Deuxième acquisition ficelée pour Rafaut en 2021

 |  | 224 mots
Lecture 1 min.
Avec l'acquisition de LACE, Rafaut poursuit son objectif de parvenir à réaliser un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros d'ici à 2025.
Avec l'acquisition de LACE, Rafaut poursuit son objectif de parvenir à réaliser un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros d'ici à 2025. (Crédits : Reuters)
Après avoir avalé Secapem, Rafaut s'offre déjà une seconde acquisition en 2020 en mettant la main sur la PME LACE, qui réalise 10 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Insatiable, le groupe Rafaut... Après avoir avalé Secapem en début d'année, l'équipementier  s'offre déjà une seconde acquisition en 2020 dans le secteur de l'aéronautique civile en mettant la main sur la PME LACE. Cette filiale du groupe LISI réalise 10 millions d'euros de chiffre d'affaires et est basée à Châteauroux. Rafaut conforte sa volonté de devenir un acteur majeur européen dans son secteur et poursuit son objectif de parvenir à réaliser un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros d'ici à 2025.

"LACE est une acquisition qui conforte notre savoir-faire autour de la conception, la fabrication, la maintenance et la vente d'équipements et de systèmes électromécaniques de transport de charges, à l'échelle internationale", a estimé le directeur général de Rafaut, Nicolas Orance.

LACE, spécialisée dans le développement, la production et le support de délesteurs multi-rôles dans le segment des hélicoptères, est directement complémentaire du savoir-faire de Rafaut, équipementier spécialiste dans les emports sur avions de combat et des déclencheurs et équipements divers pour l'aéronautique civile et la défense. Selon Rafaut, "le soutien et les relations durables avec les acteurs clés du secteur en France et à l'export, que LACE a établi depuis de nombreuses années, créent une synergie commerciale significative pour Rafaut".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/03/2021 à 16:22 :
L'intégration horizontale devrait venir après l'intégration verticale. Sans maitrise de la distirbution. le risque est très élevé, surtout si la concentration horizontale est forte. Car ses clients sont plus puissants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :