NewSpace : nouveaux succès pour les start-up françaises Loft Orbital et Unseenlabs

Loin des annonces marketing des start-up américaines, les start-up françaises font profil bas mais construisent sans faire trop de bruit des success-stories, à l'image d'Unseenlabs et de Loft Orbital.
Michel Cabirol

3 mn

Unseenlabs, objectif une constellation de 20 à 25 nano-satellites
Unseenlabs, objectif une constellation de 20 à 25 nano-satellites (Crédits : Unseenlabs)

Pas de blabla pour les start-up du Newspace français qui bossent et ont des succès commerciaux et opérationnels en dépit d'une crise sanitaire qui dure depuis près de deux ans. C'est le cas notamment d'Unseenlabs et de Loft Orbital. Ces deux start-up ambitieuses ont annoncé en ce début d'année de beaux succès, qui vont leur permettre de poursuivre leur croissance. La start-up franco-américaine, basée à San-Francisco et Toulouse, a sélectionné la plateforme Arrow d'Airbus, qui va lui permettre de proposer un service clé en main. De son côté, la start-up rennaise a réussi à déployer un cinquième nano-satellite, qui va renforcer ses activités à l'international. Des succès qui arrivent après ceux de Prométhée, d'Anywaves, d'Hemeria... en 2021

Une rampe de lancement pour Loft Orbital

Poussée par sa formidable levée de fonds de 140 millions de dollars, Loft Orbital s'est payé 15 plateformes Arrow, qui équipe déjà la constellation de satellites OneWeb (ex-Greg Wyler). Elle a commandé à Airbus une modification de cette plateforme afin de l'adapter à un plus large éventail de missions et d'applications à plus longue durée de vie. "Cette acquisition initiale nous permette de tenir nos engagements envers nos clients et leurs demandes de services sur la base de quelques dizaines de satellites", a estimé le directeur général de Loft Orbital, Pierre-Damien Vaujour.

Dans ce cadre, Loft Orbital va pouvoir offrir à ses clients un service clé en main leur permettant de déployer et d'exploiter rapidement leurs charges utiles à partir de la plateforme Arrow. Ce que confirme le directeur d'Airbus Space Systems, Jean-Marc Nasr : "Notre plateforme a déjà fait ses preuves en orbite, démontrant sa fiabilité pour OneWeb, dont plus de 60 % de la flotte est aujourd'hui déployée". Si cette acquisition lui permet de faire vivre sa vision stratégique, Loft Orbital voit plus loin. "Nous considérons qu'il s'agit d'une opportunité d'offrir des services de constellation beaucoup plus importants aux gouvernements et aux entreprises du monde entier", a expliqué Pierre-Damien Vaujour.

Unseenlabs : vers une constellation de 20 à 25 satellites 

Pour Unseenlabs, le cinquième nano-satellite BRO-5 (Breizh Reconnaissance Orbiter-5) mis en orbite jeudi dernier par Falcon 9 (SpaceX) marque un pas de plus vers son objectif de déployer 20 à 25 satellites d'ici à 2025 en orbite. Un lancement important qui permet à Unseenlabs, qui revendique le leadership en Europe de la géolocalisation RF par satellites des navires en mer, de pérenniser sa constellation. Ce cinquième nano-satellite va permettre de réduire le temps de revisite de la constellation. Les trois premiers ont été lancés par le mini-lanceur Electron (Rocket Lab) en août 2019 (BRO-1), puis, en novembre 2020 (BRO-2 et BRO-3). Le quatrième a été lancé en août dernier par le lanceur italien Vega exploité par Arianespace.

Cette réussite opérationnelle permet à la start-up rennaise, moins richement dotée que Loft Orbital (27 millions d'euros de levée de fonds), de poursuivre sa croissance en étendant ses services à l'international et en améliorant la qualité de son service. "Ce cinquième déploiement, le second en seulement cinq mois, est révélateur de la dynamique d'expansion d'Unseenlabs", a estimé la start-up créée en 2015 dans un communiqué.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 21/01/2022 à 1:11
Signaler
Qu'est-ce que les Américains ont fait au pauvre M. Cabirol pour qu'il pense à eux même sur un sujet sans rapport ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.