Historique, la Commission européenne va acheter des armes puis les livrer à l'Ukraine

Pour la première fois de son histoire, la Commission européenne va armer un pays en guerre. Bruxelles souhaite utiliser une ligne de financement d'urgence "pour fournir aux forces ukrainiennes des armes létales, ainsi que du carburant, des équipements de protection et des fournitures médicales".

2 mn

La décision mettra fin au tabou voulant que l'Union ne fournisse pas d'armes à des belligérants (...) Nous vivons des événements sans précédent, et nous sommes au pied du mur, a expliqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.
La décision "mettra fin au tabou voulant que l'Union ne fournisse pas d'armes à des belligérants (...) Nous vivons des événements sans précédent, et nous sommes au pied du mur", a expliqué le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell. (Crédits : MAKSIM LEVIN)

Une grande première. L'Union européenne (UE) a annoncé dimanche qu'elle allait financer la livraison d'armes à l'Ukraine en réaction à l'invasion russe, une première pour l'UE. "Pour la première fois, l'UE va financer l'achat et la livraison d'armements et d'autres équipements à un pays victime d'une guerre. C'est un tournant historique", a souligné la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, dans une allocution en ligne. Bruxelles va proposer aux Vingt-Sept d'utiliser une ligne de financement d'urgence de l'UE "pour fournir aux forces ukrainiennes des armes létales, ainsi que du carburant, des équipements de protection et des fournitures médicales", a précisé à ses côtés le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

Selon Reuters, la Commission européenne envisage de consacrer 450 millions d'euros de fonds européens au financement de livraisons d'armes à l'Ukraine. Une somme supplémentaire de 50 millions d'euros devrait être affectée à d'autres équipements destinés à l'Ukraine, notamment des fournitures médicales, a précisé une source à Reuters. Plusieurs questions se posent : quelles armes ? A quels pays la Commission Europe va-t-elle acheter ces armes ?

Un fonds pour rembourser les États membres

En pratique, les ministres européens des Affaires étrangères, réunis dimanche soir en visioconférence, vont examiner la possibilité d'utiliser la "Facilité européenne de paix", un instrument financier hors du budget commun de l'UE et doté de cinq milliards d'euros. Ce fonds permettrait de "rembourser les États membres qui ont prélevé sur leurs stocks d'armements nationaux et de donner un +chapeau européen+ à ces livraisons d'armes" déjà décidées par chaque gouvernement de façon isolée, a expliqué un responsable européen.

La décision "mettra fin au tabou voulant que l'Union ne fournisse pas d'armes à des belligérants (...) Nous vivons des événements sans précédent, et nous sommes au pied du mur", a expliqué Josep Borrell.

De nombreux pays européens ont annoncé des livraisons d'armes à l'Ukraine (missiles, lance roquettes, mitrailleuses...) comme la France, qui va livrer des armes défensives, les Pays-Bas, la Pologne, et la République tchèque. L'Allemagne et la Suède ont annoncé ce week-end rompre avec leur politique d'interdiction de toute exportation d'armes létales en zone de conflit, en autorisant également la fourniture d'armements à l'Ukraine. Berlin faisait face aux vives critiques de Kiev, de Varsovie et des États baltes. Berlin a donc autorisé la livraison à Kiev de 1.400 lance-roquettes antichar, de 500 missiles sol-air Stinger et neuf obusiers, a annoncé le gouvernement. La Suède va quant à elle livrer 5.000 lance-roquettes antichar à Kiev.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 02/03/2022 à 7:42
Signaler
Dans les faits, l'Europe fait la guerre par pays interposé. Quelle lâcheté ! Un référendum a-t-il été réalisé en Ukraine pour qu'elle fasse partie de l'Europe, ou le gouvernement Ukrainien a-t-il été acheté par l'Ouest ? La Russie qui à réalisé un ré...

le 02/03/2022 à 9:09
Signaler
Aujourd'hui les sénateurs millionnaires américains ont applaudi les ukrainiens fauchés qui vont se faire tuer à la guerre, il y a quelque chose de franchement indécent là dedans c'est évident. Et dire que l'on reprochait aux terroristes de croire qu'...

à écrit le 28/02/2022 à 8:02
Signaler
Que la première mesure unanime prise par nos dirigeants européens soit l'achat d'armes reste plus désespérant qu'autre chose, merci de ne pas en rajouter.

à écrit le 28/02/2022 à 5:54
Signaler
Et les Américains qui ont mis le feu aux poudres avec leur expansion militaire, que font-ils pour protéger l'Ukraine ? Les grands défenseur de la liberté sont capable de se mobiliser contre les armes de destruction massive Irakiennes, mais pas contre...

à écrit le 28/02/2022 à 0:25
Signaler
De quel droit l'UE se permet de nous entraîner dans un conflit entre superpuissances ? De quel droit mes impôts vont-ils tuer des gens que je ne connais pas et qui ne m'ont rien fait ? Si c'est là votre UE qui apporte la paix, gardez là : je n'en veu...

à écrit le 27/02/2022 à 21:59
Signaler
Des kalashs ? C'est du bon matos çà... Faut aussi prendre des Porsche Cayenne ( oui parce qu'il faut livrer aussi )... pis des livreurs... économie circulaire étant, dans 1 mois tout au plus on retrouve tout çà entre l'Espagne et nos cités tur...

à écrit le 27/02/2022 à 21:49
Signaler
C'est beau l'Europe, c'est beau la démocratie. Donc chaque européen, français y compris, va financer la guerre en Ukraine, à ses dépends, même s'il est contre la guerre. Quel belle société que la société occidentale

le 28/02/2022 à 1:06
Signaler
Apres l'Ukraine qui sera le prochain?. Supportons l'Ukraine a 100% !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.