avions supplémentaires". Boeing a déclaré vendredi avoir été en contact avec les exploitants des 737 NG à ce sujet et qu'aucun problème de service n'avait été signalé.

Troisième génération

Le 737 NG ("Next Generation"), mis en service en 1997, est la troisième génération de l'appareil le plus vendu de Boeing. Le 737 MAX, cloué au sol depuis mars après deux crashs mortels en cinq mois, n'est pas concerné par ce problème, précise l'avionneur. La FAA a indiqué qu'elle demanderait aux exploitants du 737 GN de "faire part de leurs découvertes immédiatement" une fois les inspections terminées. "Au cours des prochains jours, nous travaillerons en étroite collaboration avec nos clients pour mettre en oeuvre un plan d'inspection pour certains avions de la flotte", a déclaré pour sa part Boeing.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :