Emmanuel Macron promet de tenir le cap budgétaire pour les armées

 |   |  1131  mots
Comptez sur moi, je tiendrai le cap comme je l'ai fait depuis trois ans dans le cadre de la loi de programmation militaire afin que vous puissiez toujours avoir les moyens d'accomplir vos missions aujourd'hui comme demain d'autant qu'en matière de défense, demain, vous le savez, se prépare aujourd'hui, a expliqué la veille du défilé du 14 juillet Emmanuel Macron lors de la traditionnelle allocution présidentielle dans les jardins du ministère des Armées.
"Comptez sur moi, je tiendrai le cap comme je l'ai fait depuis trois ans dans le cadre de la loi de programmation militaire afin que vous puissiez toujours avoir les moyens d'accomplir vos missions aujourd'hui comme demain d'autant qu'en matière de défense, demain, vous le savez, se prépare aujourd'hui", a expliqué la veille du défilé du 14 juillet Emmanuel Macron lors de la traditionnelle allocution présidentielle dans les jardins du ministère des Armées. (Crédits : Reuters)
Emmanuel Macron a promis de "tenir le cap" en matière de défense dans le cadre de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025. En outre, les industriels de la défense pourraient être des bénéficiaires du plan de relance du gouvernement.

Le président de la République a promis mardi de "tenir le cap" en matière de défense dans le cadre de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui définit les budgets annuels des armées sur cette période. "Comptez sur moi, je tiendrai le cap comme je l'ai fait depuis trois ans dans le cadre de la loi de programmation militaire afin que vous puissiez toujours avoir les moyens d'accomplir vos missions aujourd'hui comme demain d'autant qu'en matière de défense, demain, vous le savez, se prépare aujourd'hui", a expliqué la veille du défilé du 14 juillet Emmanuel Macron lors de la traditionnelle allocution présidentielle dans les jardins du ministère des Armées.

En revanche, il a été avare en matière d'annonces, à l'exception du projet d'une nouvelle politique de rémunération des militaires sur laquelle il est attardé. Ce projet, qui a pour objectif de consolider et d'améliorer le système de retraite et celui des rémunérations des militaires, est d'ailleurs inscrit dans la LPM. Emmanuel Macron tient à ce qu'il soit conduit "dans le souci constant de renforcer la condition militaire et l'attractivité du métier des armes dans la société de demain". Ainsi il a donné rendez-vous début décembre au membres du Conseil supérieur de la fonction militaire (CSFM) à l'Élysée à l'occasion de l'anniversaire des 50 ans...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/07/2020 à 17:35 :
Faut ressortir le fusil Lebel qu'on doit avoir encore en stock ,on ne sait jamais.
a écrit le 14/07/2020 à 20:35 :
Bien sur , mais les çredits ne regle pas tous les probleme...
Abcence dè réforme des status des officiers.
Remplacement des matériels militaires depasser depuis dè nombreuseux année...
Diminution de notre capacite dè defence depuis la fin de la conscription...
Abcence capacitaire importante dans certain domaine.
Toujours aucune avancer dans la construction d'une defence militaire commune au niveau. europenne ....
a écrit le 14/07/2020 à 11:27 :
Toute les promesses ne lui coûte pas cher, mais sa retraite nous coûtera un pactole!
Réponse de le 14/07/2020 à 16:38 :
En 2022 ou 2027, il a prévu de retourner dans le privé : sa retraite ne représentera qu'un trentième de son salaire

Beaucoup de hauts-fonctios gagnent plus que le président :

Huchon P.S le double : recasé en 2015 à une planque en or par Hollande, où il est ignorant.
Hollande a aussi planqué la meme année le n°1 de la CGT Communiste, créant un truc inutile pour lui à 15 000 eur/mois
Réponse de le 14/07/2020 à 16:39 :
En 2022 ou 2027, il a prévu de retourner dans le privé : sa retraite ne représentera qu'un trentième de son salaire

Beaucoup de hauts-fonctios gagnent plus que le président :

Huchon P.S le double : recasé en 2015 à une planque en or par Hollande, où il est ignorant.
Hollande a aussi planqué la meme année le n°1 de la CGT Communiste LE PAON, créant un truc inutile pour lui à 15 000 eur/mois
Réponse de le 14/07/2020 à 17:32 :
@Anne -Sophie

"Hollande a aussi planqué la meme année le n°1 de la CGT Communiste LE PAON, créant un truc inutile pour lui à 15 000 eur/mois "

Puis, par décret du 11 mars 2019, Emmanuel Macron, nomme Thierry Le paon inspecteur général de la jeunesse et des sports de première classe.On peut rajouter aussi Nicole Notat ex-patronne de la CFDT qui présidait le Segur de la santé ,Macron était déjà sur d'avoir comme cela la signature de la CFDT. Elle a soutenu dès le premier tour Emmanuel Macron lors de l'élection présidentielle de 2017.C'est elle aussi qui a introduit le libéralisme a la CFDT d'ailleurs lors d'une manifestation en novembre 1994, elle doit évacuer le cortège, mise en cause pour ses prises de positions au sein de la centrale. Pendant la manifestation parisienne de la fonction publique le 17 octobre 1996, elle est vivement prise à partie pour son soutien l'année précédente au plan Juppé. Elle est alors accusée de « trahison » par des manifestants. La CFDT connait une vague de départs de militants, qui rejoignent ou créent des syndicats SUD
Réponse de le 15/07/2020 à 13:14 :
si vous regardez la retraite de 6.5 millions de rentiers inutiles ponctionnaires cela dépasse de très loin les retraites de nos politiques !
a écrit le 14/07/2020 à 9:36 :
C'est tout ce qu'il nous reste !

La cupidité pathologique de notre oligarchie européenne a tout bouffé se préparant à bouffer même notre citoyenneté, elle a déjà commencé d'ailleurs.

Et au lieu de se bouger pour aller chercher à manger elle préfère manger son propre corps tellement elle est devenue aliénée et feignante.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :